Currently set to Index
Currently set to Follow
POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

L’EBI ouvre un Bachelor en sciences et en ingénierie en lien avec les entreprises des bio-industries

L’EBI ouvre un Bachelor en sciences et en ingénierie (c) adobestock
L’EBI ouvre un Bachelor en sciences et en ingénierie (c) adobestock

Communiqué de presse :

L’Ecole de Biologie Industrielle ouvre à la rentrée prochaine son Bachelor en sciences et en ingénierie pour répondre aux besoins croissants des entreprises des bio-industries. Cette nouvelle formation professionnalisante et délivrant le grade de licence propose 3 parcours permettant de qualifier des techniciens high-tech pour les secteurs de l’industrie pharmaceutique, cosmétique, du diagnostic, de la santé, de la chimie et de l’agroalimentaire.

Le Bachelor de l’EBI en sciences et en ingénierie, ayant obtenu le grade de licence en janvier 2021, délivrera, au cœur de l’école d’ingénieurs, une solide formation théorique appliquée dans les laboratoires de recherche. Les Bachelors pourront ainsi coopérer avec les élèves-ingénieurs sur des projets innovants et concrets et contribuer à la recherche en participant aux travaux menés dans l’unité de recherche EBInnov. Ce parcours s’adresse aux élèves de Terminale ou ayant obtenu leur baccalauréat depuis moins de 2 ans dans un lycée français.

Le Bachelor propose 3 parcours différents et complémentaires, définis en lien avec les industriels du secteur :

– Production Industrielle

– Méthodes et Prévention

– Diagnostic et Bio-informatique

« Nous formons depuis longtemps des ingénieurs très performants et sommes à l’écoute de nos secteurs industriels : pharma, cosméto, alimentaire et recherche. Tous ces professionnels ont identifié des métiers en tension dans leurs secteurs : ils manquent de jeunes passionnés par les carrières techniques, voulant se rendre utile et travailler sur le terrain, ou se développer au sein des laboratoires de recherche ou industriels. Le technicien est au cœur de la technique et en lien quotidien avec ingénieurs et ouvriers. C’est un véritable expert, qui reste toujours concret. L’EBI veut valoriser ces métiers high-tech, car le binôme ingénieur-technicien est le socle des grandes innovations. Sans technicien.ne, pas de production vaccin à ARN, pas d’études cliniques ou épidémiologiques, pas d’amélioration des produits ou des process au cœur des laboratoires ou des unités industrielles. Nos ingénieurs attendent avec impatience la première promotion pour travailler avec les bachelors en binôme. Sous le haut patronage de nos enseignants-chercheurs responsables d’axes de compétences, les élèves-bachelors seront formés par la recherche, ce qui nous a permis avant même l’ouverture d’obtenir immédiatement le grade de licence pour cette formation nouvelle. » ajoute Florence Dufour, directrice de l’école.

Le Bachelor en Sciences et Ingénierie de l’EBI permet de développer des compétences plurielles :

  • Maitriser les fondamentaux scientifiques et techniques
  • Acquérir un comportement professionnel ouvert à l’interculturel
  • Analyser les risques des laboratoires et des unités industrielles
  • Conduire les lignes de production en laboratoire et en industrie
  • Contribuer à l’amélioration continue et à l’analyse des causes
  • Analyser les résultats et les mettre en forme pour établir un diagnostic
  • Développer des méthodes d’analyse biologiques ou chimiques pour la bio-industrie

Les expériences en entreprise (stage de 5 mois en 2ème année et de 6 mois en fin de cursus) viennent consolider les acquis de la formation par une pratique professionnelle. La 3ème année de Bachelor peut également être réalisée en contrat de professionnalisation.

A la suite du Bachelor en sciences et en ingénierie, les diplômés occuperont des postes dans les secteurs pharmaceutique, cosmétique, agroalimentaire et environnement tels que technicien de production, technicien méthodes ou encore technicien diagnostic et bio-informatique.

Le recrutement des étudiants se fait sur ParcourSup, selon le calendrier établi puis via le concours Puissance Alpha. Les coûts de formation s’élèvent à 6 000 € par an, pour les élèves non boursiers. Après les premières sélections parmi les 230 candidats confirmés de cette année, la procédure complémentaire pourra peut-être permettre à quelques lycéens d’intégrer une école membre de la Conférence des Grandes Ecoles et réputée pour sa qualité de vie, ses laboratoires et son campus verdoyant, mais aussi son excellence scientifique et pédagogique.

A lire aussi :

[Exclu EBI] Le télétravail : de la vie subie à la vie choisie (mondedesgrandesecoles.fr)
Partager sur print
Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

« Challenge ODD » : 600 étudiants de MBS mobilisés pour résoudre des problématiques réelles du développement durable en Occitanie (c) adobestock

« Challenge ODD » : 600 étudiants de MBS mobilisés pour résoudre des problématiques réelles du développement durable en Occitanie

A travers plusieurs ateliers (hackathon, Fresque du climat, business plan durable), le Challenge ODD* a conduit les étudiants de MBS à présenter leurs solutions à des problématiques du territoire d’Occitanie devant un jury d’experts de la transition qui a élu les trois meilleurs projets lors de la grande finale le 16 avril dernier.

Lire la suite »

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter