SCOP centenaire, historiquement spécialisée dans la manutention portuaire, IDEA Groupe a pourtant l’agilité et la créativité d’une startup. Elle accompagne aujourd’hui les secteurs aéronautique, énergies, naval, défense, vrac agroalimentaire tout au long de leur chaîne logistique. Co-entreprendre et s’épanouir personnellement dans un projet durable, voilà ce qu’ambitionnent Bruno Hug de Larauze (emlyon business school 85), PDG et Nicolas Derouault (Icam 92), Directeur Général Délégué pour leur collaborateurs.

 

IDEA s’engage dans l’usine du futur…

 » Notre métier consiste à planifier et anticiper. Autant dire que le développement des technologies autour de la gestion de la data  a constitué une véritable aubaine pour nous, «  déclare Nicolas Derouault. Les emballages connectés et intelligents ont aujourd’hui remplacé les caisses en bois. Des logiciels optimisent le chargement d’un camion…

… pour la rendre éco-responsable

 » Nous n’innovons pas pour innover mais pour être discriminant sur le marché et parvenir à répondre à toutes les problématiques de nos clients, notamment sur les aspects énergétiques et recyclage. La prise de conscience de la finitude de la planète et de ses ressources nous a poussés à nous interroger sur nos pratiques. Comment mieux gérer ces chaînes d’approvisionnement en créant des produits vertueux pour la terre ?  » Rationnaliser ses process grâce à la transition numérique a permis à IDEA de devenir éco-logisticien.

 

Un projet durable

Ancré en Pays de la Loire et pour 1/3 de ses activités sur le reste du territoire l’entreprise qui compte aujourd’hui 37 sites, se développe dans une logique de long terme. Le duo de Bruno Hug de Larauze 57 ans et Nicolas Derouault 48 ans, qui œuvre pour la société depuis bientôt 20 ans en témoigne. Complémentaires par leur profil (ingénieur pour le DG et commercial pour PDG), ils partagent les mêmes valeurs personnelles qu’ils ont insufflées au sein d’IDEA :  » Fidélité, engagement, co-entreprise, volonté de faire grandir les hommes et les femmes. « 

Des dirigeants au service de l’économie du territoire

CCI des Pays de la Loire, Club des 30, Syndicat national de l’Emballage Industriel… En parallèle de leur poste, ils s’investissent auprès de nombreuses instances étatiques et régionales afin d’élargir leur vision de l’entreprise à son écosystème.  » Tout réseau constitue un véritable levier d’action pour rendre le monde meilleur. Cette implication fait partie de l’ADN d’IDEA depuis 1919. « 

 La possibilité de se réaliser personnellement

Avant d’intégrer la SCOP en 2001, Nicolas Derouault a passé 9 ans chez L’Oréal.  » J’y ai énormément appris mais je souhaitais participer à un projet entrepreneurial et c’est pour cela que j’ai rejoint Bruno.  »  Promotion interne forte, autonomie, prise d’initiative valorisée…autant d’atouts qui expliquent le peu de turn over chez IDEA.  » De nombreux salariés ont d’ailleurs créé des startup dans le groupe. Tous savent ce qu’ils apportent à l’entreprise. « 

Une idée de collaborateur mise en place chaque année en moins de 6 mois !

Un échauffement musculaire en musique le matin dans les usines pour éviter de se blesser par temps froid. La reconstitution en Lego des projets de sites pour illustrer les dessins 3D afin d’avoir une meilleure vision dans l’espace. L’installation d’espaces de jeu et de coworking dans les bureaux. C’est à la créativité de ses salariés qu’IDEA doit toutes ces initiatives.  » On peut tout imaginer tant que ça a du sens. Chez nous il n’y a pas d’interdit. « 

Un groupe qui double tous les 5 ans !

La société qui compte déjà 1200 collaborateurs recrute entre 50 et 70 cadres chaque année de différents profils :

– ingénieurs process et amélioration continue
– ingénieurs projet
– commerciaux
– fonctions support

 » Nous avons beaucoup à offrir aux intrapreneurs, qui aspirent à devenir plus qu’un numéro dans un groupe mais ne sont pas prêts à se lancer seul dans l’entreprenariat.  » Bruno Hug de Larauze

 

Contact : contact@groupe-idea.com