L’incubateur-accélérateur emlyon : 40 ans d’expertise auprès des startups

incubateur-accélérateur emlyon

C’est la première école à s’être dotée d’un incubateur en France et une des premières structures d’accompagnement de porteurs de projets innovants dans l’écosystème entrepreneurial français. emlyon fête les 40 ans de son incubateur-accélérateur cette année, une occasion de plus de rappeler que l’entrepreneuriat et l’innovation sont gravés dans l’ADN de la business school lyonnaise. On en parle avec le Dr. Alexander Bell, directeur de l’incubateur-accélérateur emlyon.

A sa création le Centre des entrepreneurs, comme il se nomme à l’époque, accompagne essentiellement des porteurs de projet high-tech. « Ce n’était pas des étudiants mais plutôt des ingénieurs et chercheurs qui avaient déjà une technologie. Notre but était de les aider à la mettre sur le marché. » Le Centre des entrepreneurs prend ensuite le nom d’Incubateur en 2008 avec la volonté de faire rayonner l’entrepreneuriat et élargit progressivement le spectre des projets accompagnés. « Beaucoup de startups externes à l’école, tout en étant toujours très ouvert à tout porteur de projet de startup innovante, explique le Dr Alexander Bell. En 2017, j’ai pris la direction de l’incubateur avec la volonté première d’accélérer l’accompagnement des étudiants grâce à toutes nos expertises, notre communauté et nos réseaux, construits depuis 40 ans. A ce moment-là, le nombre d’étudiants qui voulaient entreprendre (étudiants en PGE mais aussi en Executive MBA Par exemple) a été multiplié par trois ou quatre. »

Un accompagnement sur-mesure

En 2020, Isabelle Huault prend la tête d’emlyon et souhaite amplifier la manière dont l’école et l’incubateur accompagnent les étudiants. Dans cette optique, le dispositif Entrepreneur Academy est créé. On y retrouve tous les étudiants-entrepreneurs d’emlyon qui portent un projet avec l’intention de le mettre sur le marché. « 117 projets étudiants sont incubés aujourd’hui avec un accompagnement sur-mesure, tout en gardant en tête que la priorité reste l’obtention de leur diplôme, prévient le directeur. Nous recevons tous les étudiants souhaitant entreprendre et, quoi qu’il arrive, ils repartent avec des conseils pour démarrer. Et pour ceux qui sont sélectionnés, on adapte le parcours en fonction de leur typologie de projet, leur niveau d’engagement et les contraintes académiques. »

Former des entrepreneurs responsables

Le deuxième écosystème de l’incubateur-accélérateur emlyon est destiné aux porteurs de projets de tous horizons et âges qui montent une startup tech et souhaitent devenir leaders sur leur segment de marché et lever des fonds. « Une quarantaine de startups sont ainsi rattachées à notre campus d’Ecully, explique le directeur. Nous les accompagnons dans une phase de préincubation et un programme de mentorat. »

2017 est également l’année de création de l’accélérateur basé sur plusieurs verticales : EdTech et RHTech, sport, FoodTech et prochainement, MedTech. Pour tous ces dispositifs, l’incubateur-accélérateur emlyon garde le cap sur sa philosophie : « aider les startups à se développer pour qu’elles soient rentables le plus rapidement possible et former des entrepreneurs responsables en s’alignant sur les Objectifs de Développement Durable (ODD) de l’ONU. »

Aujourd’hui, le dispositif est en passe de fusionner l’incubateur et l’accélérateur pour créer un nouvel ensemble. « L’idée est de se positionner comme structure qui accompagne les startups, quel que soit le stade de maturité au travers des programmes généralistes ou verticaux. »

Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter