« Vous aimez convaincre et vous avez du bagout ? L’avionneur européen vous donne les moyens de votre ambition ! » C’est le message de Christophe Mourey (HEC Paris 81), Secrétaire Général de la Direction Commerciale chez Airbus, aux talents des grandes écoles. N’attendez plus pour rejoindre le fleuron de la technologie aéronautique.

 

Après 30 ans passés chez Airbus, Christophe Mourey a toujours les yeux qui brillent quand il s’agit d’évoquer son métier chez l’avionneur européen et les nouveaux défis à relever : « cette entreprise est un concentré d’humanité et de technologies avancées !  À bon entendeur… »

Demandez le programme… d’innovations

L’entreprise a amorcé depuis plusieurs années sa diversification. « Nous travaillons sur les avions hybrides et électriques, les vols avec un seul pilote et les petits véhicules autonomes. Cette industrie vit aussi sa plus grande transformation grâce à l’intelligence artificielle et à la digitalisation. Nos plus grands défis ? Rester à la pointe des technologies, exploiter des millions de données et inventer de nouveaux services pour nos clients. »

 

Recherche négociateurs et vendeurs

Autant de projets qu’il faut développer et vendre. Si les ingénieurs ont toujours été nombreux dans l’entreprise, l’avionneur souhaite désormais attirer aussi les talents des grandes écoles de commerce. « Chez Airbus, nous construisons des relations de confiance sur le long terme avec nos clients. Nous recherchons des vendeurs et des négociateurs qui savent séduire, influencer et convaincre. Le vendeur typique sait s’insérer dans un monde qui n’est pas le sien et en accepter les codes. Il lui faut une bonne dose d’enthousiasme mais aussi d’humilité et une vision objective de lui-même. »

 

Touchez le ciel

D’autant que l’entreprise donne à chacun la capacité d’atteindre des sommets. « Ici le seul critère, c’est le talent. Ce n’est pas votre âge, votre diplôme ou votre origine qui nous intéresse, mais ce que vous pouvez nous apporter. Dès lors que vous prenez les choses en main, on vous laisse carte blanche, y compris pour négocier des contrats à 5 milliards de dollars. Et ça ne se passe pas derrière un bureau à Toulouse, mais à Santiago du Chili ou à Kuala Lumpur. Il faut avoir le goût de la rencontre car vous êtes en permanence confrontés à des gens qui ne sont pas de la même culture que la vôtre. »

 

Tous entrepreneurs ?

Une bonne nouvelle pour les générations Y et Z avides d’autonomie et de responsabilités. « Ces jeunes talents qui aiment la vitesse et le changement nous poussent à développer une philosophie plus entrepreneuriale. Notre leitmotiv aujourd’hui ? Donner sa chance au projet, avancer rapidement, réussir ou échouer, apprendre et recommencer. »

 

Le conseil du boss : l’inconfort, ça a du bon ! « Acceptez des challenges qui vous mettent en position d’inconfort. C’est ce qui m’est arrivé durant toute ma carrière puisque j’ai été amené à faire des choses dont je n’avais  aucune  connaissance particulière. C’est là qu’on apprend et qu’on se révèle à soi-même et aux autres. Les métiers commerciaux chez Airbus vous feront grandir. Vous vivrez des expériences humaines incroyables car le groupe sait fonctionner avec des nationalités et des personnalités très différentes. »

#HECChangedMyLife « Cela reste une période formidable de ma vie. J’ai été confronté à un foisonnement d’idées et de situations nouvelles. L’école vous apprend à sortir de votre zone de confort et à vous confronter à de nouvelles cultures. C’est cet état d’esprit que j’ai d’ailleurs retrouvé chez Airbus. »

 

Chiffres clés : 133 000 employés / 141 nationalités parlant 20 langues différentes / Présent dans 35 pays / 60 milliards d’euros CA

Contact : christophe.mourey@airbus.com

[Exclu] Comment la fake news transforme le vraisemblable en réel

Le nouveau concept de post-vérité pose avec l’avènement des fake news les fondements de l’accommodement avec la vérité factuelle

ESTP ou les 4 valeurs de la construction durable

Quatre mots pour résumer l’école d’ingénieurs experte de la construction durable ? Défi relevé par sa directrice générale Florence Darmon dans son Interview Initiales

L’École des Mines de Saint-Étienne intègre pour la 1ère fois le classement international « IMPACT » du Times Higher Education, dédié au Développement Durable

Pionnière en France dans le domaine du développement durable avec ses activités de formation, de recherche, d’innovation, de développement économique, de culture scientifique et industrielle, l’Ecole des Mines de Saint-Etienne obtient une nouvelle consécration internationale en intégrant le jeune classement « IMPACT » du prestigieux magazine anglophone Times Higher Education, dédié au Développement Durable, à la Responsabilité Sociale et Environnementale.

concours AMBITIONS+: ANNONCE DE L’ENTREE D’EDC PARIS BUSINESS SCHOOL AU SEIN DU CONCOURS AMBITIONS+ EN 2020-2021

EDC Paris Business School rejoigne ainsi EBS Paris, ESCE Paris et IPAG BS pour le recrutement de leurs futurs étudiants du Programme Grande École via la banque d’épreuve AMBITONS+, qui permettra aux étudiants titulaires d’un Bac +2 /+3, d’accéder à nouveau à quatre Grandes écoles de management visées et revêtues du grade de Master.

L’heure du choix – 5 bonnes raisons de rejoindre EM Normandie à la rentrée 2020

Pourquoi EM Normandie est l’école qu’il vous faut pour la rentrée 2020 ? La preuve par 5 avec Carine Guibbani sa Directrice du Développement Commercial.

« Rennes School of Business : la plus multiculturelle des business schools françaises »

Vis ma vie de DG. Thomas Froehlicher partage « son Rennes School of Business » et nous raconte son histoire avec la plus internationale des business schools françaises

[Exclu] Covid-19, RH et gestion de crise

La crise du Covid-19 va fragiliser l’entrée sur le marché du travail des futur(e)s jeunes diplômé(e)s. Le secteur RH risque de ne pas échapper à la règle.

Nomination d’Isabelle Huault à la Présidence du Directoire d’emlyon business school

La gouvernance d’emlyon a décidé de nommer l’actuelle Présidente de l’Université Paris Dauphine-PSL à la tête de l’établissement à compter de la rentrée prochaine. Cette nomination intervient à l’issue d’un processus de sélection mené par un comité de sélection avec l’appui du cabinet HRM, et qui aura mobilisé des représentants de l’ensemble des parties prenantes de l’école.

[Expertise] Y’a pas que le CDI dans la vie !

Le règne du CDI est terminé et ce n’est plus le critère numéro 1 des jeunes diplômés dans leurs choix professionnels.

« Mon secret de Dean ? Ne pas céder à la pression de l’instant »

Herbert Castéran DG de l’EM Strasbourg se livre sur son rôle de manager de la business school, sa passion de la transmission et son engagement pour les talents de demain