La révolution numérique et l’arrivée des nouveaux entrants de la Fintech impactent les métiers et l’organisation des banques de réseaux. Yann Le Gourrierec (cycle managers ESSEC Business School 2005), DRH de la Banque Populaire Auvergne-Rhône-Alpes (Groupe BPCE), décrypte pour nous ces mutations et le défi disruptif à relever.

 

 « Additionner les forces, multiplier les chances », pouvez-vous mieux nous expliciter cette signature concernant la Banque Populaire Auvergne Rhône Alpes (BPAURA) ?

Avec la fusion des Banques Populaires des Alpes, Loire-Lyonnais et du Massif Central, ce slogan prend tout son sens à la BPAURA. En effet nous additionnons nos forces respectives pour composer la première Banque Populaire en région. Cela veut dire 3500 collaborateurs, un million de clients, 340 000 sociétaires, 700 M€ de PNB… Cette taille nous permet d’être vraiment au service des clients et du financement de l’économie régionale. Avec la transformation digitale que l’on vit déjà au quotidien, cela multiplie les chances également, pour nos collaborateurs, de nouveaux métiers et opportunités de carrière.

 

Côté RH, quels sont les enjeux de cette révolution numérique ?

Les facteurs et les enjeux de cette transformation sont uniquement humains (transformation des métiers et même de la conception du travail). Le mode de consommation de la banque a changé, notre relation avec des clients connectés a changé, etc. Cela nous oblige à accompagner et former nos collaborateurs afin qu’ils s’approprient les nouveaux concepts et outils numériques, qu’ils montent en compétences et qu’ils gagnent en spécialisation et en pro-activité. Ainsi le conseiller n’est plus le pivot de la relation client mais en reste le garant. Lorsque le client se déplace, il faut qu’il ait un conseil de qualité, donc en face de lui des professionnels aguerris et une plus-value à venir en agence.

« Principal financeur de la création d’entreprise en région »

Il y a aussi cette génération des millennials qui a grandi avec ces nouvelles technologies ?

Oui, tout ce mix de populations intergénérationnel va devoir rentrer en alchimie. L’arrivée du digital dans l’univers professionnel, sans remettre en cause le processus traditionnel du tutorat, lui adjoint une démarche inverse. Avec le « reverse mentoring », ou l’accompagnement des aînés par les plus jeunes qui maîtrisent mieux l’outil numérique physique et virtuel, nous misons aussi sur cette jeune génération pour faire monter en compétences les collaborateurs plus seniors.

 

En poste depuis décembre 2016, qu’est-ce qui vous anime le plus au quotidien dans vos nouvelles fonctions ?

Participer comme DRH à la construction d’une banque en fusion implique de grosses responsabilités. La réussite d’un tel projet se fait non seulement par la performance des résultats commerciaux et financiers, mais aussi par la performance sociale. Pour nos équipes et dans les années qui viennent, le challenge va être de conserver et d’attirer les meilleurs. Par ailleurs, les réalités économiques, sectorielles, territoriales et humaines sont différentes dans les trois banques. Créer une culture commune ne se décrète pas mais se construit et se vit au quotidien en fonction de ce que l’on souhaite faire de la BPAURA. On dit que 70 % des fusions échouent pour des raisons humaines. On a bien l’attention d’être dans les 30 % qui réussissent !

 

En quoi votre formation management à l’ESSEC a été riche d’enseignements ?

Etant juriste de formation, l’ESSEC m’a permis d’avoir une vision plus transversale de l’entreprise, grâce à un savoir-faire sachant allier partage d’expérience et apports académiques. L’école m’a confirmé dans un certain nombre de fondamentaux que j’avais et m’a « déformaté » sur le fait qu’il existait « autre chose » !

Attractivité RH

  • « Mes coups de cœur auverhonalpins !!! »
  • Un territoire grand comme l’Irlande !
  • 3 grandes métropoles : Clermont-Ferrand, Grenoble et Lyon
  • 1ère région de France sur le plan industriel et touristique
  • 1ère région de montagne d’Europe
  • 2 grands fleuves (Loire/Rhône), 2 grands lacs (Léman/Annecy)… et la chaîne des Puys
  • L’ASM Clermont-Auvergne Rugby : bouclier de Brennus 2017 !!!

contact : http://www.massifcentral.banquepopulaire.fr

Avec Konica Minolta, aux jeunes d’imaginer le futur