POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

AREP : venez inventer avec nous le futur post-carbone ! – L’interview d’Alexandre Bouvresse

Interview Alexandre Bouvresse AREP
Luxembourg in Transition : visions territoriales pour le futur decarbone et resilient de la region fonctionnelle Luxembourgeoise - Perspective paysage (Juil. 2021)

Filiale de la SNCF, AREP est la plus grande agence d’architecture française. Sa spécificité ? Prendre en compte tous les défis de l’époque pour concevoir et réaliser des espaces urbains absolument vertueux et où il fait (et fera toujours) bon vivre. Un travail passionnant ouvrant sur de multiples parcours. Rencontre avec son DRH Alexandre Bouvresse (DESS RH Nanterre 95) qui accompagne cette aventure.

La mission que s’est donnée AREP : « Inventer un futur post-carbone ». Comment vous y prenez-vous et qui sont vos clients ?

Interview Alexandre Bouvresse AREP

Tous nos projets reposent sur une démarche spécifique, dénommée EMC2B. Derrière chaque lettre se tient une dimension de la conception de nos projets à laquelle nous sommes particulièrement attentifs : l’Energie, la Matière, le Carbone, le Climat et enfin la Biodiversité. Quant aux clients, si la SNCF demeure le plus important, nous travaillons de plus en plus avec les collectivités locales et parfois avec des bailleurs privés, notamment à l’international.

Des exemples de chantiers innovants ?

Côté SNCF, citons la nouvelle gare de Nîmes – Pont du Gard : création pure, respect total de l’environnement. Côté design, nous concevons le mobilier urbain de demain pour affronter le changement climatique. Côté territoires, évoquons le projet considérable Luxembourg in transition où il s’agira de reconnecter ce pays tout entier et très bétonné, à la nature.

Les atouts forts de votre marque employeur ?

Le sens est là, c’est certain : utiles et concrets, durables et visibles, nos projets sont également complexes. Ils vont du micro au macro et nous les suivons de bout en bout. Dans un environnement de travail agréable où une attention particulière est portée à l’équilibre vie pro – vie privée. Autres atouts à signaler : la dimension très apprenante de l’entreprise et enfin, sa féminisation, assez unique pour le secteur (51 % de femmes). Avec un index d’égalité de 93/100 et une équipe de direction parfaitement paritaire !

Vous êtes la plus grande agence d’architecture française, filiale de la SNCF. Quels atouts supplémentaires cela apporte-t-il à vos collaborateurs ?

Des possibilités de parcours et d’évolution exceptionnelles grâce à notre appartenance au groupe SNCF, à la diversité de nos projets, à notre pluridisciplinarité et à notre volonté de favoriser la mobilité. C’est ainsi qu’une de mes collègues, chargée du recrutement, a été en mesure de basculer dans l’assistance à la maîtrise d’ouvrage. Sachant que la taille variable de nos nombreux projets (plus de 500 projets actifs actuellement) facilite une responsabilisation rapide.

Et le télétravail : outil formidable ou redoutable casse-tête ?

Outil formidable, sans hésitation. Mais uniquement quand il est conçu au service et non aux dépens du collectif. C’est-à-dire pensé comme un temps de travail personnel intervenant en complément de périodes présentielles dédiées aux échanges et au travail collectif. C’est un vrai challenge, mais, bien relevé avec des espaces et des temps de travail adaptés, cela devient un vrai plus.

Passer par la case AREP : un excellent choix pour un jeune dip’ ?

Bien sûr ! Car, à tous les éléments professionnels évoqués (intérêt des projets, dynamique « apprenante », nombreuses perspectives…) s’ajoute un « plus » à mes yeux essentiel : nous sommes entièrement tournés vers le futur. Inventant au quotidien des lieux de vie qui devront être encore pertinents dans 40 ans. C’est passionnant !

Sept DRH sur dix estiment que la crise sanitaire a modifié leur fonction. De quelle manière et en quoi est-elle devenue plus stratégique ?

Là comme ailleurs, la crise a accéléré des changements déjà engagés. Notre époque est caractérisée par les mutations : tout change et nos modes de travail n’échappent pas à la règle. Ce rôle d’accompagnateur du changement dévolu aux RH est donc capital. On le sait aussi : les nouvelles générations sont plus volatiles : il nous faut donc donner du sens, fidéliser et rester attractif en continu. Ce qui implique pour nous, RH, d’être exemplaires et porteurs du changement. Je teste par exemple en ce moment même avec mon équipe le principe des bureaux partagés !

Chiffres clés

  • 1 000 collaborateurs (650 au siège parisien, 200 en région, 150 à l’international)
  • CA : 120 millions €

Contact : alexandre.bouvresse@arep.fr

Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter