Le cadre intermédiaire se situe au milieu de la ligne hiérarchique. Il a pour responsabilité principale de concilier les décisions stratégiques de la direction et les acteurs du terrain. Audrey Rouziès, maître de conférences au département stratégie de TSM, nous explique tout ce qu’il faut savoir sur un poste qu’elle considère « entre le marteau et l’enclume ».

 

Le rôle clé du cadre intermédiaire ? Être l’arbitre et le lien entre direction et terrain. « Il a un rôle descendant, car il fait circuler les valeurs de l’entreprise et applique les décisions prises en amont. Il a également un rôle ascendant, car il est au contact du terrain. Il est en charge de faire remonter les éléments commerciaux et marketing auprès de la direction stratégique. Le cadre intermédiaire a ce rôle d’aiguillon qui lui permet de venir challenger la direction stratégique. Cependant, dans certaines entreprises, il peut se trouver entre deux flux d’informations contraires et cela peut conduire à des situations compliquées. »

 

Une responsabilité aux multiples compétences

Communication, gestion de projets et gestion des conflits, tels sont les outils qui composent la palette du cadre intermédiaire et qui sont nécessaires pour pouvoir prétendre à ce poste. Audrey Rouziès explique : « si un diplômé souhaite s’orienter vers ce type de responsabilité, je lui conseille, en complément de sa formation à la gestion et au management, de s’orienter vers des formations autour de la gestion de conflit, de la communication non violente et de la programmation neurolinguistique. Ces formations sont de réels accélérateurs de carrière. Le cadre intermédiaire se retrouve au cœur de l’information, mais également au milieu des conflits, il est important de bien savoir les gérer. Il doit également posséder des compétences en management d’équipes. »

Comment devenir cadre intermédiaire ?

En sus des compétences requises pour l’exercice du métier, un employé ne peut prétendre au poste de cadre intermédiaire avant plusieurs années d’ancienneté. « Le chiffre peut varier de la taille de l’entreprise et du pays dans lequel on se place, mais en moyenne, en Europe, c’est un poste obtenu après sept ans de carrière. Dans certaines petites structures innovantes, type startup, un jeune diplômé pour exercer en tant que cadre intermédiaire après un ou deux ans. Dans une multinationale, il faut une dizaine d’années avant de prétendre à ce poste. Aujourd’hui, on observe que ce titre est de mieux en mieux considéré, qu’il est reconnu et très souvent, on prend de plus en plus soin d’écouter les cadres intermédiaires. »

Un métier aux multiples opportunités

Le cadre intermédiaire a la possibilité d’évoluer dans son entreprise. Ce poste offre de nombreuses opportunités grâce aux compétences développées. Il peut alors prétendre à un poste dans la gestion de projet. « Le cadre intermédiaire est un bon coordinateur qui sait faire circuler l’information et faire travailler ensemble plusieurs services. Ceci constitue des caractéristiques nécessaires pour être chef de projet. »

Au-delà de cette possibilité de carrière, le cadre intermédiaire peut également s’orienter vers les métiers du conseil interne. « Si le cadre intermédiaire sait maximiser sa compétence de circulation de l’information, il peut exercer en tant que conseiller interne pour faire descendre les valeurs et les indicateurs de performance que la direction veut faire circuler. » À terme et selon la culture de l’entreprise, le cadre intermédiaire peut progressivement évoluer et atteindre des postes de direction.

 

Pour découvrir des opportunités dans les plus grandes entreprises et des témoignages de dirigeants inspirants, c’est par ici : 

Learning Tribes : rejoignez la tribu de la formation !

En deux questions, Valéry Nguyen General Manager EMEA de Learning Tribes vous explique pourquoi ce spécialiste de la formation est fait pour vous.

Framatome : de l’énergie bas-carbone pour demain

Loin des clichés sur le nucléaire, Framatome se tourne vers l’avenir et recrute 1000 personnes explique Lionel Gaiffe, Senior Executive Vice President de la Business Unit Combustible de Framatome.

Cdiscount « Parce que chacun est différent, nous avons besoin de tous les talents »

De la startup bordelaise au leader français du e-commerce, l’entreprise n’a jamais perdu ses valeurs d’inclusion et de diversité.

Bollé Brands : l’excellence du sport designé en France

La technologie, l’ergonomie et le design des produits de Bollé Brands ont été testés et approuvés par les plus grands sportifs !

Europorte : un train d’avance dans l’innovation !

Nommé directeur général d’Europorte, opérateur privé de fret ferroviaire français, en juillet 2020, Raphaël Doutrebente nous parle de ces projets pour l’entreprise.

Pour votre futur, le Groupe VYV assure !

Chez VYV, n°1 de la protection sociale, mutualiste et solidaire en France, tous les collaborateurs sont des entrepreneurs du mieux-vivre.

Régie Ligne d’Azur, une entreprise enrichissante aux valeurs familiales

La Régie Ligne d’Azur opère le réseau de transports en commun de la Métropole Nice Côte d’Azur. RLA est une entreprise à visage humain, avec un cœur, une âme et un corps de métier vivant. vivant.

CGI FINANCE : le leasing, c’est loin d’être boring !

« Rejoignez une FinTech lilloise qui mise à fond sur le digital », assure Philippe Demets, (HEI, 83), Directeur Général Délégué de CGI FINANCE

Entrez dans la course contre les hackers avec Vade Secure

Vade Secure fait office de véritable exception à la française dans la cyber sécurité. De start-up, elle est devenue leader mondial dans la sécurité prédictive des emails.

Advitam distribution, la distribution autrement : proximité, nature et valeurs sont au cœur de notre entreprise

« Votre dynamisme et votre passion dans une entreprise, ancrée sur son territoire, aux valeurs humaines fortes » assure Mélanie Masse, DRH Advitam distribution.