Avec Nexity Studéa, Nexity, plateforme de services à l’immobilier, est le 1er exploitant privé de résidences étudiants. Visite guidée avec Pascal Pedoux, Président-Directeur Général de Nexity Studéa. (Pigier 75)

 

Au 12 avenue du professeur Jean Dausset à Toulouse s’élève désormais la nouvelle résidence services, design et moderne, conçue par les équipes locales de Nexity Immobilier résidentiel et exploitée par Nexity Studéa, Une résidence services étudiants, de 165 studios, écoresponsable, et qui affichait complet dès son ouverture à la rentrée 2018. Et pour cause, rien qu’à voir le hall cosy et coloré on a envie d’y poser ses valises. Tout inspire le confort, le bien-être et la jovialité. Canapés, télévision, baby-foot, cuisine aménagée, tables d’études … Il y a même un hall numérique où sont diffusées les actualités de la résidence, du quartier et les messages des locataires. Qui n’aurait pas envie de s’y installer dans cette vi(ll)e en rose ? C’est entre ces murs que Pascal Pedoux, nous a fait découvrir Nexity Studéa.

Made in Nexity Studéa

Nexity Studéa, c’est plus de 20 ans au service des étudiants et des jeunes actifs. Depuis son importante croissance dans les années 2000, c’est un acteur incontournable du marché dans plusieurs grandes villes françaises (Paris, Lyon, Toulouse, Bordeaux, Lille, …). « La population estudiantine ne fait qu’augmenter d’année en année, notamment avec une croissance des étudiants internationaux ces 5 dernières années », fait remarquer Pascal Pedoux. « Notre mission a toujours été d’accueillir nos clients dans les meilleures conditions qui soient. » Un challenge relevé haut la main par les équipes. Entre 15 et 33 m², confortables, modulables, équipés, les logements proposés par Nexity Studéa sont aménagés et optimisés astucieusement. « Ceux qui ont été étudiants à mon époque ont de quoi jalouser ceux d’aujourd’hui ! », plaisante le Président – Directeur Général de Nexity Studéa. Les étudiants sont installés dans des conditions optimales pour étudier.

Du sur-mesure

Si ces appartements plaisent autant c’est qu’ils sont adaptés aux besoins et aux nouveaux usages des résidents. Pascal Pedoux explique que « régulièrement, sont organisées des tables rondes pour recueillir les avis et les attentes des locataires afin de faire évoluer les résidences en permanence ». La demande la plus fréquente ? plus d’espaces de vie pour échanger, se détendre, travailler ensemble ou partager un repas. D’après le dirigeant, ces aménagements sont désormais incontournables pour la résidence étudiant de demain et Nexity Studea reste à l’écoute de ses clients pour prévoir l’évolution des aménagements de ses résidences. Wifi, intendance, cafétéria, laverie, ménage, … « Nous sommes un prestataire de services utile et engagé socialement, », rappelle-t-il. Repenser les espaces permet aussi de proposer de nouveaux services comme des animations. « De la soirée à thème aux cours de self-défense, en passant par l’initiation aux premiers secours et aux cessions de travail intensives, ces évènements rythment la vie et génèrent du lien social. » Autre nouveauté : la mise en place d’un accompagnement psychologique offert par Nexity Studéa, en partenariat avec l’association Apsitude. La mise en place de ce partenariat a d’ailleurs été récompensée par le prix de l’initiative des Rendez-vous du logement étudiant de l’université Paris-Dauphine en novembre 2018.

Intéressé pour y habiter ? RDV sur le site pour rechercher un logement dans une ville ou près de votre établissement scolaire : https://www.nexity-studea.com/ (Les réservations et visites peuvent se faire en ligne)

De la construction à la gestion

Nexity est passé d’un statut de société monoproduit et de promoteur immobilier à celui de plateforme de services à l’immobilier centrée, non plus sur ses métiers, mais sur les attentes et les besoins de ses Clients. Les usages des utilisateurs sont aujourd’hui au cœur de son modèle de développement. Les investisseurs particuliers ou institutionnels qui achètent les logements en résidence services étudiants Nexity ont une garantie solide : « Ils bénéficient de l’expertise d’un grand Groupe, à l’échelle nationale et au plus près des territoires. Nous faisons des études comparatives pour leur assurer et leur garantir la meilleure rentabilité », rassure Pascal Pedoux. Nexity Studéa est également un partenaire de confiance pour les écoles et les universités. « Des écoles nous ont par exemple confié l’étude de leurs projets de logements », dévoile-t-il. Avec cette nouvelle génération de résidences se profilent de nouveaux challenges. A horizon 2020, innovation, rénovation et développement seront les maîtres-mots. « 3000 de nos logements de plus de 20 ans d’âge seront entièrement rénovés et transformés pour continuer à proposer des solutions d’hébergement de qualité à travers la France. » Dans les 10 prochaines années, Nexity Studéa compte livrer une quarantaine de nouvelles résidences dans les différentes métropoles universitaires françaises, ainsi qu’en Suisse où nous exploitons déjà actuellement des résidences.

