La maison créée par Christian Dior est aujourd’hui l’un des leaders mondiaux de l’industrie du luxe. UNE MARQUE RICHE DE VALEURS FORTES qui porte haut dans le monde l’élégance à la française, et offre à ses collaborateurs des parcours aussi exigeants qu’enrichissants. Rencontre avec Emmanuelle Favre (Paris I – Sorbonne, Master 2 Développement des Ressources Humaines, 1992), sa Directrice des Ressources Humaines.

 

EMMANUELLE FAVRE (Paris I - Sorbonne, Mas ter 2 Développement des Ressources Humaines, 1992), DRH de Christian Dior Couture © Hondo

EMMANUELLE FAVRE (Paris I - Sorbonne, Mas ter 2 Développement des Ressources Humaines, 1992), DRH de Christian Dior Couture © Hondo

 

 

Tout le monde connaît la marque Dior, mais l’entreprise, beaucoup moins. Pourriez-vous nous la présenter et nous dire quelles particularités présente une maison aussi renommée par rapport à une entreprise ordinaire ?
Créée en 1947 par un créateur visionnaire, l’entreprise Christian Dior Couture conçoit, fabrique et vend tous les produits de la marque Christian Dior : Haute Couture, prêt à porter féminin et masculin, maroquinerie, souliers, joaillerie et horlogerie, accessoires, à l’exception des parfums et des cosmétiques. L’esprit et les bases de la maison demeurent aujourd’hui encore : Christian Dior est avant tout une maison de couture caractérisée par une très forte exigence au niveau de la qualité de ses produits, et les ateliers de Haute Couture encore situés au 30 avenue Montaigne connaissent toujours la même effervescence. L’entreprise vit un fort développement, notamment à l’international. Les boutiques sont présentes sur tous les continents, les sites de production sont implantés uniquement en Europe, au plus près des expertises requises. Sa spécificité ? Vivre au rythme intense des collections, dans un environnement professionnel d’expertise et d’innovation constante.

 

Quel a été votre parcours jusqu’ici ? Pourriez-vous nous donner le déroulé, certes imaginaire mais représentatif, d’une de vos journées types ?
En rejoignant Dior, j’ai réalisé un rêve et renoué avec mes premières amours. En effet, j’ai débuté ma vie professionnelle dans des fonctions commerciales dans la mode chez Jean-Paul Gauthier. J’ai retrouvé ensuite les bancs de l’Université, pour le Master 2 en « Développement des Ressources Humaines » de Paris I – Sorbonne, et immédiatement après ai rejoint le groupe L’Oréal où j’ai passé 19 ans.
Après une première expérience au service Juridique-RH du groupe, j’ai ensuite occupé des fonctions de DRH généraliste notamment chez Lancôme international, ou bien encore Yves Saint Laurent Beauté. Chez Christian Dior Couture, ma mission est passionnante, aussi complète que variée, allant du recrutement d’un styliste à celui d’un patron pour la Chine, en passant par l’accompagnement des collaborateurs, la mise au point d’un nouveau séminaire de management ou la réflexion menée avec un responsable opérationnel pour organiser son département. Je partage également beaucoup avec mon équipe sur la mise en place de nouveaux projets, comme notre Ecole des Savoir Faire créée l’an dernier, ou bien encore nos actions en faveur des personnes en situation de handicap. Sans oublier les voyages à l’étranger au sein de nos filiales.

 

Quels métiers sont à l’oeuvre chez Christian Dior Couture ? Quels profils recherchezvous et quels atouts l’entreprise offre-t-elle qui pourraient donner envie aux jeunes diplômés de venir vous rejoindre ?
Outre les métiers de la mode, nos besoins couvrent toute la chaine de valeur : design des produits, création et développement, marketing, merchandising, communication bien sûr, tous les métiers de la vente, production, supply-chain et enfin les fonctions support. Nous recherchons donc des ingénieurs, mais aussi des diplômés d’écoles de commerce ou d’universités.
Au-delà des compétences techniques requises, notre choix se porte sur des personnalités, des esprits curieux et entreprenants, agiles et attirés par la dimension internationale. J’aimerais insister ici sur les métiers du commerce, souvent mal connus, alors qu’ils sont très complets et ouvrent des perspectives de carrière très prometteuses. Car loin de se limiter à la vente proprement dite, ils requièrent une vraie compréhension du client comme des produits, un réel esprit entrepreneurial, et amènent rapidement à manager des équipes.

