En marche pour une transformation profonde, Coface ambitionne de devenir le partenaire d’assurance-crédit global le plus agile du secteur. Les jeunes talents trouvent de l’autonomie et de la valeur dans cette organisation qui donne du sens à leur travail. Explications de Valérie Brami (Master Finance, Centrale Lille 89), Directeur des Opérations du Groupe.

 

Coface est présente aux côtés des PME et des grands groupes partout aux quatre coins du globe. Ce leader de l’assurance-crédit propose aux entreprises des solutions pour les protéger contre le risque de défaillance financière de leurs clients, sur leur marché domestique ou à l’export. Coface offre ainsi aux jeunes diplômés de belles opportunités à l’étranger où les expatriés et les experts locaux ont vocation à partager l’expertise Coface avec leurs clients. « Nous avons plus de 30 VIE dans le groupe, dont 12 nouveaux par an. C’est une porte d’entrée privilégiée,précise Valérie Brami, car un sur deux débouche sur un CDI ! Nous accueillons aussi 45 à 50 alternants par an avec un taux de conversion CDI de 25% environ. » Coface recrute des profils variés, qu’il s’agisse de métiers spécialisés (développement commercial, analyse de l’information, analyse des risques, recouvrement des créances, gestion des contentieux et des risques affacturage) ou de fonctions supports (Finance, IT…).

 

©COFACE

Un réseau interne «Women to Win»

Fortement ancrée à l’international avec une présence dans 60 pays, l’entreprise reste à taille humaine. « Tous les métiers sont représentés dans nos entités à l’étranger. Ce sont de petites structures où les jeunes collaborateurs peuvent rapidement prendre des responsabilités. Rencontrer, échanger, s’adapter sont les maitres mots de la relation de confiance qui nous lie aux entreprises. En interne aussi, l’ensemble des ressources humaines et techniques est mobilisée pour cultiver cette approche qui rend le travail plus valorisant. » Si la Coface compte aujourd’hui 56 % de collaboratrices, la diversité est moins marquée dans le top management.L’entreprise travaille donc à la féminisation de son encadrement. Aujourd’hui les femmes représentent 30 % du Comex et 45 % du conseil d’administration. « Nous avons donc créé cette année une initiative de réseau interne « Women to Win ». La mixité permet à l’entreprise de faire émerger des talents et in fine d’avoir un impact positif sur l’activitéC’est l’un de nos leviers du changement ! »


Le lean, stratégie de transformation digitale

Valérie Brami a rejoint Coface en juillet 2016 pour piloter la Direction des Opérations du Groupe nouvellement créée. Un poste qui répond parfaitement à son goût pour l’innovation et le changement. Dotée d’une expérience internationale de plus de 27 ans dans la gestion de projets de transformation complexes, elle a pour mission de mener la transformation des processus et des systèmes d’information du groupe. Depuis un an, Coface a lancé le plan « Fit to Win », qui inclut un grand vent de digitalisation, de rationalisation et d’amélioration avec une approche Lean qui est un moyen éprouvé d’y parvenir. « Dans ces changements du mode de fonctionnement, nous misons sur le travail collaboratif aux travers des outils digitaux, des réseaux sociaux et des communautés mis en place. Ce sont des outils prisés par les jeunes diplômés. Ils améliorent l’efficacité opérationnelle et aident à apporter les meilleures réponses à nos clients. Cette mobilisation a bousculé certaines habitudes mais, en même temps,dynamisé les équipes… et créé des attentes. C’est la preuve que le moteur est enclenché… et maintenant, il faut accélérer ! »

 

Des échanges plus sûrs à travers le monde

Coface sécurise les transactions de plus de 50 000 sociétés dans près de 200 pays. Ses 660 arbitres et analystes-crédit, localisés au plus près des clients et de leurs débiteurs, ont une connaissance unique du comportement de paiement des entreprises. « C’est cette forte présence locale, directe ou via nos partenaires, qui nous différencie, résume Valérie Brami. Être assuré d’être payé quand on délivre sur l’import-export ou sur son marché domestique permet de se développer plus sereinement ! »

Contacts RH : recrute@coface.com www.coface.com http://www.coface.fr/A-propos-de-Coface/Rejoindre-Coface

 

 

Les 5 forces de l’INSA Lyon

Formation, vie associative, culture… On fait le point sur les 5 atouts de l’INSA Lyon, l’école d’ingénieurs résolument tournée vers l’art.

Attribution du grade de licence pour les bachelors : la demande de la CGE a été entendue

La Conférence des grandes écoles (CGE) réagit après l’annonce de Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, au sujet de l’adoption en octobre prochain d’un arrêté permettant aux bachelors, quel que soit le statut des établissements porteurs, d’obtenir le grade de licence, sous réserve de respecter un cahier des charges. L’attribution du grade de licence, que la CGE demande depuis de nombreuses années, permettra d’améliorer la lisibilité de l’offre, en faisant ressortir la qualité des formations de bachelor.

Un Centenaire clôturé sous le signe de l’international à l’ESC Clermont

L’ESC Clermont, membre du réseau international des Business Schools de NIBES (Network of International Business and Economic Schools) depuis 1998, a accueilli son congrès annuel pour l’année du Centenaire de l’école. D’un réseau dont la vocation initiale était de permettre une meilleure mobilité des étudiants à l’international, celui-ci est devenu, avec le temps, un lieu de discussions sur la mobilité académique et les échanges en recherche.

AgroParisTech : ses 5 atouts à ne pas rater à la rentrée

On vous a concocté pour vous la liste de toutes les activités funs et des meilleurs cours et Masters que propose AgroParisTech. Suivez le guide !

Les écoles de ParisTech s’engagent avec leurs partenaires du réseau ATHENS pour le doctorat en Europe

6 écoles de ParisTech – AgroParisTech, Arts et Métiers ParisTech, Chimie ParisTech, ENSTA Paris, MINES ParisTech, Télécom Paris – ont remporté ce 10 juillet l’appel « Partenariats stratégiques pour l’enseignement supérieur » du programme ERASMUS+ aux côtés de leurs partenaires du réseau ATHENS que sont l’Université polytechnique de Madrid (UPM), Politecnico Milano, l’Institut technique de Lisbonne (IST) et l’Université technique d’Istanbul (ITU). Le financement global s’élève à plus de 350 000 euros pour une durée de trois ans.

ESCP Europe certifie ses diplômes par la Blockchain

ESCP Europe, première école de commerce au Monde, est l’une des premières Business School européennes à délivrer un diplôme numérique certifié et sécurisé à ses étudiants.

Grenoble Ecole de Management : le Top 5 des cours à ne pas rater à la rentrée

Cours et innovations pépites Grenoble Ecole de Management (GEM) n’a pas fini de vous étonner à la rentrée. Découvrez les 5 cours que vous ne trouverez nulle part ailleurs

ESTP Paris: Projet de création d’une formation d’architecture à Troyes

Troyes Champagne Métropole accompagne le projet d’une double formation, en Architecture – Ingénierie et Construction, au sein du campus de Troyes de l’ESTP Paris, avec l’Ecole Spéciale d’Architecture Paris.

Ré-accréditation EPAS du Master International Management,L’attractivité internationale de TSM confortée

Toulouse School of Management (ex IAE Toulouse) vient d’obtenir le renouvellement pour 5 ans de l’accréditation EPAS pour son Master International Management (accrédité la première fois en 2008).

ESCP Europe : le Top 5 des cours à ne pas rater à la rentrée

Formations pépites, innovations pédagogiques, professeurs hors du commun,… ESCP Europe n’a pas fini de vous étonner à la rentrée. Découvrez les cinq cours que vous ne trouverez nulle part ailleurs !