Pour conduire tous ces projets, la société sera à la recherche de nouveaux talents. Avis aux intéressés !

 

« Les résidents d’aujourd’hui pourraient être les collaborateurs de demain ! »

 

4 bonnes raisons de rejoindre les équipes de Nexity Studéa

  • La clientèle de Nexity Studéa est jeune et dynamique (18-29 ans)
  • Les équipes de Nexity Studéa sont engagées et engageantes
  • Le marché des résidences étudiants est un marché d’avenir
  • Nexity est un acteur utile et engagé socialement

Pascal Pedoux, Président – Directeur Général de Nexity Studéa optimiste et ambitieux

Issu d’études en comptabilité et finance, complété par une spécialisation en immobilier, Pascal Pedoux s’est tourné vers le secteur immobilier dès le début de sa carrière. Aguerri par plusieurs années d’expérience, il rejoint Nexity début 2008 en tant que Directeur Financier puis devient Président – Directeur Général de Nexity Studéa dès 2009. « Le PDG de Nexity, Alain Dinin, m’a confié la mission de faire de Nexity Studéa le leader qu’il est aujourd’hui. Cette confiance m’a permis de construire et de mener à terme le plan stratégique de Nexity Studéa notamment avec le renforcement de nos positions, la création d’une vraie entité et d’une signature forte dans le monde étudiant », raconte-t-il. Son astuce pour prendre une décision difficile mais nécessaire ? « Il faut toujours considérer en priorité le futur de l’entreprise, sa pérennité et son intérêt… C’est la plus grosse responsabilité du PDG. » Pour lui, « être PDG c’est être à la fois leader, coach et boss. Mon rôle est de faire grandir l’entreprise. Pour cela, je dois être proche de mes équipes et du terrain et je dois porter avec détermination les projets de l’entreprise ».

#MonSuperPouvoir « L’obstination et la passion. Par exemple, lorsque Studéa a voulu racheter un concurrent pour faire grandir la société, je ne me suis jamais résigné et je suis arrivé à embarquer toutes les équipes avec moi sur ce projet. Passionné par mon métier, j’ai été convaincant parce que je suis moi-même convaincu par ce que je fais. »

Chiffres clés : 15 000 logements en résidences services dans plus de 50 villes / 93 % de taux d’occupation annuel / 265 collaborateurs en France

Contact : ppedoux@nexity.fr

Yes Weglot ! Misez sur une startup multilingue

En 2016, Rémy Berda (Supélec 2011) créé sa start-up Weglot, un service de traduction de sites Internet. Aujourd’hui, l’entreprise a déjà traduit 50 000 sites.

Le Grand témoin – Maud Fontenoy

Défenseure d’une écologie pragmatique et positive, Maud Fontenoy travaille aux côtés de la jeunesse et des entreprises pour que chacun puisse agir pour la planète.

[#PopTaCulture] Ce que la série Big Little Lies nous révèle des nouveaux enjeux de notre génération

Camille Clot, étudiante de KEDGE Business school – Bordeaux, décrypte la série à succès Big Little Lies (HBO) : le reflet de toute une génération.

Décryptons-les : les statuts des grandes écoles de commerce

Public, privé ou consulaire : tour d’horizon des trois statuts juridiques en vigueur pour les grandes écoles de commerce françaises.

La géopolitique, nouveau must have des business schools ?

Comment dompter un monde où la technologie fait loi sans la culture ? C’est pour répondre à cette question que les business schools font désormais de la géopolitique un des meilleurs atouts de leurs formations. Mais comment mettent-elles la culture au service de l’action ?

Agri, agro : il y a du boulot !

Les ingénieurs agronomes sont en première ligne pour accompagner les agriculteurs face aux enjeux climatiques. Les écoles doivent alors adapter leurs programmes pédagogiques.

Ingénieur et apprenti : pourquoi pas moi ?

15% des étudiants en école d’ingénieurs passent aujourd’hui par l’apprentissage. Une voie privilégiée pour entrer facilement dans le monde de l’emploi.

Ingénieur mais pas que : zoom sur les doubles formations

Face à des entreprises qui apprécient de plus en plus les profils hybrides, terminer son cursus avec un double diplôme en poche est un atout pour les ingénieurs.

Les ingés ont la santé

Robot chirurgiens, prothèses ou encore respirateurs, derrière se cachent les ingénieurs. Mise en lumière de cet allié de l’ombre du personnel soignant.

Crypto-monnaies : quand la monnaie change de main

Les crypto-monnaies ont émergé en 2008 et font depuis parler d’elles. De grandes entreprises comme Facebook projettent de créer la leur ainsi que des banques centrales.