Accompagner les entreprises de son territoire comme un véritable partenaire stratégique de long terme, telle est la mission de Denis Couderchet (Université Paris 2 Panthéon Assas 2001), Directeur Corporate Finance de la Banque Populaire Rives de Paris. Un objectif qu’il partage avec de jeunes talents dans ces métiers du M&A, LBO et private equity en perpétuel renouvellement.

 

Comment se singularise la Banque Populaire Rives de Paris ?

Le mythe fondateur des Banques populaires régionales, c’est d’avoir été créées par des entrepreneurs pour des entrepreneurs qui ne trouvaient plus d’accès au crédit classique. Outre les valeurs coopératives, nous avons vocation à accompagner de manière agile, proche et engagée les clients et prospects d’un territoire donné. Ainsi nous n’intervenons pas sur des territoires qui ne sont pas les nôtres et sommes uniquement en accompagnement du territoire francilien. Tout cela nous différencie d’une banque nationale.

Qu’est-ce qui vous booste le plus dans votre métier ?

Ce qui m’anime au quotidien, c’est de trouver des solutions  structurées pour nos clients. De définir les meilleures stratégies d’ingénierie financière sur le long terme avec beaucoup de proximité, d’agilité et d’engagement. Ce qui me booste aussi, c’est d’accompagner mes équipes, d’horizons et profils différents, afin de développer une intelligence collective et efficace pour nos clients et prospects.

Les ingrédients d’un accompagnement client de qualité ? 

Au-delà d’être un bon expert, qualité qu’on acquiert au fil du temps, c’est d’être bien élevé, poli et réactif. Sans oublier la relation humaine, la dimension affective entre le chef d’entreprise et le banquier qui s’instaure dans la durée. Ces notions de proximité et d’engagement auprès de nos clients sont dans notre ADN.

En quoi Banque Pop rime avec jeunes dip’ ?

Notre Direction Corporate Finance accueille une dizaine de stagiaires par an, par périodes de 6 mois, plutôt type M2 et stages de fin d’études sur chacun de nos 3 métiers indépendants : conseil en transmission (M&A), financements structurés (LBO) et capital-investissement minoritaire (Private Equity). Deux stagiaires passés parmi nous ont ainsi été intégrés en CDI ces deux dernières années au sein de notre Direction.

Le petit + « Rives de Paris » ?

Les nouvelles recrues, si elles en ont la volonté, peuvent rapidement être autonomes, traiter un dossier de A à Z et avoir des facilités pour être efficaces et mobiles pour les clients. Il y a aussi une sorte de bienveillance naturelle au sein de notre banque qui peut attirer et fidéliser des jeunes talents.

 Une anecdote pour illustrer votre slogan « proche et engagée » ?

La proximité client, nous l’avons aussi avec nos dirigeants.  Croisant un jour notre Directeur Général, j’ai pu évoquer avec lui un dossier corporate finance afin de recueillir sa vision et ses orientations sur notre structuration, ce qui est très compliqué à obtenir dans une banque nationale,

Les atouts d’Assas Finance pour les métiers de l’ingénierie financière ?

Ayant recruté près de 40 personnes,  je constate que les gens qui viennent de l’université ont un vernis technique assez dense qui peut être parfois supérieur à ceux qui sortent des grandes écoles. Un deuxième atout au sortir de la fac, c’est une forme d’humilité qu’ont ces étudiants pour avoir été moins entrainés à la certitude que dans certaines écoles, mais aussi plus d’authenticité selon mon ressenti. Enfin le MBF de Panthéon-Assas, c’était, de mémoire, une équipe d’étudiants réduite et un esprit de corps assez fort. Vingt ans après, je continue ainsi de converser avec mes partenaires de Magistère sur des opérations de corporate finance.

contacts : https://www.rivesparis.banquepopulaire.fr/portailinternet/Editorial/VotreBanque/Pages/recrutement

KparK : venez tester vos idées

« Développez vos idées, vous avez le champ libre ! » lance aux jeunes talents Nicolas Gandy, Directeur général de KparK

Learning Tribes : rejoignez la tribu de la formation !

En deux questions, Valéry Nguyen General Manager EMEA de Learning Tribes vous explique pourquoi ce spécialiste de la formation est fait pour vous.

Framatome : de l’énergie bas-carbone pour demain

Loin des clichés sur le nucléaire, Framatome se tourne vers l’avenir et recrute 1000 personnes explique Lionel Gaiffe, Senior Executive Vice President de la Business Unit Combustible de Framatome.

Cdiscount « Parce que chacun est différent, nous avons besoin de tous les talents »

De la startup bordelaise au leader français du e-commerce, l’entreprise n’a jamais perdu ses valeurs d’inclusion et de diversité.

Faites la paix économique, pas la guerre !

La paix économique : autre regard sur le monde du business. Mais quel rôle les top managers ont-ils à jouer dans la diffusion de ce nouvel avenir économique ?

Le management interculturel en questions

Alors que l’interculturalité est devenu un must-have pour la quasi-totalité des entreprises, comment le management interculturel peut-il s’adapter dans le monde d’après.

Checkout.com : challengez la Data !

« Vous êtes passionnés de Data et créatifs, bienvenus chez nous ! » assure Valentin Vincendon, VP Business Intelligence at Checkout.com

Bollé Brands : l’excellence du sport designé en France

La technologie, l’ergonomie et le design des produits de Bollé Brands ont été testés et approuvés par les plus grands sportifs !

Europorte : un train d’avance dans l’innovation !

Nommé directeur général d’Europorte, opérateur privé de fret ferroviaire français, en juillet 2020, Raphaël Doutrebente nous parle de ces projets pour l’entreprise.

Managers intermédiaires : alliés ou challengers du DG ?

Entre top managers et collaborateurs, entre reporting et animation d’équipe, les managers intermédiaires sont entre le marteau et l’enclume. Comment redorer la fonction ?