Lagardère Active est la branche média du groupe Lagardère également présent dans l’édition, le sport et le travel retail. Il comprend 17 chaînes de télévision, 27 titres de presse, de l’ordre de 30 sites internet et 23 radios à travers le monde avec des marques comme Elle, Paris Match, Europe 1 ou Gulli. Le pôle se digitalise sous la houlette de son directeur général du développement numérique et technologique, Fabien Sfez. Nouveaux contenus, vecteurs digitaux et diversification sont les piliers de sa stratégie.

Fabien Sfez, directeur général  du développement numérique et  technologique de Lagardère Active

Fabien Sfez, directeur général du développement numérique et technologique de Lagardère Active

Bientôt 10 ans que Lagardère Active s’est saisi du numérique, dans quel esprit ?
En 2007, l’objectif était d’utiliser les outils numériques comme levier pour augmenter notre audience sur internet. L’audience étant l’indicateur de référence des annonceurs qui choisissent nos médias pour leur publicité. La montée des médias Web et surtout mobiles ont radicalement changé les modes de consommation de l’information. Un leader comme Lagardère Active ne pouvait passer à côté d’une telle révolution.

 

Dès lors, le numérique induit une transformation du business model ?
L’enjeu est en effet notre capacité à monétiser la digitalisation de nos marques grâce à un plus grand volume de contenu et d’audience. Nous avons d’abord décliné nos marques en sites verticaux puis en versions mobiles. Nous avons ensuite racheté des pure players comme Doctissimo, Boursier.com, Sport.fr, Leguide ou Billetreduc. Aujourd’hui, nous avons engagé la transformation numérique de l’entreprise via un plan sur 3 ans, « Réinventer Lagardère Active » initié par Denis Olivennes, Président de Lagardère Active.

 

Quels sont les grands axes de cette « réinvention » ?
Le premier est la poursuite de notre différenciation en matière de contenu, qui reste le socle de nos activités. Le second, est de développer nos marques selon une démarche 360° prenant en compte les nouveaux usages de nos clients et l’évolution des modes de consommation de l’information. Le troisième est l’intégration de ces nouveaux enjeux par l’ensemble de nos collaborateurs. Pour cela, nous décloisonnons les mondes du contenu et de la technologie. Autre axe, notre diversification vers le e-commerce avec le lancement de Doctipharma (permettant la vente en ligne de médicaments par des pharmaciens depuis leur officine physique) et l’acquisition de Mondocteur (portail de prise de rendez-vous chez le médecin). Elle touche aussi nos médias avec par exemple une gamme de produits de marque Elle.

 

Comment valorisez-vous les nouvelles relations clients permises par le digital ?
Le digital nous permet à la fois de connaître précisément les usages et centres d’intérêt des consommateurs et d’engager une relation personnalisée avec eux. Nous pouvons ainsi adapter le contenu rédactionnel pour coller à leurs attentes et  leur offrir de nouveaux produits adaptés. Nous pouvons aussi proposer à nos annonceurs des offres ciblées sur nos supports sur la base de nos audiences et en temps réel.

 

Synergie des savoir-faire vidéo et digitaux
Lagardère Entertainment (une filiale de Lagardère Active) est le N°1 de la production audiovisuelle français avec plus de 1 120 heures de programmes produits et près de 400 prime time diffusés par an répartis sur 22 entités de production et de distribution. Parmi les programmes phares : Nos Chers Voisins, Toute une histoire, C dans l’air ou la série Transporteur. Rémi Tereszkiewicz, directeur de Lagardère Entertainment Digital (LED), assure la synergie entre la production vidéo et les médias digitaux et accompagne les producteurs dans leur stratégie numérique : « Le numérique permet notamment de créer des communautés autour des programmes et d’en assurer une déclinaison multi-écrans. Grace à l’enrichissement narratif et les interactions avec le téléspectateur pendant mais aussi avant et après son programme, les producteurs transforment leurs contenus TV en marques 360° » Le pôle met aussi à disposition des autres médias du Groupe le savoir-faire vidéo pour enrichir leurs contenus et formats sur le Web. « Un terrain de jeu passionnant au carrefour entre le digital, la vidéo, le marketing et le contenu s’ouvre avec des emplois à la clé. » http://www.lagardere-entertainment.com/

 

A. D-F

 

http://www.lagardere.com/