Sur les traces de Darwin : l’observation de la biodiversité en Amérique du Sud

Sur les traces de Darwin

“Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux.”  (Proust) C’est exactement dans cette optique que nous, Anatole, Arnaud, Matthieu et Chloé avons décidé de fonder l’association Beagle qui portera notre projet “Sur les traces de Darwin”. Tous les quatre étudiants à AgroParisTech sur le plateau de Saclay, nous avons pris une année de césure afin de mener une expédition scientifique de six mois en Amérique du Sud dans les pas de l’éminent naturaliste.

Un projet qui naît d’une passion commune pour l’exploration, l’étude de la biodiversité (et un cours de stats…)

C’est le 28 septembre 2021, entre deux tests ANOVA dans le fond d’un amphi de statistiques, que le projet voit le jour. Tous animés d’une passion commune pour l’exploration et l’étude de la biodiversité, la figure qu’incarne Darwin apparaît comme une évidence à nos yeux : et pourquoi pas partir sur ses traces ? 

Les préparatifs commencent et après plus d’un an de travail, des centaines de mails envoyés, la création de notre association, des aller-retours à la banque et j’en passe… Nous sommes enfin prêts à nous lancer dans l’aventure, le 17 janvier 2023 direction Rio de Janeiro !

Une expédition scientifique de six mois afin d’alerter et sensibiliser sur la dégradation des écosystèmes

“Six mois, cinq pays”, cela ressemble à s’y méprendre à un téléfilm Netflix… Il faut se pencher de plus près sur le projet pour en comprendre toute la dimension. Sur les traces de Darwin est une expédition scientifique à travers l’Amérique du Sud pour donner un nouvel aperçu de l’état de la faune et de la flore en confrontant nos observations à celles effectuées par le naturaliste près de deux-cents ans auparavant. Nous traverserons le Brésil, l’Argentine, le Chili, le Pérou et l’Équateur en passant par la Patagonie et les Galapagos, sac sur le dos et en utilisant des moyens de transport low carbon entre nos différentes étapes.

Notre protocole est le suivant :

Nous avons choisi des espèces emblématiques du continent sud-américain, décrites par Darwin et faisant l’objet d’un suivi régulier. Une fois sur le terrain, nous irons à la rencontre de spécialistes de ces espèces (chercheurs, écologues, naturalistes etc.) afin de récolter des données statistiques, des tendances et pouvoir filmer les espèces dans leur milieu. De ces observations et témoignages, nous voulons mettre en lumière les changements subis par une population étudiée mais également expliciter les causes et les conséquences de cette situation.

Toutes ces démarches et recherches convergent vers un seul et même but : alerter et sensibiliser un large public sur la perte de biodiversité observée à l’échelle globale de notre planète.

Donner la parole aux témoins de la dégradation des écosystèmes et acteurs de leur préservation

“Comment sensibiliser un large public à la perte de biodiversité” était une des questions fondamentales qui s’est posée dès les préparatifs de l’expédition. L’idée de la réalisation d’un documentaire et d’une exposition photo a tout de suite fait consensus. 

Qu’il soit positif ou négatif (et selon quel référentiel), il n’est plus à démontrer l’impact de l’Homme sur son écosystème. Toutefois, cette pression exercée sur nos milieux est à étudier dans sa globalité. Les aspects sociaux, économiques et politiques ne peuvent être découplés de nos observations. C’est pourquoi nous tenons à inclure, dans notre documentaire, des témoignages d’acteurs de divers horizons pour les interroger sur leur métier, leur vision de l’écosystème qui les entoure ainsi que sur leur perception des mutations qui s’opèrent au sein de cet écosystème. Leurs points de vue variés – couplés à nos données scientifiques – nous semblent être un meilleur angle d’étude que simplement l’un ou l’autre. 

Ainsi, nous souhaitons leur laisser la « scène » de notre documentaire et vous laisser vous faire porter par notre récit.

Contact de Sur les traces de Darwin :

Alors vous aussi prenez part à l’aventure et rejoignez nous sur les réseaux (Facebook, Instagram, LinkedIn : Sur les traces de Darwin)

Pour nous soutenir dans l’achat de notre matériel audio visuel, vous le pouvez sur notre cagnotte HelloAsso crowdfunding ou encore en parlant de nous à vos proches pour agrandir ce formidable réseau.

Toute l’équipe Darwin vous souhaite une belle année 2023 et vous dit à bientôt do Brasil !

Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter