LE CHALLENGE DU « MONDE DES GRANDES ÉCOLES ET UNIVERSITÉS » VOUS DONNE RENDEZ-VOUS LE 4 JUIN PROCHAIN À CHARLETY ! COMPÉTITION SPORTIVE, FORUM DE RECRUTEMENT, SENSIBILISATION ET INCLUSION DU HANDICAP, FANFARES, POMPOM GIRLS & BOYS, MASCOTTES… : LES ÉTUDIANTS NOUS RACONTENT AVEC ENTHOUSIASME ET IMPATIENCE CE QUI FAIT LE SEL DE CET ÉVÉNEMENT UNIQUE EN SON GENRE.

 

« Au CDMGEU, on peut passer un entretien d’embauche en short et en sueur après avoir couru le 10 km ! »

MICHAEL MAYEUX (M2 RH – IGS), Chargé de Mission Handicap en intérim à la Société Générale et membre de la Team Tremplin depuis 2012

GEUM 71

© Jmage 2014

Comment avez-vous rencontré la Team TREMPLIN ?
En m’accompagnant dans la construction de mon parcours professionnel, l’association TREMPLIN Études-Handicap-Entreprises a changé ma vie : sans elle, je n’aurais pas fait un quart de ce que j’ai réalisé. C’est pour ça que quand Christian Grapin, Directeur de TREMPLIN Études-Handicap- Entreprises m’a parlé de la Team, je n’ai pas hésité une seconde à la rejoindre.
Vos premières impressions sur le CDMGEU ?
Christian m’avait parlé d’un mix inédit entre fun, sport, recrutement et handicap. D’abord attiré par le Forum Entreprises, j’ai découvert une ambiance incroyable : des pompom girls, des fanfares, des épreuves sportives… Je n’y croyais pas mais au CDMGEU, on peut passer un entretien d’embauche en short et en sueur après avoir couru le 10 km !
A quelles épreuves avez-vous participé ?
Lors de ma première participation, j’étais la mascotte de la Team (j’ai même couru au 100m des mascottes !) et le capitaine de son équipe de foot. Nos adversaires ne nous ont pas fait de cadeau. Nous avons perdu le match 8 – 0 mais quelle belle illustration de la dynamique inclusive de l’événement ! En 2013, alors que je travaillais chez Steria, j’ai également remporté le 10 km, ce qui m’a valu les félicitations chaleureuses du DRH et du Directeur France de l’entreprise. Dans cette même dynamique inclusive, j’ai récemment participé au Raid ESSEC. En binôme avec un élève « valide », j’ai tenté de prouver qu’une personne handicapée pouvait participer à une telle épreuve et qu’il ne fallait pas avoir peur de parler de son handicap.
Rendez-vous est pris pour l’Edition 2016 ?
Bien sûr ! Cette année encore je suis heureux et fier de rejoindre la Team TREMPLIN pour participer au 10 km et au tournoi de foot.

 

Un forum de recrutement entre fun et sérieux

ELÉA LAMARQUE, Chargée de développement Marque Employeur chez Generali recrutée lors du CDMGEU 2015

GEUM 71

Pourquoi être allée au CDMGEU en 2015 ?
De retour d’un stage à l’étranger, j’étais en pleine recherche d’une alternance. Tous les grands forums étant terminés, le CDMGEU était l’événement parfait. Inscrite pour le Forum, j’ai découvert que Generali, entreprise avec laquelle j’avais un entretien prévu quelques jours après le CDMGEU, était présente à l’événement : j’en ai profité pour caler un premier rendez-vous.
Vos premières impressions ?
Je percevais l’événement uniquement sous le prisme du recrutement : en chemise, j’étais prête pour passer un entretien. Quelle ne fut pas ma surprise de découvrir à l’entrée de Charlety des mascottes, des sportifs, des structures gonflables et un terrain de basket-fauteuil. En évoluant sur le site, je pensais que tous les aspects de l’événement seraient cloisonnés… jusqu’à ce que je découvre des recruteurs en tenue de sport !
Que vous a apporté votre expérience sur le Forum ?
Elle m’a été très utile dans le déroulé de mon recrutement. Tout ce que j’ai pu y découvrir sur la marque employeur et la politique d’insertion des personnes en situation de handicap de l’entreprise a nourri mes entretiens qui ont suivi le Challenge. J’ai également rencontré l’association TREMPLIN Études-Handicap-Entreprises avec laquelle je suis amenée à échanger aujourd’hui.
Votre CDMGEU 2016 ?
Cette année, je participe à l’organisation de la venue des collaborateurs de Generali à Charlety. Une mission challengeante qui me permet de découvrir les coulisses de la magie du CDMGEU !

 

Une ambiance de folie

NOÉMIE GONNIER, membre de l’Éléphanfare la fanfare de Supélec et élève de 2è année à CentraleSupélec

GEUM 71

L’Elephanfare a été le grand vainqueur de l’Edition 2015 : les secrets de cette victoire ?
Avec nos trompettes, trombones, saxo, percussions et notre fameux sousbassophone typique des fanfares nous devons sans doute notre prix à un mix de chansons pop, disco et de gros tubes actuels mis à la sauce fanfare ! Notre chorégraphie accompagnée de notre mascotte (un éléphant danseur), n’y est peut-être pas pour rien non plus !
Que retenez-vous du CDMGEU ?
Avant tout une ambiance de folie. Le Challenge a lieu en plein milieu d’une grosse session d’examens pour nous et y participer a été une bouffée d’air frais. Jouer devant un tel public nous a vraiment reboosté.
Votre programme cette année ?
Nous espérons bien pouvoir remettre notre titre en jeu ! A titre personnel, je souhaite aussi découvrir d’autres aspects que je n’ai pas pu explorer en 2015 comme le Forum recrutement et le tournoi de basket-fauteuil.

 

Un événement connecté aux attentes des étudiants

ALEXANDRE SCHMITT, élève de 1è année à l’EDHEC Business School, Président de l’association Ecothink

GEUM 71

Les + du CDMGEU ?
C’est un concept totalement compatible avec les attentes des étudiants : il combine la pratique sportive avec la possibilité unique de rencontrer directement les entreprises dans lesquelles nous pourrions être amenés à faire un stage. L’ambiance qui semble se dégager lors de cette journée fait aussi bien sûr partie des éléments attrayants de ce Challenge.
Qu’attendez-vous de cette journée exceptionnelle ?
J’ai intégré l’EDHEC cette année et n’ai donc pas encore eu la chance d’y participer. Mais j’ai senti, lors de la conférence de lancement en février dernier, qu’il y avait une grande ferveur et un engouement certain autour de cet évènement. Cette journée doit rester un très bon souvenir pour tous les participants.
Votre association y sera impliquée ?
Bien sûr. D’abord par la participation de certains de ses membres à l’évènement. Nous comptons aussi faire le relai au sein de l’EDHEC afin de “ recruter “ des participants et des supporters. Mais c’est aussi le côté développement durable de notre association qui nous donne envie de nous impliquer. En effet, l’éco-responsabilité est devenue primordiale de nos jours et nous sommes persuadés que les entreprises partenaires de l’évènement partagent toutes ce sentiment.
Comment motivez-vous vos camarades à venir au CDMGEU ?
En diffusant le trailer de l’édition 2015 mais aussi en distribuant des flyers et en exposant des affiches. Même s’il faut diffuser l’info au maximum pour motiver l’ensemble de nos camarades, je suis sûr qu’il ne leur faudra pas longtemps pour les convaincre de se lancer : représenter son école durant une journée à Paris au stade Charléty, tout en pouvant rencontrer de grandes entreprises est une source réelle de motivation.

L’inclusion du handicap dans l’ADN du CDMGEU

 

Depuis sa première édition, le CDMGEU est un lieu d’échanges et de rencontres ou` le “ vivre ensemble “ prend tout son sens. Cette année encore, la FFA organisera une course d’athlètes handisport et la Team TREMPLIN ÉTUDES-HANDICAP-ENTREPRISES, composée uniquement d’étudiants en situation de handicap, va participer à toutes les épreuves avec les étudiants valides. Inclus dans le décathlon, le tournoi de basket fauteuil sera aussi l’occasion de sensibiliser un grand nombre d’étudiants au handicap.

 

 

Le mot du parrain du CDMGEU

 

Capture d’écran 2016-05-21 à 15.09.55

© 4ventsgroup

« Avant, je pensais que l’expression « situation de handicap » relevait du politiquement correct. Mais grâce au travail de sensibilisation au handicap réalisé au CDMGEU, j’ai découvert que nous pouvions tous être mis en situation de handicap et face aux limites et aux problématiques que cela pose. »

Stéphane Diagana

 

CW.