 

« Quoique vous
fassiez, pour le
travail ou le plaisir, faites-le avec passion »
Christian Dior

Quelle est l’importance des RH dans une entreprise comme Christian Dior Couture ?
Dans notre métier fondé sur la créativité, les RH sont fondamentales : la qualité de chaque collaborateur ou collaboratrice, mais aussi celle du dialogue social interne ont un impact déterminant sur la réussite de l’entreprise. Mettez la bonne personne en charge du produit ou de la boutique qui lui convient : vous verrez la courbe des ventes croître aussitôt ! Le talent individuel de chacun, au sein d’équipes soudées, est donc décisif : notre capacité à recruter et fidéliser ces talents constitue un enjeu majeur en termes d’efficacité opérationnelle et de compétitivité. C’est un beau challenge pour une DRH !

 

Comment définiriez-vous la marque employeur Christian Dior Couture ?
Elle est construite sur les valeurs de la maison qui n’ont jamais changé depuis sa création : quête de l’excellence et processus de création constamment renouvelés. Associé à une marque forte et mondialement connue, cet « esprit maison » donne à chacun la fierté de participer à la réussite commune de l’entreprise. En rejoignant ces équipes incarnant un exceptionnel savoir-faire, on apprend vite et on grandit beaucoup. Travailler chez Dior, c’est contribuer au rayonnement mondial d’un art de vivre, d’une élégance à la française qui vous fait participer à une belle aventure.

 

Quelle politique menez-vous à destination des étudiants et quels atouts offrent l’entreprise qui pourraient leur donner envie de vous rejoindre ?
Nous accueillons chaque année presque trois cents stagiaires, apprentis et alternants, et sommes évidemment présents sur les campus pour y présenter nos métiers. A l’issue de leurs études, ils constituent notre vivier de recrutement et nous leur offrons des parcours riches que ce soit au siège, proche du produit, ou dans nos filiales, proche du client. Nos atouts ? Entreprise innovante et en forte croissance, particulièrement à l’international, Christian Dior Couture est une maison au management exigeant mais toujours en proximité : l’antithèse de la bureaucratie. L’engagement des collaborateurs s’y traduit donc vite en profond attachement. Enfin, rejoindre Dior, c’est aussi mettre le pied au sein du groupe LVMH qui offre de riches perspectives de carrières dans ses différentes Maisons.

 

Quels conseils donneriez-vous aux (innombrables) étudiant(e)s qui aspirent à travailler dans l’univers de la mode ?
La mode est certes un univers qui fascine mais il est exigeant. Il offre des métiers d’expertise et de passion impliquant un fort investissement personnel, une grande curiosité et des qualités d’entrepreneur interne. Il faut aimer aller au bout des choses, les maîtriser jusque dans les moindres détails, mais aussi savoir se ressourcer périodiquement sur le terrain pour y sentir l’évolution du marché et de la clientèle. Nos dirigeants passent ainsi beaucoup de temps dans les boutiques, au contact des vendeurs et des clients : là où se joue l’avenir de cette belle maison.

 

TÉMOIGNAGES
RISSING – 31 ANS :
« J’ai rejoint la Maison Dior en 2008, juste après l’ESSEC. Passionné par le commerce, j’ai intégré la boutique Dior des Galeries Lafayette où, pendant 2 ans, je me suis formé aux métiers de la vente, de la gestion d’un magasin et du management des équipes. J’ai ensuite été promu Responsable de la boutique Maroquinerie, Accessoires et Pret-à-porter Femme du Printemps. Avec ma double culture franco-chinoise, participer au développement du marché du luxe en Chine m’a toujours attiré et, en 2011, j’ai eu l’opportunité de m’installer à Shanghai pour y manager l’une des boutiques Dior. Depuis 2013, j’occupe la fonction de Responsable des opérations retail pour l’ensemble de la Chine. Je considère que travailler au plus près des clients est fondamental lorsque l’on souhaite travailler dans ce secteur. »
PIERRE CAMILLE – 25 ANS :
« Diplômé de l’Ecole des Ponts ParisTech en 2012, j’ai effectué mon stage de fin d’études au sein du département Supply Chain de Christian Dior Couture et plus particulièrement au niveau de la planification commerciale. J’ai été embauché à l’issue du stage dans le département Marketing de la Maroquinerie, ma principale mission est d’analyser les performances commerciales de nos lignes et références de sacs afin de construire les prévisions de ventes et les budgets et d’établir les briefs des prochains plans de collection. M a formation d ’ingénieur m’apporte de la s tructure, de la méthode ; l a proximité avec le développement produit et les équipes de style de l’énergie. J’éprouve une grande satisfaction à voir naître un produit, et ensuite le voir vivre dans nos boutiques. »

 

JB

 

Contact
mdeschamps@christiandior.fr