POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

Un parcours existe pour chaque jeune : la preuve avec la Conquête des Possibles de l’IGS

la Conquête des Possibles IGS
Crédit Unsplash

Avec la Conquête des Possibles l’IGS permet aujourd’hui à des centaines de jeunes Franciliens qui ne sont ni en formation, ni en emploi, ni en stage, d’être accompagnés vers un travail durable. Avec un leitmotiv : chaque jeune doit pouvoir choisir sa voie et s’épanouir dans une formation et un avenir qui lui correspondent. Coup de projecteur sur un dispositif unique en son genre.

« La Conquête des Possibles, ce n’est pas de la formation, c’est de l’accompagnement personnalisé » insiste d’entrée Philippe Le Bourbouach, responsable de ce parcours expérimental et individualisé imaginé spécialement pour les NEETs (Not in Education, Employment or Training) franciliens âgés de 16 à 29 ans. « D’une durée de 23 jours, ce parcours a été pensé pour favoriser le retour de ces jeunes, majoritairement issus des quartiers populaires, vers une formation et un emploi durable » explique Philippe Le Bourbouach. Un parcours inédit auquel croient aussi les plus grandes institutions. Lauréat du Plan d’Investissement dans les Compétences, La Conquête des Possibles de l’IGS est un projet cofinancé, par le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion notamment, à hauteur de 3 millions d’euros jusqu’en 2024.

La Conquête des Possibles de l’IGS : mode d’emploi

Concrètement, cet accompagnement personnalisé se compose de deux étapes. D’abord, huit jours d’activités spécifiques axées sur le développement personnel. L’occasion pour les participants d’identifier leurs compétences, leur potentiel de développement et de reprendre confiance en eux. Un premier bilan réalisé à la fin de cette première étape leur permet de mettre en lumière des métiers et les formations pour y parvenir. 15 jours sont ensuite consacrés à la mise en place d’un plan d’action personnalisé, garant d’une solution pour chacun grâce à la mise en relation avec des entreprises et à la recherche de contrats de professionnalisation. Sachant que le Groupe IGS compte près de 9 000 entreprises partenaires, le champ des possibles est large ! Et ce dispositif inédit a déjà ses adeptes : plus de 400 jeunes ont déjà été accompagnés depuis son lancement. Des jeunes aux profils divers. « Au départ, nous ne pensions attirer que des jeunes de niveau infrabac. Mais la pandémie et Parcoursup sont passés par là : nous accueillons aujourd’hui des jeunes bacheliers et parfois même des Bac +4/5 qui sont perdus. Notre mission c’est de leur montrer qu’on croit en eux et leur redonner confiance. On les encourage à aller vers ce qu’ils aiment, certains se découvrent et se dirigent ensuite vers des métiers auxquels ils n’avaient pas pensés » insiste l’équipe responsable du programme.

« Quand on crée du lien, il en ressort toujours du bien ! »

La confiance et la création de lien sont d’ailleurs au cœur du dispositif. « Quand on crée du lien, il en ressort toujours du bien ! » insiste Imane Kajiou, formatrice et ambassadrice du dispositif. Pour créer du lien justement, la Conquête des Possibles de l’IGS mise sur un réseau d’ambassadeurs et un parrain de choix : Jean-Marc Mormeck. Champion du monde de boxe six fois médaillé et Délégué aux quartiers populaires de la région Île-de-France, en charge de l’Agence de la promesse républicaine, il intervient tout au long du programme pour mobiliser les jeunes participants. 

Des jeunes qu’il est parfois difficile de sourcer « car ils ne vont plus dans les services publics pour l’emploi. Nous avons donc développé un réseau d’ambassadeurs sur le terrain, reconnus dans leurs territoires, qui connaissent les jeunes et les familles et qui instaurent ce premier lien de confiance essentiel. Dans les quartiers, la question de la solidarité et du lien avec les ainés est importante. Responsables de clubs sportifs ou de musique, ils sont fédérateurs et rassembleurs : c’est vers eux que ces jeunes vont quand ça ne va pas. Et après c’est l’effet boule de neige : quand un gamin trouve une solution, il en parle aux autres. »

Qui sont les ambassadeurs de la Conquête des Possibles de l’IGS ?

Moulaye Mboup, responsable de l’association Pôle Espoir Académie à Villeneuve Saint Georges, est un des ambassadeurs les plus charismatiques du dispositif. « C’est une histoire de rencontres avec Imane et avec l’Oncle Phil, comme on appelle tous Philippe Bourbouach ici. C’est la famille ! Aujourd’hui, je suis là pour montrer l’exemple à d’autres jeunes et leur prouver qu’il existe une solution professionnelle pour chacun d’entre eux. Curieux, ils sont très attirés par l’idée d’avoir rapidement une solution concrète. Ils sont aussi flattés et impressionnés que tout ça se passe dans le cadre d’une grande école. Et après 23 jours, ils sont complètement transformés, avec plein de projets. »

Pas de standardisation dans la Conquête des Possibles de l’IGS

La preuve lors d’un atelier de création de CV. « Les jeunes ne savent pas toujours quoi mettre sur leur CV, ni comment mettre en valeur leurs expériences ou leur personnalité. Alors ici, on donne le ton : chacun commence son CV par une citation célèbre qui lui ressemble. D’autant qu’ils ont tous des mad skills que les entreprises plébiscitent comme l’adaptabilité, la débrouillardise et la solidarité : nous voulons sublimer ce qu’ils ont oublié chez eux » décrit Imane. Et ça marche ! « Quand j’ai rencontré Imane, elle m’a parlé de cette formation et surtout du suivi long terme qu’il y a derrière. Moi qui suis dans le flou, ça va vraiment m’aider à éclaircir mes idées » explique Toumany. Ali, qui vient de stopper sa formation en gestionnaire de paye « qu’il n’avait pas vraiment choisie » aime quant à lui « voir que des solutions existent. Je commence à trouver mes marques et ça me motive pour me lever le matin, c’est un vrai rebondissement pour moi. » Warren enfin, qui a connu le dispositif grâce à Toumany, insiste sur l’importance du groupe. « J’ai tout de suite été à l’aise, la convivialité du groupe c’est important. On est toujours en contact par téléphone (sms, vocal), c’est comme la famille. »

Au-delà de la construction de leur CV, les participants de la Conquête des Possibles construisent leur projet professionnel via de nombreux ateliers, un atelier d’auto-positionnement notamment. Sur un grand arbre dessiné, de nombreux personnages sont représentés : au sol, sur des branches basses, au sommet, dans une cabane construite en hauteur, en train de tomber d’une branche, en position d’observation etc. A chacun de dire où il se sent aujourd’hui et où il souhaiterait être plus tard. « C’est un travail sur soi qui permet de se chercher… et de se trouver ! indique Jérôme Monte, le formateur qui les accompagne dans cet atelier. Un travail qui leur permet de créer un carnet de compétences et de travailler sur des outils de recherche d’emploi comme Whire, une plateforme de storytelling professionnel qui leur permet de raconter leur histoire différemment. »

>>>> Pour aller plus loin : découvrez les 12 secteurs qui recrutent le plus de jeunes en 2022

Après ces 23 jours d’accompagnement intense, chaque promo (car on parle bien de promo, on n’est dans une grande école pour rien !) reste très soudée. Non seulement l’équipe reste à leurs côtés pour répondre à toutes leurs questions mais les participants se sentent investis, à leur tour, d’un rôle d’ambassadeur. « Ils ne veulent plus partir et ont envie de venir en aide aux autres ! ». Preuve s’il en est de la vertu de ce dispositif inclusif, moderne et en phase avec les besoins de ces jeunes talents, qui s’ignorent encore trop souvent.

Comment participer à la Conquête des Possibles de l’IGS ?

Il suffit de remplir trois conditions : avoir entre 16 à 29 ans, résider en Île-de-France, être ni en formation, ni salarié. Pour candidater, il faut un CV à jour et les coordonnées du référent (Pôle Emploi / Mission locale / éducateur / Cap emploi…) qui a conseillé le parcours. Chaque participant est indemnisé à hauteur de 300 € pour les moins de 18 ans, 500 € pour les jeunes de 18 à 25 ans et 685 € pour les plus de 25 ans. Pour prendre rendez-vous avec son avenir : une seule adresse pour s’inscrire à la Conquête des Possibles

Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter