Insuffisamment connus et pourtant attractifs en terme d’emplois et de carrières, les métiers de l’eau offrent de belles perspectives aux techniciens à Bac +2/3.

Surveiller et entretenir les milieux, protéger la ressource, assainir les eaux usées domestiques, industrielles, fluviales, produire et distribuer l’eau, contrôler la qualité, assurer une gestion durable de la ressource par la limitation des prélèvements et des fuites voilà une filière qui emploie 130 000 personnes. Avec des objectifs ambitieux liés au Grenelle de l’Environnement, 15 000 emplois nouveaux doivent être créés d’ici 2015 dans les domaines de l’amélioration du rendement des réseaux, dans la mise aux normes de l’épuration des eaux usées et dans l’amélioration des performances d’assainissement. Les métiers de techniciens et de cadres ouvrent des perspectives d’emploi intéressantes :
• dans les métiers de la production, distribution et traitement de l’eau : les métiers d’agent technique de réseau et technicien en traitement d’eau potable, de responsable d’usine de production d’eau potable, de technicien de laboratoire d’analyses…
• dans les métiers de l’assainissement : technicien de contrôle, ingénieur/technicien de satese (service d’assistance technique aux exploitants de stations d’épuration), responsable de station d’épuration, de service d’assainissement… Les formations de niveau Bac +2 les plus adaptées à la filière permettent une insertion rapide et de qualité comme le BTS métiers de l’eau, le BTS Gemeau (gestion et maîtrise de l’eau) et le DUT de biologie appliquée. Plusieurs licences professionnelles correspondent à des spécialités recherchées dans le domaine de la protection de l’environnement, le traitement des eaux, la gestion des réseaux hydrauliques suivies de masters et de diplômes d’ingénieurs.
Le métier de responsable de réseau d’eau potable ou chef de réseau est le chef d’orchestre de l’alimentation en eau des habitants d’une collectivité. Il organise et met en oeuvre les moyens nécessaires pour assurer la gestion du réseau et ses évolutions : captage, traitement, stockage et distribution de l’eau. Il doit veiller à la qualité de l’eau et au bon fonctionnement du réseau (pression, fuites, pannes). Il doit prévoir les possibilités d’extension et de renforcement du réseau. Il analyse les besoins des collectivités et propose des évolutions. Il travaille avec les élus et doit maîtriser la législation et les règlementations en vigueur ainsi que la gestion et la comptabilité. Les BTS métiers de l’eau , BTSA gestion et maîtrise de l’eau et le DUT génie biologique constituent les formations de base du métier qui peuvent se compléter par des licences professionnelles de spécialité. Les employeurs sont des communes, des groupements de communes ou des compagnies privées de distribution d’eau.

 

Pour compléter ces informations et rechercher de l’emploi :
www.fnccr.asso.fr
www.fnsa-vanid.org

 

Elie de Saint Jores
Directeur Général du CERFAL