Top départ de l’année à NEOMA Business School ! Comme tous les ans, les étudiants de première année du Programme Grande Ecole (PGE) ont participé aux Starting Days. Une semaine d’intégration, du 21 au 24 septembre, avec un programme adapté cette année en raison de la Covid-19. Les 1 000 étudiants ont vécu une rentrée hybride : mi-distanciel mi-présentiel. Nous les avons suivis lors du premier jour, lundi 21 septembre, sur le campus de Reims.

C’est sous un soleil radieux et en chansons que les étudiants de première année du PGE ont été accueillis sur le campus rémois de NEOMA Business School par les deuxièmes années. De quoi mettre du baume au cœur à ces jeunes qui font leur entrée dans la business school dans un contexte sanitaire particulier.

Une rentrée hybride pour les 1 000 étudiants

Mesures sanitaires obligent, le premier jour des Starting Days a eu lieu, non pas dans un amphi plein à craquer, mais en demi-promo – 500 élèves – et dans des salles d’une quarantaine d’élèves, masques sur le visage.

Cela n’a pas empêché les coachs de les accueillir, sourire aux lèvres, prêts à leur faire passer des jours inoubliables. « Cette semaine, il va falloir avoir des idées ! », leur lance Laurène Saby. Journaliste freelance, la jeune femme intervient chaque année lors des Starting Days à NEOMA BS.

Chaque groupe est en effet encadré toute la semaine par des enseignants de l’école ou des intervenants, épaulés par des étudiants de deuxième année qui leur proposent plusieurs challenges. Des défis qui ponctuent ces quatre jours de rentrée, en alternance sur le campus et chez eux. 

Welcome 

« Bienvenue à Reims ! » Pascal Choquet, le directeur du campus de Reims est passé dans chaque salle, saluer les nouvelles recrues et leur rappeler l’importance de cette première semaine à NEOMA Business School. « Lors de cette première semaine, vous allez apprendre les bons réflexes et réactions à adopter pour réussir votre scolarité. Des réflexes qui vont vous porter jusqu’au diplôme. Croyez-moi, cela arrive vite, alors profitez-en intensément, impliquez-vous, participez ! Ici, vous avez le droit de dire ce que vous pensez. C’est ce qui permet d’avancer ».

C’est ensuite Imen Mejri, directrice du PGE depuis le 1er aout 2020, qui est venue se présenter aux étudiants. « N’hésitez pas à venir me voir, je suis dans l’échange, formel et informel. Vous pouvez m’interpeller pour tout problème ou bonne nouvelle. Je suis à votre disposition toute l’année », a-t-elle assuré, un grand sourire aux lèvres.

On parle biodiversité !

Au programme de la première journée : présentations, rencontre avec des entreprises partenaires et travaux en groupe. « Le lendemain, en distanciel, ils vont pouvoir suivre un cours de sport organisé par le Bureau des Sports puis faire des exercices de team building sur Zoom. Le 3e jour, on leur propose un challenge vidéo en équipe, décrit Laurène Saby. Le but est, qu’à la fin de la semaine, ils ne soient plus seuls, qu’ils aient découvert le campus, les associations et qu’ils connaissent les engagements de l’école ».

Et parmi les engagements de l’école : la RSE, la biodiversité, le développement durable ou encore l’ouverture sociale… Ce n’est donc pas un hasard si NEOMA BS a placé cette année ses Starting Days sous le signe de la biodiversité.

Le premier jour, les premières années ont travaillé sur la « fresque de la biodiversité ». « La jumelle de la fresque du climat, lancée pour sensibiliser sur les causes, conséquences et enjeux du changement climatique », introduit Laurène Saby. NEOMA Business School est d’ailleurs la première école à former, en une seule fois, toute une promo à cette fresque de la biodiversité. « Les coaches ont été formés pendant l’été pour connaitre les outils et jouer les facilitateurs auprès des étudiants. »
Si l’exercice se pratique normalement avec des cartes à coller et à déplacer sur un mur, la fresque a été réalisée cette année avec le logiciel « Murale », afin de respecter les mesures sanitaires.

Premier journée et premières impressions

Pour les étudiants, cette rentrée était aussi la première vraie découverte du campus. « Comme il n’y a eu ni oraux ni admissibles nous n’avons pas pu visiter le campus avant de choisir notre école », explique Félix.

Au final, la formule des petits groupes a bien matché avec les petits nouveaux. « Ça permet de faire connaissance plus facilement lorsqu’on ne connait personne. Et ceux qui se connaissent déjà ne sont pas forcément dans les mêmes groupes, du coup tout le monde échange, c’est cool », ressent Marina, venue de Nancy.

Pour beaucoup, faire partie d’une association et définir son projet professionnel sont les premiers objectifs de leur scolarité à NEOMA Business School. Il n’y a plus qu’à trouver sa voie !