Communiqué de presse :

Moins de deux ans après l’arrivée de Céline Fauchot à la tête de SCBS, l’école poursuit sa transformation avec la création du poste de directeur des programmes et le recrutement de Matar Mbaye. L’école de management de Y SCHOOLS renforce également sa faculté avec l’arrivée de 5 nouvelles enseignantes-chercheuses dont les profils très internationaux et leurs expertises renforcent les domaines clés de l’école (entrepreneuriat, innovation et relation-client).

 

Matar Mbaye, nouveau directeur des programmes de SCBS

« La création d’une direction des programmes, explique Céline Fauchot, procède d’une nécessité stratégique. Après l’adoption d’une nouvelle identité, notre école aborde les nouveaux chantiers de sa transformation. Pour cela, elle a particulièrement besoin d’un centre d’opérationnalisation des lignes directrices tant du point de vue du développement de son offre que du respect des standards académiques ou de la digitalisation. Notre portefeuille de programmes s’est considérablement élargi, couvrant désormais tous les segments du post-bac au bac+6 (Global Bachelor Management, Bachelor in Business Administration, Programme Grande Ecole, Masters of Science et Mastères Spécialisés). Pour autant, nous avons à cœur de proposer une pédagogie différenciée, en rapport avec la spécificité de chaque programme tout en garantissant la signature SCBS. De la même façon, nous devons garantir la même qualité d’enseignement et d’animation de notre Global Bachelor in Management à Troyes qu’à Charleville-Mézières, à Chaumont ou à Yaoundé au Cameroun. Par son profil et par son parcours, Matar Mbaye présente les compétences pour piloter une direction des programmes qui est autant un bureau d’assurance qualité qu’un centre d’ingénierie pédagogique à l’écoute de son environnement. »

 

Matar Mbaye est Docteur en Sociologie « Changement social et développement » de l’université de Lille (1999). Il évolue depuis une vingtaine d’années dans le monde de l’enseignement supérieur (ESC Clermont Business School et Excelia Group La Rochelle) malgré quelques incursions dans le monde la formation professionnelle (en tant que directeur de CEPRECO Lille-Roubaix) ou de l’enseignement à distance (directeur stratégique en charge des formations et services du CNED).

 

Parce que « la seule tradition qui vaille est le changement », il envisage sa mission comme une mission d’innovation et de transformation qui fera les programmes de SBCS conjuguer transversalité, modularité et employabilité. « Nous sommes comme dans un accélérateur de particules, explique-t-il. Rester immobile, c’est se mettre en danger. C’est aussi mettre en danger toutes ses parties-prenantes. Face à des enjeux tels la réforme du baccalauréat, le prodigieux développement des techno-pédagogies, la généralisation de l’approche par les compétences, nous devons sans cesse actualiser nos démarches et nos outils. »

 

SCBS renforce sa faculté avec le recrutement de 5 enseignantes-chercheuses

SCBS, l’école de management du groupe Y SCHOOLS amorce un tournant important dans son évolution. Dans ce contexte, elle annonce le renouvellement d’une partie de sa faculté avec le recrutement de cinq enseignantes-chercheures. Avec des profils internationaux marqués, leurs travaux s’inscrivent en cohérence avec les thèmes privilégiés par l’école que sont l’entrepreneuriat, l’innovation et la relation-client.

  • Oula BAYARASSOU est titulaire d’un doctorat de l’université Grenoble Alpes. Son domaine de recherche porte sur le rapport affectif à la marque. En dehors de ses activités d’enseignement et de recherche, elle est par ailleurs consultante-formatrice Sphinx depuis près de 10 ans.
  • Arbia CHATMI est docteure en Économie Finance et Affaires Internationales de l’Université Aix-Marseille. Elle propose dans son travail de recherche une approche critique des stratégies de délocalisation des activités de service, vers les pays en développement notamment. Elle est également consultante auprès des entreprises en Entrepreneuriat et Innovation et Développement International.
  • Amira HAMMOUDA est docteure en Sciences de Gestion diplômée de l’IAE de Paris-Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Son travail de recherche porte sur l’entrepreneuriat familial, la gouvernance et la finance d’entreprise.
  • Iulia NITU est doctorante en marketing à l’IAE de Lyon. Elle effectue des recherches sur la communication stigmatisante en marketing social et sociétal et sur le rôle de l’annonceur dans ce type de communication persuasive.
  • Aysylu VALITOVA est titulaire d’une thèse en internationale de l’université de Lille (France) et de l’université Laurentienne (Canada). Son travail porte sur les effets de la communication interpersonnelle dans les entreprises multinationales et la gestion des conflits dans les systèmes relationnels.