Communiqué de presse :

Dans le cadre de son nouveau dispositif « Entrepreneurs sans Frontières », NEOMA a offert l’opportunité à 7 étudiants de rejoindre l’incubateur de la prestigieuse UC Berkeley pendant un semestre. Après une expérience entrepreneuriale riche en innovations et rencontres, le parcours des étudiants en Californie s’est soldé par une consécration : la présentation pour l’un d’entre eux de son projet de création d’entreprise lors de la célèbre Collider Cup, vitrine des meilleurs projets entrepreneuriaux du berceau de la Silicon Valley. Dernière étape américaine avant le retour en France pour poursuivre leur incubation.

 

UC Berkeley & Collider Cup : une expérience inédite en plein coeur de la Silicon Valley

C’est dans le cadre du nouveau dispositif « Entrepreneurs sans Frontières » de NEOMA que 7 étudiants entrepreneurs de l’Ecole se sont envolés en août dernier pour la Californie, direction UC Berkeley, en plein coeur de la Silicon Valley. « On oublie souvent que bon nombre des plus grandes entreprises mondiales sont nées dans ce territoire qui ne comprend que 3 millions de personnes ! », souligne Delphine Manceau, Directrice générale de NEOMA Business School. « Cette expérience d’un semestre fut l’occasion pour eux de connaître l’écosystème et l’état d’esprit de la Silicon Valley, de coopérer avec des partenaires business et avec des start-uppers locaux, d’identifier d’éventuels marchés porteurs pour leurs activités ».

 

Au programme de cette expérience entrepreneuriale inédite au sein de UC Berkeley :

  • Une première étape d’inspiration qui a conduit les étudiants à prendre part à des enseignements spécialisés, aux côtés d’étudiants internationaux, à travers à des workshops et des cours thématiques (Introduction to Tech, Sales Challenge, Creativity, Design Thinking ou encore Pitching). Les jeunes entrepreneurs ont également exploré de nouveaux marchés porteurs et ont pu constater le savoir-faire indiscutable de la Silicon Valley en matière d’innovation. La visite de sites emblématiques, comme Google et Samsung, ont également contribué à l’inspiration des étudiants en immersion.
  • Une seconde étape, plus opérationnelle avec la mise en commun de leurs savoir-faire, le test de leurs idées et le lancement de leur projet, dans un environnement adapté à la création d’entreprise.

 

Porté par l’étudiant Yann-Davy Gounongbe, le projet Mynox a été sélectionné pour être défendu lors de la prestigieuse Collider Cup. « Considérée comme la vitrine « all-star » du Sutardja Center for Entrepreneurship and Technology de UC Berkeley, elle met en compétition les meilleurs projets entrepreneuriaux étudiants de chaque semestre devant un panel de professeurs, d’investisseurs et d’experts de l’industrie », souligne Denis Gallot, Directeur du StartUp Lab de NEOMA. « Cette compétition finale sonne à la fois comme une belle reconnaissance mais aussi comme un formidable tremplin pour les projets retenus, que ce soit sur le plan financier mais également des ressources intellectuelles et du réseau ». Bien que Mynox, plateforme qui accompagne les particuliers dans l’organisation d’événements conviviaux avec des personnes partageant les mêmes centres d’intérêt, n’ait pas été primé, cette sélection a offert une très belle opportunité de visibilité pour Yann-Davy.

 

Au terme de cette période d’incubation intense au sein de UC Berkeley, les projets des étudiants de NEOMA désormais affinés poursuivront leur maturation au sein du Schoolab de Paris, écosystème unique d’innovation & d’entrepreneuriat au coeur de la capitale, qui recense plus de 250 entrepreneurs et intrapreneurs.

Parmi les participants de cette première expérience à UC Berkeley, Yann-Davy Gounongbe, étudiant du Programme Grande Ecole déjà incubé à NEOMA Business School souligne que « la première richesse du programme est le mélange de parcours, de nationalités, d’idées auquel il nous donne accès, le tout conjugué à un environnement de travail exceptionnel ». Le tout dans une atmosphère « volontairement chaotique, comme l’est l’entrepreneuriat, qui n’est pas une science exacte ». De nouveaux départs dans le cadre du dispositif « Entrepreneurs sans Frontières » se feront dès les prochains mois.

 

« Entrepreneurs sans Frontières », un dispositif immersif à l’international hors norme

L’immersion à l’international est au coeur de l’ADN de NEOMA, qui lançait il y a un an plusieurs dispositifs inédits d’immersion à l’international s’appuyant sur son réseau de plus de 335 universités d’excellence dans le monde. « Nous challengeons le format classique d’échange académique pour offrir une palette complète d’expériences augmentées à l’international », souligne Delphine Manceau, Directrice générale de NEOMA Business School.

Parmi ces dispositifs : « Entrepreneurs sans Frontières » offre l’opportunité aux étudiants incubés à NEOMA Business School de réaliser leur échange au sein de l’incubateur d’une université partenaire. Ce dispositif innovant s’appuie sur un large choix d’institutions académiques internationales partenaires de renom : UC Berkeley aux Etats-Unis, Copenhagen Business School au Danemark, la Fondation Getulio Vargas (FGV) au Brésil et Shanghai Jiaotong University en Chine.

 

 

« Be passionate. Shape the future » Une nouvelle signature pour NEOMA Business School