Avec seulement 20 % de la population mondiale assurée, tout reste à inventer en matière d’assurance. Directeur général de Suravenir Assurances depuis un an et demi, Bernard Snoeck, Ecole Normale de Liège, pilote cette filiale du Crédit Mutuel Arkea avec pour leitmotiv l’innovation, au service des assurés. Rencontre avec un homme passionné par l’aventure humaine.

 

Bernard Snoeck change de cap et s’oriente vers l’assurance. Cet homme au profil de développeur, qui a baigné très jeune dans l’entrepreneuriat, crée une agence ex nihilo, découvre les différents aspects du métier d’assureur, la technicité, les risques industriels. D’agent général, il devient inspecteur, fait ses armes dans le courtage et le management, avant de rejoindre Novelia, cabinet qu’il pilote et développe pendant 16 ans, le faisant passer de 3 à 50 personnes. Ce qui passionne Bernard Snoeck, c’est l’aventure humaine, aujourd’hui 70 % de son activité est dédiée au management « je crois au feeling, à l’intuitu personae. Dans une carrière, on rencontre 2 ou 3 personnes qui comptent. J’aimerais être, pour les jeunes que je recrute, quelqu’un qui a compté dans leur carrière, celui qui leur a offert leur première mission ou leur premier CDI. »

Bernard Snoeck, Ecole Normale Liège, directeur général de Suravenir Assurances

Bernard Snoeck, Ecole Normale Liège, directeur général de Suravenir Assurances

L’innovation comme leitmotiv
Aux commandes de Suravenir Assurances, Bernard Snoeck apporte un autre regard, une autre vision à cette filiale du Crédit Mutuel Arkea, assureur de biens et de personnes. Grâce à sa gestion moderne, cette compagnie innovante garde une longueur d’avance dans un environnement concurrentiel et anticipe la révolution technologique nécessaire que le secteur va devoir gérer. La mise en oeuvre de la digitalisation, du big data et des systèmes embarqués requiert des profils encore plus créatifs, des talents pour adapter l’assurance aux besoins des assurés, aider au quotidien les clients à être protégés le mieux possible et au juste prix. Véritable innovation, la plateforme web permet aux assurés de déclarer leur sinistre auto en ligne, quand ils le souhaitent, sans aucune intervention humaine. Pour s’adapter aux fonctionnements de la population, la compagnie travaille avec plusieurs réseaux de distribution.

 

Une posture de manager accompagnant
Bernard Snoeck considère que le plus important, dans sa fonction, est d’avoir une vision, une longueur d’avance par rapport à d’autres, de pouvoir mettre en oeuvre cette vision, d’avoir des convictions et de les faire partager. La première des qualités est de bien choisir les personnes qui vont accompagner l’aventure du directeur général, « mon comité de direction est composé de personnalités qui ont des vécus, des approches différentes, un esprit critique évident, ce qui permet de confronter les points de vue. Je suis loin d’avoir toujours raison et j’ai toujours considéré qu’on était plus intelligents à plusieurs que tout seul ». Pour susciter la créativité, il préconise une posture de manager accompagnant, qui consiste à suggérer les solutions, à faire monter en compétences, en responsabilités et en créativité chacun des collaborateurs, « ce n’est pas négociable, c’est notre rôle premier ». Le fonctionnement en mode projet permet à des jeunes de prendre rapidement la responsabilité de projets et à chaque directeur de se mettre dans cette posture de manager accompagnant. En matière de talents, Bernard Snoeck recherche des profils autonomes, qui ont de la personnalité, des idées, un regard ouvert sur le monde et sur l’entreprise, capables de sortir du cadre, de se remettre en cause, profils qu’il va pouvoir développer. « J’ai la chance d’avoir beaucoup de plaisir dans ce que je fais, et à l’idée de tout ce qu’il reste à faire, de savoir expliquer les choses, communiquer et transmettre ma passion. Je dis souvent : je dis ce que je fais et je fais ce que je dis. »

 

Un message aux jeunes
« Il n’y a pas de route toute tracée, il faut à un moment donné pouvoir changer d’orientation,
j’ai eu la chance de pouvoir et d’oser le faire. »

 

Chiffres clés :
4ème bancassureur français en assurance santé et automobile • 200 personnes • Chiffre d’affaires : 320 M€

 

A.M.O.

 

Contact : bernard.snoeck@suravenir-assurances.fr