À 19 ans, Marthe a été récompensée par le prix Jeune & Bénévole 2016. Une reconnaissance décernée à cette étudiante en géographie pour son engagement auprès des personnes âgées.

 

Marthe était encore mineure, quand elle a démarré son aventure bénévole. « Mes parents ont toujours baigné dans le milieu associatif, l’engagement faisait donc parti de mon éducation, se souvient-elle. Mais j’avais aussi envie de me sentir utile, de faire quelque chose en dehors des cours, de voir ce qu’il y avait autour. »
En 2014, au forum des associations d’Orléans, la jeune fille rencontre alors l’association Les Petits Frères des Pauvres. « Je me suis tout de suite retrouvée dans leur action : la solitude des personnes âgées est un problème de société important. Mais ce que j’apprécie aussi dans cette association, c’est qu’ils s’intéressent à la pauvreté sociale« , justifie-t-elle.
Trois ans plus tard, la voilà lauréate du Prix Jeune bénévole 2016, l’association Tous bénévoles ! Un prix qui rend hommage aux jeunes désireux de faire bouger les choses, partout en France.

Qui es-tu ?

Marthe, 19 ans, en licence de géographie à l’Université de d’Orléans, lauréate du Prix Jeune bénévole 2016

Une relation de proximité, d’amitié

Quand elle n’est pas à la fac, Marthe rend régulièrement visite à deux personnes âgées de 89 et 92 ans, l’une toujours domiciliée chez elle, l’une autre logée en maison de retraite. « Je vais les voir quelles heures chaque semaine. On discute, on joue au scrabble, on regarde des photos, … Notre relation n’est pas vraiment celle d’une petite-fille et d’une grand-mère, mais plutôt d’une confidente. C’est davantage de l’amitié », confie-t-elle.
Marthe ne se substitue pas non plus aux services d’aide à la personne, son rôle est de créer du lien entre les générations. « Cela peut paraître étonnant, mais je reçois plus des personnes âgées que je ne leur donne. J’ai l’impression d’être privilégiée et d’avoir de la chance de pouvoir côtoyer ces personnes âgées sans qui je ne serais pas ce que je suis aujourd’hui ».

Ta personnalité en 3 mots ?

Sociable, curieuse et à l’écoute

Un engagement sur tous les plans

 Au-delà de ses visites régulières, Marthe s’est aussi engagé dans l’association elle-même, en tant que secrétaire régionale, pour gérer un peu d’administratif et l’organisation de réunions. Et son engagement ne se limite pas aux Petits Frères des Pauvres. Depuis 2014, Marthe s’investit également à l’Entraide scolaire amicale, où elle donne des cours de soutien à une collégienne en difficulté. Et à 16 ans, lorsqu’elle était encore au lycée, Marthe est aussi entrée au Conseil régional de la jeunesse de la région Centre. Elle termine actuellement son mandat de trois ans. « Nous sommes consultés pour les sujets qui ont un lien avec la jeunesse. J’ai mon mot à dire et c’est valorisant » explique-t-elle.
Évidemment, tous ces engagements prennent du temps, mais cela ne m’empêche pas Marthe de voir ses amis ni de se concentrer sur ses études. « D’autant plus que les associations restent attentives à ce que je puisse avoir du temps libre » ajoute-t-elle.

Une devise ?

Un jour une vieille dame à qui je rendais visite m’a dit : On n’est pas un âge, on est un cœur et une âme

Des responsabilités enrichissantes

« Toutes ces expériences me grandissent. Au-delà de la richesse humaine, de la facilité de contacts et du relationnel, j’ai gagné des compétences que je mobilise dans mes études ou qui me serviront plus tard en entreprise : prise de parole en public et esprit de synthèse grâce aux comptes-rendus effectués pour le Conseil régional de la jeunesse ou les Petits Frères des Pauvres, organisation de réunions, travail d’équipe, etc. J’ai beaucoup appris avec le bénévolat. »
Enfin, son investissement associatif a donné envie à Marthe de travailler sur « les relations intergénérationnelles dans le monde« . Après sa licence en géographie, l’étudiante compte compléter son cursus avec une formation en sociologie.

Rugby4aBok : un voyage solidaire pour découvrir la nation arc-en-ciel