Bureau Veritas ouvre de nombreux horizons de carrière aux jeunes diplômés comme aux profils confirmés, comme en témoigne Nathalie Gaillard (X 94, Telecom ParisTech 99), VP Sales & Marketing Bureau Veritas France.

 

« Bâtir un monde de confiance » : Comment interprétez-vous cette signature Bureau Veritas ?

CREDITS / Session studio-277

Favoriser la confiance est clairement dans notre ADN depuis notre création en 1928 comme « Bureau de renseignements pour les assurances maritimes » afin d’évaluer le niveau de fiabilité des navires et  d’assurer la protection des biens et des personnes. Dans un monde où la confiance est mise à mal avec les récentes affaires Cambridge Analytica, dieselgate ou les scandales alimentaires, Bureau Veritas a encore plus de raisons d’être pour construire une relation de confiance entre les entreprises, les pouvoirs publics et les consommateurs. Grâce à notre expertise étendue, notre impartialité et notre indépendance, nous testons, inspectons et certifions la qualité et la fiabilité des produits, infrastructures et systèmes dans plus de140 pays.

En quoi les nouvelles technologies révolutionnent votre métier ?

En s’appuyant sur l’analyse prédictive de données, la robotique et l’intelligence artificielle, nous pouvons proposer aux propriétaires d’actifs une gestion des risques industriels d’excellence en continu. Un outil comme le drone nous permet de travailler avec plus d’efficacité, de réactivité et surtout de sécurité pour le personnel d’inspection. En créant la copie digitale d’une usine et de ses machines, nous simplifions l’accès à l’information et la préparation d’interventions sur site. Ces avancées technologiques sont l’occasion de créer de nouveaux métiers et services, pour ne plus être simplement contrôleurs mais conseils de nos clients,  en environnement BIM par exemple.

Quels sont vos principaux atouts pour inciter de jeunes X à vous rejoindre ?

Bureau Veritas propose des solutions adaptées à toutes les zones géographiques et étend sa présence internationale. C’est une force et une vraie carte à jouer, avec de belles opportunités d’évolution ou de développement. Ensuite notre groupe offre une palette de métiers et d’expertises extrêmement divers et variés. Enfin, il y a une réelle autonomie laissée aux équipes au niveau local, donc l’opportunité pour de jeunes ingénieurs de prendre  rapidement des responsabilités de P&L. Nos métiers, qui s’apparentent à ceux du consulting, sont très formateurs pour quelqu’un de créatif et ayant envie de développer un business.

Après 18 ans chez Orange, pourquoi avoir rejoint Bureau Veritas fin 2017 ?

Ce n’est pas la première fois que j’ai été chassée, mais là j’ai eu envie de faire le grand saut. Par curiosité, pour découvrir un environnement professionnel différent et un nouveau business model en forte croissance. De plus Bureau Veritas a de nombreux projets en perspective, comme la mise en œuvre d’un écosystème de solutions Salesforce. Relever ce défi d’une véritable transformation de la fonction commerciale, marketing et communication dans l’entreprise est un beau challenge à relever.

Pourquoi avoir fait Telecom ParisTech après l’X ? J’ai découvert l’internet à l’X. C’était alors le début de la téléphonie mobile et de la concurrence sur ce marché. Frappée par le potentiel que tout cela apportait pour transformer la vie quotidienne du public ou des entreprises, j’ai choisi le corps des Télécom pour participer à cette révolution du numérique. De fait, je suis toujours restée dans le B2B2C, et aujourd’hui le B2B2S. Je trouve formidable que ParisTech rejoigne le plateau de Saclay ! Créer ce grand pôle d’excellence, avec plusieurs écoles, est très  important pour les nouvelles générations.

 

CONTACT www.bureauveritas.fr/home/careers nathalie.gaillard@bureauveritas.com

Chiffres clés : 4,7 Mds€ de CA en 2017 (700 M€ de revenus en France) / 8 000 collaborateurs en France (dont 350 commerciaux et marketeurs) / 1 400 bureaux et laboratoires dans le monde

Sinomed : l’innovation, méthode ENS

Des Cours Florent à Sinomed, il n’y a qu’un pas ! Christophe Bureau (ENS 94), Vice-Président stratégie innovation du groupe nous partage sa passion pour la recherche et le développement de nouvelles innovations au sein du leader mondial des dispositifs médicaux.

Kaufman & Broad : devenez promoteur de vos idées

« Découvrez le métier de promoteur et rejoignez un groupe qui vous fait confiance » assure Virginia Bernoux, Directrice Générale chez Kaufman & Broad

La transformation digitale, le ticket gagnant de la FDJ

Devenez acteur de la transformation numérique à la FDJ ! Pour Guy Faia (INSA Strasbourg 83), directeur technique, « le jeu est avant tout une question de technologie ». Avis aux nouveaux talents du numérique !

Révélez votre âme de bâtisseur au sein du Groupe Artelia !

Artelia est un Groupe international multidisciplinaire de conseil, d’ingénierie et de management de projet qui intervient dans les secteurs du bâtiment, des infrastructures, de l’eau, de l’industrie et de l’environnement.

Webhelp Payment Services : bousculez les codes de la FinTech

« Laissez-vous gagner par la FinTech et ses nombreuses opportunités » assurent Dominique Chatelin et Baptiste Saves de Webhelp Payment Services

Flex-N-Gate Europe : l’automobile a besoins de vos lumières !

« L’industrie automobile est en quête d’ingénieurs polyvalents. Rejoignez-nous ! » assure Michael Vermot, Directeur Customer Business Unit de Flex-N-Gate Europe.

Framatome pour vous servir

Le chaudiériste et fabricant de matériel français intervient auprès des centrales nucléaires du monde entier.

La solidarité au bout du clavier

Paul Burrero a participé à une opération avec Emmaüs Connect pour former des personnes aux outils informatiques. Témoignage d’un étudiant solidaire dans une démarche salutaire.

Idex : le spécialiste des énergies… humaines

Vous souhaitez investir dans les énergies renouvelables ? Alors suivez les pas de Thierry Mourot, Directeur Général Délégué d’Idex.

Assystem : l’art d’apprendre et d’inventer en continu !

Christian Jeanneau, Senior Vice President chez Assystem Energy & Infrastructure, revient sur les atouts qu’offre cette société d’ingénierie en matière de nucléaire aux jeunes « ingénieurs citoyens » pour relever les défis environnementaux de demain.