36 000 collaborateurs, 102 pays, 8,4 milliards de CA et 4 Business Unit : la logistique, les ports et terminaux, le ferroviaire et l’énergie. C’est l’ADN de Bolloré Transport & Logistics. Le rassemblement de ces quatre pôles d’activités permet à l’entreprise d’accompagner de grands comptes dans le monde entier, de nouer des partenariats stratégiques et d’offrir des carrières dans un périmètre mondial.

L’entrepôt « vert » du Groupe Bolloré à Singapour © Bolloré

L’entrepôt « vert » du Groupe Bolloré à Singapour © Bolloré

Rencontre avec :

 

Stéphane Blanchier , DRH
Quelle est votre stratégie RH pour Bolloré Transport & Logistics ?
Faire émerger les talents, révéler la richesse des savoir-faire, faire circuler les experts d’un projet à l’autre, d’un métier à l’autre, d’un continent à l’autre. C’est l’objectif de développement de Bolloré Transport & Logistics, une nouvelle entité du Groupe Bolloré, la plus importante en termes de chiffres d’affaires, d’effectifs et de périmètre. Grâce au regroupement de plusieurs activités clé du Groupe Bolloré, nous sommes aujourd’hui en mesure de proposer à nos clients mondiaux des solutions logistiques multimodales innovantes, de bout en bout, sur les cinq continents.
Votre développement est mondial et multi métiers ?
Oui en effet, nos équipes multiculturelles sont pour la plupart des experts dans leurs métiers avec une vision à l’international. Nous pouvons donc offrir une réelle mobilité à nos cadres sur un périmètre qui va de New-York à Singapour, en passant par Johannesburg ou Abidjan.
Comment comptez-vous attirer les meilleurs et fidéliser les talents ?
Dans un monde globalisé, de Conakry à Kuala Lampur, Bolloré Transport & Logistics se doit d’être en permanence attractif pour faire venir les meilleurs talents et développer la richesse des compétences au sein de toutes ses filiales. Un jeune diplômé qui rejoint l’entreprise peut rapidement évoluer au sein d’une carrière à l’international grâce à l’implantation mondiale du Groupe, mais aussi très rapidement en bénéficiant de formations pointues à des métiers en constante évolution qui ne s’apprennent pas tous à l’école.

 

Les chiffres clé
36 000 collaborateurs
• une centaine de nationalités
• CA : 8,4 M€ (2014)
102 pays
721 sites
1,5 million de m2 d’entrepôts

 

Stéphanie Testaert , Directrice du Développement RH
Notre mission consiste, entre autres, à faire émerger et détecter les talents, par la création et le déploiement d’outils et de process communs et harmonisés dans toutes nos filiales à travers le monde, et accompagner la carrière des jeunes et des moins jeunes en proposant un parcours de mobilité, qu’il soit fonctionnel ou géographique, en lien avec l’ensemble du réseau des RH opérationnnels. Dans un monde de plus en plus concurrentiel, où Bolloré Transport & Logistics jouit d’une position de leader, nous devons être attentifs à tous les signaux, faibles ou forts, pour attirer et conserver nos talents. Etant implantés à la fois dans des pays dit matures et dans des régions en très fort développement comme l’Afrique ou l’Asie, nous sommes particulièrement sensibles aux environnements dans lesquels nous nous développons durablement. Ainsi, nous concilions nos performances économiques avec nos engagements sociaux, sociétaux et environnementaux. Cela passe aussi par une formation continue tout au long du parcours professionnel pour une adaptation à nos métiers et à un environnement international.

 

Bintou Konaré , Responsable Recrutement et Relations Ecoles
Nous sommes en cours de recrutement d’un ou d’une Campus Manager, entièrement dédié(e) aux jeunes diplômés. Ses missions consisteront à être au plus près des jeunes diplômés au sein de l’entreprise, qu’ils soient en stage, en CDD ou qu’ils aient décroché un CDI chez nous. L’objectif est aussi de bien les accompagner dans l’entreprise. Nous souhaitons également approfondir nos relations avec les écoles, afin d’être plus en phase avec les besoins de nos responsables opérationnels sur le terrain. Nous cherchons également à mieux cibler les salons de recrutement pour répondre à toutes les demandes émanant du terrain, que ce soit en Afrique ou ailleurs.

 

Jean -Yves Gras , Directeur de la Supply Chain
Mon métier consiste à proposer aux clients des offres de pilotage de leurs flux logistiques de bout en bout, depuis les zones de production des biens et des marchandises, que l’on appelle dans notre jargon des zones de sourcing, (en Asie par exemple), jusqu’aux régions de consommation qui sont bien souvent aux Etats-Unis, en Europe, de plus en plus en Afrique, mais aussi bien entendu sur le continent asiatique. Nous travaillons avec des équipes dédiées, basées dans des « Control Tower », qui sont des centres de commandement où la Supply chain est totalement digitalisée. J’ai également en charge une activité plus classique mais néanmoins stratégique : la gestion de nos 1,5 millions de m2 d’entrepôts à travers le monde, établis dans 102 pays. Pas moins de 3 000 personnes sont dédiées à cette activité.
La Supply Chain : un métier d’avenir
Notre grande force est de disposer d’un portefeuille de clients dans quasiment toutes les activités industrielles ou de service. Résultat : nous sommes capables de proposer des solutions sur mesure innovantes sur l’ensemble des secteurs d’activités, à travers le monde. Il y a quelques années, ces métiers de la Supply chain nécessitaient avant tout une très bonne expérience terrain. Aujourd’hui, ils ont évolué vers une connaissance de la gestion de données Big data, vers les nouvelles technologies de l’information et de l’ingénierie, vers du conseil et de la gestion de f lux financiers, et bien entendu vers le commerce international. Il s’agit d’une prestation à haute valeur ajoutée. Aujourd’hui, les jeunes diplômés bousculent le business model, grâce à une digitalisation accrue de la Supply Chain. En Afrique, où le Groupe Bolloré est très fortement implanté, il reste tout à faire.

 

Yann Danvert, Directeur des Opérations Portutaires
Le secteur portuaire au sein du Groupe Bolloré est en pleine expansion depuis une dizaine d’années. Nous n’avons pas cessé de nous développer notamment sur le continent africain en remportant des appels d’offres internationaux âprement disputés. Aujourd’hui, nous gérons une quinzaine de partenariats publics privés portuaires sur le continent africain, mais aussi des ports secondaires en France. Et nous partons à la conquête de nouveaux territoires, dans les pays émergents notamment dans la région des Caraïbes, qui va bénéficier de l’agrandissement du Canal de Panama.
Améliorer nos process en continu
Notre expertise aujourd’hui largement reconnue est évidemment l’épine dorsale de notre réussite en Afrique. Nous avons aussi considérablement amélioré la productivité sur nos terminaux à conteneurs, grâce à une politique de professionnalisation de nos équipes sur le terrain et au siège. Nous avons mis en place des process de plus en plus fins pour un pilotage précis de nos opérations sur nos concessions. Nous avons recruté tout récemment un jeune diplômé d’une grande école de commerce pour optimiser le contrôle opérationnel de nos concessions. Nous devons sans cesse améliorer nos procédures, notre productivité sur nos terminaux à conteneurs pour apporter une meilleure qualité de service à nos clients, les premiers d’entre eux, étant les trois premiers armateurs mondiaux.

 

Contact : http://carrieres.bollore.com