Croissance de l’immobilier et professionnalisation du secteur boostent l’ESPI. Ouvertures de campus, développement des effectifs étudiants, montée en puissance au plan académique, Bernard Pinat emmène son institution vers un objectif clairement affiché : devenir LA grande école en immobilier de France.

 

La chasse aux accréditations, passage obligé pour bâtir une grande école en immobilier ?

Depuis 4 ans, tous nos programmes sont inscrits au RNCP. Nous montons notre dossier pour obtenir le visa pour notre Bachelor Gestionnaire d’Affaires Immobilières pour une obtention en 2020. Nous allons aussi restructurer nos Mastères professionnels en un Mastère avec 4 mentions. L’objectif étant l’obtention du grade de Master en 2022, et l’entrée à la CGE. En 2022, l’ESPI aura 50 ans, ce serait un joli cadeau d’anniversaire !

Et en termes de contenus, quelles évolutions ?

Les mentions du Mastère seront une déclinaison de nos 4 Mastères actuels en : Aménagement et promotion immobilière, Expert en Évaluation Immobilière, Administration et Gestion Immobilière et Ingénierie de la Finance Immobilière. Nous réfléchissons à une 5e mention au croisement entre le développement durable et la digitalisation.

Quel impact de la digitalisation pour vos formations justement ?

Il est bien connu maintenant dans les métiers de l’intermédiation, mais a aussi cours dans la gestion de copropriété, pour la mesure de flux et consommations des bâtiments, etc. Plus largement, tous les services d’une entreprise sont aujourd’hui impactés. Nous formons nos élèves aux nouveaux outils et technologies.

« Reprise du secteur, professionnalisation, nouveaux acteurs, bâtiments et usages sont autant de vecteurs d’opportunités pour nos diplômés »

L’immobilier, un métier porteur ?

La professionnalisation s’accélère, la financiarisation est ancrée, de nouveaux acteurs financiers et investisseurs sont apparus. D’autres tendances sont des vecteurs d’opportunités pour nos diplômés : la reprise du secteur, la pénurie de logements, l’allongement de la durée de vie et les nouveaux logements associés, le développement des immeubles verts et ceux à multi-usages, les nouveaux modes de travail.

Où sont les Espiens ?

Classiquement dans la gestion et la transaction. Mais aussi de plus en plus dans l’audit, l’expertise, le conseil sur l’actif et dans les métiers autour des enjeux énergétiques et de développement durable. Nous avons renforcé la présence des entreprises sur notre campus afin de préparer nos étudiants au plus près des évolutions et besoins du secteur. Nous organisons un évènement par semaine sur chaque campus. 60 % des intervenants sont des professionnels et ils transmettent à la fois leur expertise et leur passion du métier.

L’ESPI réinvente son propre immobilier ?

L’ESPI se développe ! Elle jouit de la reconnaissance du secteur. C’est une école très professionnalisante, et la seule qui couvre tous les métiers de l’immobilier. Nous avons franchi le cap des 1 000 étudiants à Paris. Dans le groupe, en incluant la formation continue, nous formons 2 600 apprenants. Pour poursuivre cette croissance, nous venons de déménager de Paris vers plus grand à Levallois Perret. Nous sommes désormais aussi implantés à Nantes, Lyon, Montpellier, Marseille, Bordeaux. Nos campus sont aménagés et équipés pour déployer une pédagogie interactive et collaborative.

#TheyWantYou

97,3 % des diplômés sont en poste à 3 mois

2 étudiants sur 3 ont au moins une offre en poche avant d’être diplômés

70 % étudient en alternance

#L’EspiTouch

Passion

Autonomie

Maîtrise des techniques de l’immobilier

Vision globale des métiers et expertise sur l’un d’eux

Très bon relationnel et capacité à travailler en équipe grâce aux nombreux de travaux de groupe

Humilité

Décryptons-les : les statuts des grandes écoles de commerce

Public, privé ou consulaire : tour d’horizon des trois statuts juridiques en vigueur pour les grandes écoles de commerce françaises.

La géopolitique, nouveau must have des business schools ?

Comment dompter un monde où la technologie fait loi sans la culture ? C’est pour répondre à cette question que les business schools font désormais de la géopolitique un des meilleurs atouts de leurs formations. Mais comment mettent-elles la culture au service de l’action ?

Agri, agro : il y a du boulot !

Les ingénieurs agronomes sont en première ligne pour accompagner les agriculteurs face aux enjeux climatiques. Les écoles doivent alors adapter leurs programmes pédagogiques.

Ingénieur et apprenti : pourquoi pas moi ?

15% des étudiants en école d’ingénieurs passent aujourd’hui par l’apprentissage. Une voie privilégiée pour entrer facilement dans le monde de l’emploi.

Ingénieur mais pas que : zoom sur les doubles formations

Face à des entreprises qui apprécient de plus en plus les profils hybrides, terminer son cursus avec un double diplôme en poche est un atout pour les ingénieurs.

Les ingés ont la santé

Robot chirurgiens, prothèses ou encore respirateurs, derrière se cachent les ingénieurs. Mise en lumière de cet allié de l’ombre du personnel soignant.

Crypto-monnaies : quand la monnaie change de main

Les crypto-monnaies ont émergé en 2008 et font depuis parler d’elles. De grandes entreprises comme Facebook projettent de créer la leur ainsi que des banques centrales.

France TV : construire ensemble la télé de service public de demain

Offrir des contenus de qualité au public le plus large en veillant au respect de ses missions de service public, tel est le défi que relève le groupe France Télévisions au quotidien. Explications de Francis Donnat, son Secrétaire général.

Carrefour : grand consommateur de jeunes talents

La grande distribution fait sa grande mutation ! Tel est le défi d’Amélie Oudea-Castera, Head of e-commerce, data & digital de Carrefour.

Le management de la culture, ça se cultive !

Alors que la crise du Covid-19 a mis un coup d’arrêt brutal à la vie culturelle mondiale, l’industrie française de la culture et de l’évènementiel a plus que jamais besoin de managers ultra spécialisés pour revenir en force. Mais comment les diplômés des business schools peuvent-ils truster les pages Culture ?