En marche pour une transformation profonde, Coface ambitionne de devenir le partenaire d’assurance-crédit global le plus agile du secteur. Les jeunes talents trouvent de l’autonomie et de la valeur dans cette organisation qui donne du sens à leur travail. Explications de Valérie Brami (Master Finance, Centrale Lille 89), Directeur des Opérations du Groupe.

 

Coface est présente aux côtés des PME et des grands groupes partout aux quatre coins du globe. Ce leader de l’assurance-crédit propose aux entreprises des solutions pour les protéger contre le risque de défaillance financière de leurs clients, sur leur marché domestique ou à l’export. Coface offre ainsi aux jeunes diplômés de belles opportunités à l’étranger où les expatriés et les experts locaux ont vocation à partager l’expertise Coface avec leurs clients. « Nous avons plus de 30 VIE dans le groupe, dont 12 nouveaux par an. C’est une porte d’entrée privilégiée,précise Valérie Brami, car un sur deux débouche sur un CDI ! Nous accueillons aussi 45 à 50 alternants par an avec un taux de conversion CDI de 25% environ. » Coface recrute des profils variés, qu’il s’agisse de métiers spécialisés (développement commercial, analyse de l’information, analyse des risques, recouvrement des créances, gestion des contentieux et des risques affacturage) ou de fonctions supports (Finance, IT…).

 

©COFACE

Un réseau interne «Women to Win»

Fortement ancrée à l’international avec une présence dans 60 pays, l’entreprise reste à taille humaine. « Tous les métiers sont représentés dans nos entités à l’étranger. Ce sont de petites structures où les jeunes collaborateurs peuvent rapidement prendre des responsabilités. Rencontrer, échanger, s’adapter sont les maitres mots de la relation de confiance qui nous lie aux entreprises. En interne aussi, l’ensemble des ressources humaines et techniques est mobilisée pour cultiver cette approche qui rend le travail plus valorisant. » Si la Coface compte aujourd’hui 56 % de collaboratrices, la diversité est moins marquée dans le top management.L’entreprise travaille donc à la féminisation de son encadrement. Aujourd’hui les femmes représentent 30 % du Comex et 45 % du conseil d’administration. « Nous avons donc créé cette année une initiative de réseau interne « Women to Win ». La mixité permet à l’entreprise de faire émerger des talents et in fine d’avoir un impact positif sur l’activitéC’est l’un de nos leviers du changement ! »


Le lean, stratégie de transformation digitale

Valérie Brami a rejoint Coface en juillet 2016 pour piloter la Direction des Opérations du Groupe nouvellement créée. Un poste qui répond parfaitement à son goût pour l’innovation et le changement. Dotée d’une expérience internationale de plus de 27 ans dans la gestion de projets de transformation complexes, elle a pour mission de mener la transformation des processus et des systèmes d’information du groupe. Depuis un an, Coface a lancé le plan « Fit to Win », qui inclut un grand vent de digitalisation, de rationalisation et d’amélioration avec une approche Lean qui est un moyen éprouvé d’y parvenir. « Dans ces changements du mode de fonctionnement, nous misons sur le travail collaboratif aux travers des outils digitaux, des réseaux sociaux et des communautés mis en place. Ce sont des outils prisés par les jeunes diplômés. Ils améliorent l’efficacité opérationnelle et aident à apporter les meilleures réponses à nos clients. Cette mobilisation a bousculé certaines habitudes mais, en même temps,dynamisé les équipes… et créé des attentes. C’est la preuve que le moteur est enclenché… et maintenant, il faut accélérer ! »

 

Des échanges plus sûrs à travers le monde

Coface sécurise les transactions de plus de 50 000 sociétés dans près de 200 pays. Ses 660 arbitres et analystes-crédit, localisés au plus près des clients et de leurs débiteurs, ont une connaissance unique du comportement de paiement des entreprises. « C’est cette forte présence locale, directe ou via nos partenaires, qui nous différencie, résume Valérie Brami. Être assuré d’être payé quand on délivre sur l’import-export ou sur son marché domestique permet de se développer plus sereinement ! »

Contacts RH : recrute@coface.com www.coface.com http://www.coface.fr/A-propos-de-Coface/Rejoindre-Coface

 

 

EM Normandie, Queen of Oxford !

200 étudiants ont débuté l’année 2018-2019 sur le campus d’Oxford d’EM Normandie pour une expérience unique et multiculturelle dans la prestigieuse ville universitaire

Sciences Po Lyon célèbre ses 70 ans

Afin de marquer ce 70e anniversaire, Sciences Po Lyon a choisi de consacrer une semaine entière à raconter son histoire, son présent et son avenir.

Une rentrée réussie et une nouvelle identité de marque pour l’EM Normandie

Après deux rentrées record en 2016 et en 2017, l’EM Normandie affiche une nouvelle augmentation de ses effectifs pour l’année universitaire 2018-2019.Lors de la journée de rentrée officielle, l’EM Normandie a dévoilé son nouveau logo

Un double diplôme : pourquoi pas moi ?

Employabilité et compétences transversales : toutes les raisons sont bonnes d’obtenir un double diplôme. Aucune hésitation à avoir !

Wellness Center by APICIL: un lieu unique au service du bien-être et de la performance des étudiants

Le Wellness Center by APICIL a ouvert le 10 septembre dernier sur le campus d’emlyon business school à Ecully. Un lieu d’accueil, de prévention, d’accompagnement et de soins, ouvert à l’ensemble des étudiants emlyon business school.

CESI Ecole d’Ingénieurs, ça bouge à la rentrée 2018 !

[Rentrée 2018] Le 13 septembre dernier, Jean-Louis Allard, Directeur de CESI Ecole d’Ingénieurs, a présenté les axes de développement de cet établissement fruit du rapprochement d’ei.cesi et exia, deux écoles du Groupe CESI. Grande nouveauté 2018 :...

L’Université Jean Monnet renforce ses relations entreprises pour booster l’insertion professionnelle de ses étudiants

En cette rentrée 2018, grâce au soutien de sa Fondation, l’Université Jean Monnet fait évoluer son dispositif d’insertion professionnelle et lance « les RDV pro de la Fondation de l’Université Jean Monnet ».

Rentrée 2018, Paris 1 Panthéon-Sorbonne en mode innovation

« L’année commence et c’est à chaque fois une renaissance ». Un terme que Georges Haddad, président de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, n’a sans doute pas choisi au hasard après une année 2017/2018 marquée par la mise en place de ParcourSup et l’occupation du...

L’Initiative Paris Seine lance 5 chaires d’excellence

L’Initiative Paris Seine, qui a pour ambition de développer une université de recherche internationale, lance ses 5 premières chaires d’excellence. L’objectif de l’Initiative est d’être classée à l’horizon 2030 parmi les 200 meilleures universités mondiales.

« Télécom ParisTech a une vocation d’universalité en tant que leader du numérique »

Rencontre avec Yves Poilane, DG de Télécom ParisTech, à un an de l’installation au cœur de l’écosystème de Palaiseau