La philosophie du groupe biopharmaceutique international ? La diversité avant tout. Un principe prouvé et approuvé par quatre femmes, membres du comité de direction : Nabila Gadiri-Bernard (Université Paris-Sud, 2008) Directeur Innovation & Business excellence (IBEX), Anne-Céline Richard (Université Paris-Sud 98) Pharmacien Responsable et Directeur Pôle Pharmaceutique, Carol Brucker (Sciences Po Paris 99) Directeur Business Unit Respiratoire, Marisol Urbieta (Université Nationale d’Asuncion 92, Institut Curie 98) Docteur en médecine, Directeur des Affaires Médicales Oncologie.

 

Une rencontre énergisante avec quatre membres du comité de direction d’AstraZeneca France qui commence autour d’un débat singulier sur la féminisation des noms de fonction. Pour Anne-Céline Richard, Pharmacien Responsable, « féminiser les titres peut parfois être réducteur et crée une confusion ». Elle se réfère notamment à l’étymologie de la fonction de « pharmacienne », initialement utilisée pour la femme du pharmacien. « Les temps ont changé. Féminiser les fonctions serait une bonne chose pour marquer notre indépendance », assure au contraire Marisol Urbieta. Les temps ont en effet changé. Aujourd’hui, les femmes sont beaucoup mieux représentées dans les comités de direction et elles incarnent toutes une diversité de profils et de besoins. Chez AstraZeneca, c’est une évidence : 43 % des membres du comité de direction de la filiale française sont des femmes. Un Codir mixte et bienveillant.

First, la diversité

Pour AstraZeneca, ce n’est pas que le combat des femmes, mais bien celui de la mixité femmes / hommes. « Le succès de notre entreprise repose sur l’innovation. Nous savons qu’une équipe est d’autant plus créative quand elle est composée de personnes qui pensent différemment, dans un environnement où les différents points de vue et perspectives sont accueillis et valorisés », soulignent en chœur les dirigeantes. L’entreprise est très marquée par une culture de l’inclusion et de la diversité, incarnée par tous les collaborateurs, hommes ou femmes. Les talents venus de divers horizons sont valorisés, reconnus, accompagnés du recrutement jusqu’au postes de leadership. Guidée par la science et l’innovation, les équipes d’AstraZeneca sont aussi diversifiées et disruptives, engagées pour la réussite collective. Une politique non discriminante basée sur la performance et les compétences de la personne et non son sexe, son âge, sa culture, ses études…

 Vis ma vie de femme au Codir

C’est prouvé par une étude Bloomberg : les décisions prises par des équipes inclusives sont 87 % meilleures, deux fois plus rapides et nécessitent moitié moins de réunions. Carol Brucker confirme. « Le leadership, c’est savoir s’entourer de personnes différentes de soi. J’ai connu plusieurs entreprises avec des cultures complétement différentes et le constat est toujours le même : les équipes mixtes sont plus efficaces », contente d’avoir retrouvé cet état d’esprit depuis son arrivée il y a un an chez AstraZeneca France.

Les postes de leaders, l’affaire de tous chez AstraZeneca. D’autant plus avec ses programmes de développement Women as leaders, qui accompagne les talents féminins, et son réseau de femmes NOW – Network of Women. « Nous avons le devoir de montrer la voie aux autres femmes et de se soutenir. Car parfois les femmes font face à tellement de difficultés qu’elles s’isolent dans un monde d’hommes. On doit leur montrer qu’aujourd’hui on peut être une femme manager leader sans avoir besoin de se comporter comme un homme » est convaincue Marisol Urbieta.

Une entreprise libérée

Télétravail, droit à la déconnexion, pas de réunion avant 9h et après 18h, pas d’email avant 8h et après 20h, vendredi sans réunion… Chez AstraZeneca, on crée les conditions pour travailler efficacement tout en bénéficiant d’une certaine flexibilité pour pouvoir concilier plus facilement vie personnelle et vie professionnelle. D’après Anne-Céline Richard, « à chacun son rythme et son style. En tant que manager, nous ne devons pas chercher à répliquer notre manière de faire mais laisser chacun créer les conditions de sa réussite. C’est un contrat de confiance. »


« Chaque femme est différente, nous n’avons pas les mêmes envies, ni besoins en fonction de notre expérience, de notre vie personnelle. C’est important de respecter les individualités et de laisser à chacune le choix de s’engager dans son travail comme elle le souhaite. Le rôle du manager est d’accompagner ses équipes dans leurs choix » ajoute Nabila Gadiri-Bernard. Toutes quatre donnent pour exemple la grossesse. Le départ en congé maternité comme le retour comptent, mais n’est vécu pareil par aucune femme (ni homme d’ailleurs). Certains ont besoin d’anticiper leur retour avant même leur départ, d’autres préfèrent un aménagement à leur retour, d’autres au contraire veulent revenir tout de suite au cœur de l’action. « Il faut rester ouverte et à l’écoute, tout en sachant les accompagner pour booster leurs carrières », précise Carol Brucker.

S’assumer

« Les femmes se brident souvent alors que les hommes pensent déjà au poste d’après. » Leur conseil ? A l’unanimité, se faire confiance et s’assumer. « Ce que mes modèles femmes m’ont appris, c’est d’être en harmonie avec moi-même, avec ma personnalité, de ne pas essayer de mimer quelqu’un d’autre et d’agir avec mes propres armes », témoigne Nabila Gadiri-Bernard.

Car dans une entreprise comme AstraZeneca, ce sont avant tout les compétences et la personnalité qui sont valorisées, non le genre. Le groupe propose à ses collaborateurs un environnement où chacun se sent libre d’être lui-même et un programme « Speak Up » pour libérer la parole. Peu importe le background ou les différences, la diversité est respectée, libérée.

 

« conseils »

« N’attendez pas et saisissez les opportunités qui se présentent à vous pour faire ce que vous avez vraiment envie de faire » Marisol Urbieta

« Ecoutez votre passion et vos valeurs, exprimez vos envies et suscitez les opportunités » Anne-Céline Richard

« Verbalisez ce que vous voulez, faites-le savoir et n’hésitez pas à prendre conseil. L’envie est toujours légitime. » Carol Brucker

« Posez-vous toujours la question : est-ce que je serai ravie en me levant le matin d’aller travailler ? Faites des choix conscients » Nabila Gadiri-Bernard

#MentorMentor

« Je n’ai pas eu de mentor en particulier mais ce qui m’a aidé dans ma carrière, ce sont les bons conseils comme les mauvais. Ils ont eu un impact sur ma vie, j’ai appris des deux. » Marisol Urbieta

« J’ai beaucoup appris de la culture californienne pendant mes trois années passées à Los Angeles. Self-confidence, speak up… Les américains osent demander et lancer leurs projets. » Carol Brucker

« Mon mentor, c’est la personne qui m’a recruté chez AstraZeneca il y a 20 ans. C’était un très bon manager, elle m’a beaucoup inspirée et aujourd’hui encore je prends exemple sur elle avec mes propres équipes. » Anne-Céline Richard

« Ce que m’ont appris mes mentors hommes les plus marquants : « si le nouveau costume est ajusté, alors ce n’est pas le bon costume, il faut qu’il soit d’une taille supérieure ». C’est-à-dire qu’il faut se faire confiance, prendre des risques, sortir de sa zone de confort et apprendre de nouvelles choses pour trouver le bon poste. J’ai appliqué ce conseil depuis. » Nabila Gadiri-Bernard

 

Contact : eric.chevalier@astrazeneca.com

Chiffres-clés 2018 AstraZeneca France  : 5ème filiale au niveau mondial /  + de 1 000 collaborateurs / 52 % de femmes managers / Score de 98 / 100 à l’Index de l’égalité Femmes – Hommes

Generix Group : d’une entreprise française to be au BtoB à l’international

Generix Group édite des logiciels pour la supply chain pour les écosystèmes industriels, logistiques et du retail du monde entier. Success story.

Service civique : le bon plan insoupçonné

Engagement, alternative au stage, accomplissement personnel, expérience professionnelle… Toutes les raisons sont bonnes de tenter un service civique.

Intégrer le monde des Nanotechnologies avec Mentor, une société du groupe Siemens!

Leader mondial de l’EDA, Mentor, une société du groupe Siemens conçoit et vérifie des circuits électroniques et des logiciels embarqués, explique Bruno Garnier, Director Operational Programs.

DORIS Engineering : Rejoignez les architectes de l’énergie en mer

DORIS Engineering construit sa réputation sur le design de superstructures pour le monde maritime. Rencontre avec Xavier Grandiaud, Directeur Général Délégué et Olivier Benyessaad, Head of Business Développement.

CLIMESPACE : rejoignez une entreprise rafraîchissante !

Filiale d’ENGIE, CLIMESPACE développe et exploite le réseau de froid urbain de la Ville de Paris depuis 1991. Jean-Charles Bourlier, le directeur général, nous parle des projets de son entreprise.

Sofimac Investment Managers : la création de jeunes pousses, c’est l’avenir !

« Le nouvel eldorado, c’est la création de start-up ! », assure Pascal Voulton, Président de Sofimac Investment Managers

Avec GSK, devenez le leader de votre carrière

Comment GSK fait la différence ? Entretien avec Frédéric Martin (CentraleSupélec 2003), VP & Commercial Director Oncology de GSK.

Rejoindre Veolia Eau d’Ile-de-France, ça coule de source !

Filiale du leader de la gestion optimisée des ressources, l’entreprise produit l’eau potable pour 151 communes en Ile-de-France et 4,6 millions d’habitants.

Elekta ose pour la bonne cause !

Cette compagnie suédoise fondée ne 1972 par un neurochirurgien est à la fois une jeune entreprise agile et un expert historique de la radiothérapie. Objectif : lutter contre le cancer.

Talkwalker & Société Générale : la tech made in Luxembourg

Respectivement CEO de Talkwalker et Global Head of Market Solutions and Digital Transformation Officer à la Société Générale, Robert Glaesener et Bertrand Kauffmann ont deux points communs : l’innovation et le Luxembourg.