Communiqué de presse :

Frédérique Vidal, Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, a renouvelé le mandat de Karine Berthelot-Guiet, professeure des universités, pour une durée de cinq ans en tant que directrice du CELSA Sorbonne Université par un arrêté en date du 09/04/2020 et publié au Bulletin officiel le 23/04.

 

« Je suis très honorée de poursuivre la mission de mener le CELSA dans un projet d’avenir au cœur de Sorbonne Université. Aujourd’hui, dans le contexte de crise sanitaire que nous connaissons, je suis particulièrement fière que notre école fasse partie de Sorbonne Université, grande université pluridisciplinaire. Je salue et remercie nos collègues des équipes soignantes. Aujourd’hui, le CELSA, au sein de la Faculté des Lettres, trouve toutes ses ressources dans sa communauté. Dans cette période de confinement, nous faisons vivre au quotidien une école en ligne. Je remercie tous les personnels de l’école pour leur exceptionnelle implication.
Le CELSA, grande école publique, est reconnu pour sa singularité et sa capacité à former des communicants et des journalistes exigeants.
Ainsi, en collaboration étroite avec le monde économique et social, le CELSA est l’école qui pense et forme aux transformations de la communication et du journalisme. Mon objectif est de continuer à développer une recherche et des formations de haut niveau dans notre discipline et en partenariat avec les instituts, les départements de recherche et d’enseignement et les partenaires internationaux de Sorbonne Université. » déclare Karine Berthelot-Guiet.

Titulaire d’une maîtrise en lettres modernes de Sorbonne Université, d’un DEA en sciences de l’information et de la communication du CELSA ainsi que d’un doctorat en linguistique de l’École pratique des hautes études, Karine Berthelot-Guiet est devenue maître de conférences en 1998, ainsi que responsable du département Marque qu’elle a dirigé pendant 17 ans. Elle obtient une habilitation à diriger les recherches en 2004 et devient professeure au CELSA en 2005, poste qu’elle occupe jusqu’en 2014, date à laquelle elle devient directrice adjointe, puis directrice du CELSA.

Elle a également codirigé le master Recherche et développement en sciences de l’information et de la communication ainsi que le GRIPIC (Groupe de recherches interdisciplinaires sur les processus d’information et de communication) au sein duquel elle est co-responsable de la thématique Médiations marchandes.

En 2019, Karine Berthelot-Guiet a été élue membre de l’Academia Europaea dans la section « Film, Media and Visual Studies ».
Elle dirige depuis 2019 le programme Humanités Médicales du SiRIC CURAMUS (Cancer United Research Associating Medicine, University & Society), site de recherche intégrée en cancérologie (SIRIC) labellisé en 2018 par l‘Institut National du Cancer  et porté par le groupe hospitalo-universitaire AP-HP.SORBONNE UNIVERSITÉ.Cet axe réunit des philosophes et des sociologues pour proposer des réflexions critiques sur des concepts occupant une place de premier plan dans le projet du SiRIC, tels que « démocratie sanitaire » et « patients experts »; « cancers rares »; « guérison »; ou encore médecine« prédictive » ou « personnalisée ».

Spécialiste de la publicité et des marques, de leurs discours et de leurs imaginaires, Karine Berthelot-Guiet a notamment publié Paroles de pub : la vie triviale de la publicité(Editions Non Standard, 2013) – La fin de la publicité ? : Tours et contours de la dépublicitarisation(Le Bord de l’eau, 2014) – Analyser les discours publicitaires(Armand Colin, 2015) – et a dirigé l’ouvrage Sémiotique, mode d’emploi(Le Bord de l’eau, 2015).