Currently set to Index
Currently set to Follow
POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

Le Groupe INSA s’engage pour régénérer son modèle social

Le Groupe INSA s’engage pour régénérer son modèle social (c)unsplash
Le Groupe INSA s’engage pour régénérer son modèle social (c)unsplash

Communiqué de presse :

Le Groupe INSA s’engage pour régénérer son modèle social, fidèle à son ambition d’origine : articuler excellence académique et promotion sociale. Pour ce faire, les directeurs des instituts défendent une stratégie ambitieuse d’actions et de moyens : soutenir inclusivement une jeunesse à fort potentiel dès le collège et le lycée, renforcer les conditions de réussite et d’épanouissement de tous, dans toutes les diversités, et mobiliser les moyens nécessaires.

Un modèle social performant qui se fragilise

Il y a soixante ans, l’INSA Lyon était créé par Gaston Berger avec une volonté : rendre accessible à toutes et à tous l’excellence académique, dans une ambition de promotion sociale. En 2021, l’objectif des écoles qui forment le Groupe INSA n’a pas changé. Le premier réseau français d’écoles d’ingénieurs publiques continue de façonner son modèle, bâti autour de valeurs d’inclusion, d’ouverture, d’exigence et d’excellence. À titre d’illustration, notre taux de boursiers (30,2% sur les 5 ans dans tous les INSA) reste toujours supérieur à la moyenne des écoles d’ingénieurs hors université (23%), alors que notre attractivité s’est renforcée au cours du temps.

Pour autant, force est de constater que l’ascension sociale portée par le modèle INSA est aujourd’hui fragilisée par l’accroissement des inégalités sociales dans le système scolaire français. Le taux de boursiers est sur une tendance baissière et au-delà de cet indicateur, les INSA observent une sous-représentation croissante des élèves issus de milieux sociaux défavorisés, de villes moyennes isolées ou de zones rurales. 

Ce constat appelle à réaffirmer la responsabilité sociale du Groupe. Ce dernier doit renouer avec l’ambition première, elle-même projetée dans les transitions du XXIième siècle : articuler excellence académique et promotion sociale pour une partie significative de chaque génération, au service des territoires et de nos partenaires socioéconomiques. La diversité des profils de nos diplômés est en effet une condition motrice de création de valeur pour la société et dans l’entreprise. 

Une stratégie d’action sur trois axes pour régénérer le modèle social du Groupe INSA

Le travail a d’ores et déjà commencé. Les directeurs souhaitent construire une stratégie d’actions et de moyens à proposer à leurs conseils d’administration, avec l’ensemble des communautés (étudiantes et étudiants, personnels et alumni), dans le cadre d’une concertation menée au sein de chaque INSA et à l’échelle du Groupe en associant des représentants des conseils d’administration des instituts.

Les actions devront viser :

  • En amont, à mieux identifier les talents non révélés, à lever les mécanismes d’autocensure et à adapter nos pratiques de recrutement ;
  • à corriger les inégalités financières au sein d’une vie de campus et d’un cursus académique ;
  • et enfin, à accompagner dans nos INSA chaque étudiant dans sa diversité socioculturelle pour lui assurer une réussite et une insertion professionnelle transformante. 

Ce défi pédagogique, éducatif et culturel devra mobiliser nos communautés.

Un modèle de solidarité à trois leviers

Ce défi devra également mobiliser des moyens nouveaux. C’est pourquoi, le Groupe INSA défend un modèle de solidarité à trois leviers :

  • La solidarité de la nation à travers un soutien des pouvoirs publics à la mise en œuvre de ce modèle social rénové et inclusif ;
  • La solidarité intergénérationnelle par le mécénat, grâce aux Fondations et aux réseaux d’alumni ;
  • La solidarité entre pairs par un dispositif redistributif, modulé et plafonné des droits d’inscription, encadré par l’État et reposant sur le quotient familial. Ce dispositif s’appliquera uniquement aux nouveaux entrants. Ce modèle pérennisera l’attractivité des INSA pour les classes moyennes et conduira à ce qu’une partie significative des étudiants voit leurs droits d’inscription inchangés.

A lire aussi :

L’INSA Lyon a déjà pensé le monde d’après!L’interview de Frédéric Fotiadu (mondedesgrandesecoles.fr)

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter