Projets étudiants, formations, actions de sensibilisation, réseaux dédiés,… s’il est certain que de plus en plus d’initiatives novatrices se mettent en place sur le champ du handicap, quel est leur impact réel auprès des personnes en situation de handicap ? Christian Grapin, Directeur de TREMPLIN – Études, Handicap, Entreprises, nous éclaire.

Christian Grapin est Directeur de TREMPLIN - Études, Handicap, Entreprises.

Christian Grapin est Directeur de TREMPLIN - Études, Handicap, Entreprises.

Innovation et handicap, une équation qui va de soi ?
La multiplication des projets autour de la thématique du handicap est la preuve qu’il suscite des idées, de l’intérêt et de l’implication. On peut s’en féliciter car il y a 5 ans, ce n’était pas le cas. Toutefois, il faut voir dans quelles mesures ils impliquent et mobilisent les personnes en situation de handicap et ce qu’ils leur apportent. Force est de constater que beaucoup d’innovations en la matière touchent plus leur environnement (c’est à dire des personnes qui ne sont pas handicapées), qu’elles mêmes. C’est pourquoi TREMPLIN, qui fait des jeunes handicapés des sources de mobilisation et de sensibilisation dans toutes ses actions, est particulièrement innovant. Nous faisons participer des jeunes handicapés à des évènements généralistes et fédérateurs comme le CDMGEU et le concours Tous HanScène car ce sont eux les mieux placés pour y parler du handicap et démontrer que handicap peut rimer avec compétences et performances.

 

« C’est de la rencontre que naissent la prise
de conscience,
la connaissance
et la reconnaissance. »

Comment l’enseignement supérieur s’inscrit-il dans cette dynamique innovante ?
De plus en plus d’établissements mettent en place des formations dédiées au handicap. Ce sont de bons vecteurs de sensibilisation pour des étudiants qui seront demain des professionnels amenés à travailler avec des personnes en situation de handicap. Je déplore toutefois qu’ils soient plus préparés à manager des personnes handicapées qu’à être managés par un responsable handicapé. La mise en place de programmes comme Passerelle Dispositif Handicap est aussi un plus : loin d’être de la discrimination positive, ils égalisent les chances. De nombreux projets étudiants mettent aussi en valeur le handicap, une thématique qu’ils ne dédaignent plus et même devenue riche en perspectives, pour les jeunes ingénieurs notamment. Ces initiatives plaçant le handicap au coeur de projets professionnels contribuent pleinement à la diffusion, voir à la banalisation du handicap. TREMPLIN est d’ailleurs un partenaire historique du Défi H, un concours qui fait naitre de belles innovations associant le handicap à la mise en valeur de solutions techniques répondant à un véritable usage pour les personnes handicapées.

 

Et du côté des entreprises ?
Elles communiquent beaucoup en interne et en externe sur le handicap et cette communication est fondamentale car il n’est pas encore banalisé dans le milieu professionnel. Nombre d’entre elles ont une réelle volonté d’agir sur cette thématiques et TREMPLIN les accompagne en usant du meilleur outil de sensibilisation en la matière : la mise en situation, dans l’entreprise, de personnes handicapées. On tutorise la rencontre entre un manager et un jeune handicapé afin de s’assurer que leur projet commun est réalisable et, tout au long de leur collaboration, nous les accompagnons dans la mise en oeuvre de projets professionnels concrets et opérationnels. Les missions handicap ont aussi un rôle fondamental à jouer, même si elles se heurtent trop souvent à des portes qui se ferment.

 

Mais alors tout n’est qu’une question de rencontre ?
Je suis persuadé que c’est de la rencontre que naissent la prise de conscience, la connaissance et la reconnaissance. C’est pour cela que je suis réservé sur les projets mis en place via les réseaux sociaux et virtuels dédiés au handicap, ancrés dans un phénomène de masse alors que le handicap requiert encore aujourd’hui des solutions adaptées et au cas par cas. Nous croyons en la rencontre entre jeunes handicapés et entreprises car sans face-à-face, il ne peut y avoir de déclencheur. Ce n’est que comme ça qu’on peut voir l’individu avant et avec son handicap, dans sa globalité. TREMPLIN travaille l’humain avec l’humain, avec pour conviction que si on veut innover en matière de handicap, il faut innover sur les opportunités de rencontres.

 

CW.

 

Contact :
contact@tremplin-handicap.frwww.tremplin-handicap.frwww.youtube.com/tremplinhandicap
Tel. : 01.41.09.79.10