Aucun doute que les domaines traditionnels urbains bénéficient des nouvelles technologies (NTIC). Chacun se développe comme un écosystème intelligent avec ses connaissances et décisions lui permettant de satisfaire de manière autonome ses objectifs. Considérer la ville du futur comme une simple juxtaposition de ces intelligences, ne peut rendre compte de sa réalité. Le problème est alors de doter la ville des moyens de créer son propre écosystème intelligent résultat de l’interconnexion des écosystèmes qui la constitue.

 

Les systèmes de transport intelligents (STI), un écosystème parmi d’autres

L’évolution du domaine du transport illustre parfaitement l’utilisation des NTIC pour la création d’un écosystème intelligent. Chaque mode de transport est intelligent dans le sens où il automatise l’utilisation des données capteurs pour générer ses connaissances et décisions. Un STI, doit aller au-delà de cette juxtaposition par mode et construire une intelligence collective pour la satisfaction de tous les objectifs. Les réponses européennes (frame-next.eu) et américaines (local.iteris.com/arc-it) sont des architectures de conception de STI se focalisant sur les problématiques d’interopérabilité technologique, opérationnelle et organisationnelle. En cas d’accident routier, un unique STI pourrait donner la priorité aux services d’urgence, dévier le trafic des véhicules particuliers et collectifs voir informer les voyageurs avant leur départ. Ces architectures sont le résultat d’une analyse des fonctionnalités d’un système de transport et des interfaces de communications et non de technologies particulières. Cet écosystème pour le transport constitue un silo qui organise en toute autonomie des expertises différentes et sans interconnexion avec d’autres écosystèmes.

L’intelligence artificielle au service de l’interconnexion d’écosystèmes pour la ville du futur

Pour aller au-delà de ce fonctionnement en silo, il faut être capable de concevoir des solutions qui sont à la fois respectueuses de ces expertises et créatrices de connexions avec d’autres. Grâce aux modèles et algorithmes de l’intelligence artificielle, il est possible de conserver les spécificités de chaque expertise (modèle de connaissances et autonomie des décisions) et de développer des systèmes non silotés. Ainsi le web sémantique favorise la compréhension mutuelle et automatique entre expertises par des modèles de représentation et de raisonnement sur la connaissance. Les systèmes multiagents favorisent la recherche de décisions automatiques intégrants des objectifs différents voir divergents par des modèles de coordination décentralisés. Fondés sur ces deux techniques, nos travaux de recherche à l’institut Fayol de Mines Saint-Etienne répondent aux problématiques de décentralisation et d’ouverture des connaissances et décisions qui caractérisent le fonctionnement d’écosystèmes interconnectés.

La plateforme Territoire, outil d’intégration des écosystèmes

La plateforme Territoire de l’institut Fayol se développe selon cette approche : Intégrer les expertises portées par l’institut sur des écosystèmes (environnement, habitat, logistique, mobilité) par les techniques de l’intelligence artificielle pour proposer une gestion intégrée des territoires. Les données et services proposés par la plateforme sont modélisés selon les techniques du web sémantique et les techniques multiagents supportent leurs coordinations. La plateforme Territoire peut ainsi répondre à des problèmes nécessitant de la connaissance et des décisions issues d’expertises hétérogènes. Dans la ville du futur, en cas de canicule, il deviendrait possible au capteur météo du service architecture d’alerter le service social et que celui-ci demande au service logistique de livraison de repas d’intégrer un temps supplémentaire afin de visiter les ainés identifiés par le service habitat comme étant dans des bâtiments mal isolés.

En savoir + sur l’auteur

  Flavien Balbo, Professeur en Informatique, Mines Saint-Etienne
Laboratoire Hubert Curien (UMR CNRS 5516), membre Connected intelligence
Institut Fayol (Institut Mines-Télécom), Responsable du département Informatique et Systèmes Intelligents
Responsable de la plateforme Territoire (territoire.emse.fr)

 

Armani Beauty : Mettez-vous au parfum !

XS, Déclaration, Terre d’Hermès, Sì d’Armani : depuis que Véronique Gautier (SKEMA Business School 83), Global President Armani Beauty – chez L’Oréal, a mis son nez dans le parfum il y a 30 ans, les succès s’enchaînent. Une expertise olfactive...

Management, tech et collaboratif : le cocktail gagnant du DG du futur

Comment le manager trouve-t-il l’équilibre Homme-machine ? Quels sont ses atouts pour affronter ses nouveaux défis ? Christophe Clavé (INSEEC), répond.

Groupe Launay : l’ascension audacieuse d’une entreprise familiale

Jérôme Launay (TBS 96), directeur général, revient sur l’histoire de ce family business, son expérience de dirigeant et ses années d’études à TBS.

Faites une cure d’innovation avec Allergan

À l’origine du développement de la toxine botulinique de type A, l’entreprise biopharmaceutique Allergan s’est imposée comme le leader mondial de l’esthétique médicale. Pascal Brice DG, dévoile ses tips de manager.

Guerlain s’adresse sans fard aux jeunes talents

Si vous avez envie de rejoindre une entreprise engagée et de bâtir une carrière pérenne, Nathalie Elbaz, directrice générale de Guerlain France, a un message pour vous.

Les métamorphoses de la langue du management

Deux approches, deux regards sur la langue et ses évolutions, telle qu’elle est notamment pratiquée dans le monde de l’entreprise.

Porte ouverte aux jeunes talents chez Hauts-de-Seine Habitat !

Damien Vanoverschelde, directeur général de Hauts-de-Seine Habitat vous donne les clés pour repenser le logement social de demain.

CMN : ce capitaine de navire est un boss en or

Pierre Balmer, PDG des CMN, défend un management bienveillant qui tire vers le haut chaque collaborateur.

[Rentrée] Trois podcasts inspirants à écouter absolument

Nouvelle École, Le Gratin et GrowthMakers : découvez trois des meilleurs podcasts qui vont vous inspirer et vous motiver pour réussir vos projets !

Légitimité mode d’emploi

Manager une équipe, c’est d’abord être légitime aux yeux de ses collaborateurs. Mode d’emploi avec Nicolas Arnaud d’Audencia et Raphaëlle Laubie, DH du Cercle du leadership.