POUR LES MANAGERS DE DEMAIN
Menu

La rentrée 2021 se profile pour NEOMA BS

cnumeriques_neoma-75

« Qu’a-t-on appris de la crise et en quoi nous a-t-elle changés » ? Voilà la question que s’est posé NEOMA BS après plus d’un an de pandémie. A mi-chemin de son plan stratégique et à l’aube de la rentrée 2021, la business school qui fête ses 150 ans cette année réaffirme son ambition : « être un challenger innovant des codes de l’enseignement supérieur ». Delphine Manceau sa directrice, et Imen Mejri, directrice du PGE ont fait le point le 20 mai dernier.

 

A l’occasion de sa première conférence de presse en présentiel depuis le début de la crise Covid, NEOMA BS multiplie les annonces pour la rentrée. Son mot d’ordre, changer… dans la continuité. La continuité du lien avant tout. « Car NEOMA, c’est d’abord le lien : le lien entre les étudiants, entre les professeurs et les étudiants et entre tous les acteurs de notre communauté. C’est ce qui nous définit et ce sur quoi nous allons encore plus mettre l’accent dans « l’après ». Aujourd’hui, nous savons combien le présentiel est important, combien il est différent du distanciel et combien les deux sont complémentaires » introduit Delphine Manceau.

NEOMA BS s’organise pour la rentrée 2021

Pour NEOMA comme pour tous les établissements d’enseignement supérieur, l’année qui vient de s’écouler a été marquée par une double priorité. D’abord, s’organiser au jour le jour en fonction des conditions sanitaires avec l’objectif de toujours conserver un maximum de présentiel (dans le respect des jauges autorisées) et de toujours mieux accompagner ses étudiants. Une nouvelle organisation à l’origine de dispositifs innovants que NEOMA souhaite pérenniser à la rentrée 2021.

Les best practices à la Une

L’école entend ainsi poursuivre le développement de son service Wellness, pour favoriser le bien-être et la santé de ses étudiants. Un service « mobilisant une quinzaine de personnes (soit deux fois plus qu’à sa création) et qui est devenu un des services les plus importants de l’école ». Du côté de l’employabilité, outre l’accompagnement dans l’obtention de stages, alternances ou premiers emplois dans un contexte économique plus difficile, « l’école fait face aux inquiétudes des étudiants sur leurs capacités à s’insérer professionnellement. Nous avons donc mis en place des ateliers de réorientation, formé nos étudiants aux entretiens en ligne et à leur intégration en entreprise en 100 % télétravail ». L’école a aussi adapté sa stratégie d’échanges internationaux. « Nous avons réaffecté un certain nombre d’échanges en négociant des places supplémentaires avec nos partenaires dans les pays ouverts (Corée et UE notamment). NEOMA BS est la seule école à avoir envoyé plus de 1 000 étudiants en accord d’échange cette année » rappelle sa directrice.

Un accompagnement apprécié par les élèves. Dans la dernière enquête de satisfaction, 79 % d’entre eux s’en déclarent satisfaits ou très satisfaits. « Sans doute notre plus belle récompense ! » affirme Delphine Manceau.

Quatre leviers d’innovation pour NEOMA BS à la rentrée 2021

Une gestion quotidienne qui n’empêche pas NEOMA BS de garder sa vision stratégique en ligne de mire. Une vision stratégique que l’école entend nourrir grâce à quatre principaux leviers d’innovation :

Le digital, avec le lancement de son campus digital en septembre 2020 « qui va perdurer pour animer des collectifs d’étudiants à distance ». Mais aussi avec une trentaine de salles hybrides à la rentrée 2021.

L’immobilier, que Delphine Manceau lie étroitement au digital. Au-delà de la construction de son nouveau campus à Paris (dans le 13e arrondissement), l’école fait aussi évoluer ses campus historiques avec des salles de créativité (open innovation, design thinking…) et des espaces de co-working. Pas question donc pour NEOMA d’opter pour une diminution de surface qui ferait écho à l’explosion du travail et de l’enseignement à distance. Des locaux que les étudiants pourront arpenter dès septembre 2021 avec un premier semestre prévu en full présentiel « pour permettre aux étudiants de réapprendre à vivre ensemble ». Avant d’entamer dès janvier 2022 « avec un nouveau modèle pédagogique utilisant le présentiel et le distanciel pour le meilleur de ce que chacun peut fournir et en faveur d’une expérience pédagogique augmentée ».

L’international, avec 350 partenariats dont plus de 100 signés depuis 3 ans (dont 32 cette année, malgré la pandémie).

La diversité sociale, avec 2.2 millions € de bourses versées en 2020 (soit trois fois plus qu’il y a deux ans) et 34 % de boursiers parmi les étudiants du PGE. Des chiffres qui « répondent à l’engagement fort de l’école qu’aucun étudiant ne renonce à NEOMA pour des raisons financières », rappelle Delphine Manceau.

NEOMA BS chouchoute des candidats ?

Côté programmes post bac,  + 32 % de candidats pour CESEM, un nombre de candidats multiplié par 15 (!) pour TEMA et + 7 % pour son Global BBA.

Pour le PGE, si l’école constate une stabilité des candidats issus de prépas, on observe une augmentation de 21 % en 2 ans sur Tremplin 2. Porté par le lancement de 16 nouveaux MS et MSc et 2 ans, les candidatures ont augmenté de 53 % pour ces programmes. Malgré la fermeture des frontières, NEOMA BS a recruté 500 étudiants internationaux cette année.

Quoi de neuf pour le PGE de NEOMA BS à la rentrée 2021 ?

Pour faire évoluer son PGE, NEOMA BS a choisi la voie la plus évidente mais sans doute la plus efficace : écouter ses élèves. Quatre aspirations principales ont alors émergé : « Je serai citoyen du monde, je serai créatif et innovant, je serai acteur de la digitalisation et je serai capable de transformer la complexité en opportunité » énumère Imen Mejri, directrice du PGE. Des aspirations distinctes mais perméables auxquelles NEOMA BS entend répondre, à la rentrée 2021, par quelques nouveautés :

L’élargissement du dispositif de peer learning NEOSMART aux langues et à l’entrepreneuriat (en plus de la comptabilité, de l’économie et des statistiques).

Le déploiement de la Coding School pour inculquer des compétences de développement web sur la nouvelle plateforme collaborative et communautaire de l’école.

La création de quatre nouveaux parcours internationaux immersifs : Global in Big Data, Global in Law & Management, Global in Entrepreneurship & Family Business, et Global in the Anglosphere.

Le lancement de 12 nouveaux parcours internationaux en double-diplôme ou triple-diplôme. « Le PGE de NEOMA devient ainsi le cursus affichant l’offre la plus large de double-diplômes internationaux » insiste Imen Mejri.

La création de quatre parcours « Géopolitique & Management » en partenariat avec l’Institut de Relations Internationales et Stratégiques (IRIS).

« Ces quatre aspirations, distinctes mais perméables, vont nous permettre de confirmer notre promesse : à NEOMA tu peux devenir ce que tu es, choisir sans renoncer et être aidé à réussir ta vie… en plus de ta carrière ! » conclut Imen Mejri.

Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter