A la tête du CELSA Sorbonne Université depuis 5 ans, Karine Berthelot – Guiet se livre sur son rôle de manager, sa passion de la transmission et son engagement pour cette école intégrée à Sorbonne Université.

 

Votre signature de directrice ?

Outre les missions classiques de tout dirigeant, je suis aussi interface de médiation. Le Celsa est une école assez petite et donc très réactive au sein d’une très grande université fusionnée. Ajuster les liens dans ce contexte élargi est un travail quotidien. Se réinventer chaque jour, trouver la bonne place et le bon discours pour le CELSA, une vraie grande école… mais avec ses spécificités ! Un rôle d’interface que je joue également auprès des entreprises et des branches économiques auxquelles se destinent nos élèves, afin que l’école reste toujours ancrée dans les réalités de son écosystème.  

 

Votre leitmotiv ?

Ce qui me pousse au quotidien, c’est le projet que le CELSA a défini au moment de sa création : être une grande école au sein d’une université. Ce qui me motive tous les matins ? Donner vie à ce « petit miracle » et proposer à nos élèves un service de grande école au tarif universitaire. Etre pleinement tourné vers la vie professionnelle tout en ayant une formation de haute qualité intellectuelle.

 

Le gros dossier sur votre bureau cette année ?

Plus qu’un dossier, un travail de chaque jour ! Tisser toujours plus, toujours mieux et toujours plus fin des liens avec notre milieu socioéconomique. Faire en sorte que le CELSA soit toujours visible et que la personnalité de cette école singulière rejaillisse. Car même si nous avons une tradition de communication « tranquille », le CELSA est une école forte !

 

Enseignante, chercheuse, directrice : quelle casquette préférez-vous porter ?

Les trois bien sûr ! Car malgré mes fonctions de directrice, j’assure toujours 200h de cours par an. Ce qui est certain en tout cas, c’est que je ne pourrais pas faire correctement mon métier de directrice si je ne faisais plus de recherche. C’est là mon poumon nécessaire, ce qui nourrit ma capacité à enseigner et à diriger. En prenant mes fonctions, je m’étais donnée comme but de continuer à être chercheure : impossible pour moi de faire une pause complète !

 

Le meilleur moment d’une journée de Karine Berthelot-Guiet ?

La pause café dans le couloir. Avec un professeur, un chercheur, un membre de l’équipe administrative… Des moments informels qui permettent de prendre le pouls de l’école, de remettre des sujets à l’ordre du jour, de ressentir pleinement l’attachement des membres de la communauté à l’école. Dans une petite structure comme la notre, dans cette « PME du service public », ces moments de connexion sont essentiels.

 

Et avec les élèves ?

Eux non plus n’hésitent pas à prendre la parole ! Ils me connaissent tous et me font souvent remonter des besoins, des avis, des remarques, directement pendant les cours. Je travaille aussi beaucoup avec le BDE, les responsables de notre trentaine d’associations étudiantes et notre J.E. CELSA Junior Communication bien sûr.

 

Le conseil que vous donneriez à un futur directeur d’école ?

Vivez pleinement votre passion pour l’école que vous dirigez tout en prenant de la distance en toutes circonstances. Sachez porter le regard de côté, vous détacher du quotidien pour prendre la bonne décision. Mais impossible de savoir prendre de la distance sans avoir un attachement très fort à son école ! Moi mon histoire d’amour dure depuis 20 ans avec le CELSA. J’y ai fait l’apprentissage de cette distance… même s’il y a des jours où on y arrive mieux que d’autres !

Datadog, expert du monitoring des données – Interview de Tristan Michelet

« Venez relever des défis techniques passionnants dans une entreprise qui double de taille tous les ans ! » propose aux jeunes ingénieurs Tristan Michelet (Télécom Paris 2012), Director Of Engineering chez Datadog dans son interview

Ekinops, l’innovation à haut débit ! – Interview de Vincent Munière

C’est un « monsieur innovation » des télécoms. Retrouvez l’interview de Vincent Munière, CTO et VP R&D chez Ekinops.

Le digital à bord de la SNCF – Interview d’Emilie Bloyet, SNCF

Comment le groupe leader de la mobilité infuse-t-il le digital dans ses activités et ses équipes ? Interview d’Emilie Bloyet de la SNCF.

La techno chez ADEO, une valeur sûre – Interview de Matthieu Grymonprez

ADEO, groupe leader des magasins de bricolage et de décoration, met la technologie au service de sa mission. Explications de son Global Leader Digital Data.

NOVACEL : le film écolo compatible – L’interview de Jean Loup Masson

Les films de protection NOVACEL recouvrent toutes les surfaces sur un market place respectueux de l’environnement. L’interview de Jean Loup Masson, Innovation, Marketing and Digital Director SVP

CAFPI : exercez un métier d’avenir au sein d’une entreprise leader – Interview croisée

Sur un marché du courtage en crédit immobilier en ébullition, Denis Menard et Jessy Julien vous donnent les clés pour intégrer CAFPI, le leader historique

Motoblouz : la passion moto chevillée au corps ! – L’interview de Raphaelle Mappus

Dans son interview, Raphaelle Mappus, Directrice de l’Offre de Motoblouz, revient sur le succès de ce spécialiste de la vente en ligne d’équipements motos.

Dell Technologies : venez bousculer le marketing avec les data – L’interview de Loris Viarouge

Dell Technologies, le leader de la transformation numérique ! La preuve avec l’interview de Loris Viarouge, (IAE France 2000), Directeur marketing France.

HM.CLAUSE a besoin de jeunes pousses – interview de Sébastien Benon

Sébastien Benon, VP chez HM.CLAUSE explique à quel point s’investir aujourd’hui dans la high-tech du vivant au service de la planète s’avère valorisant et passionnant

Journée mondiale sans Facebook, Like ou pas Like ?

Dépendant, moi ? Pas du tout ! 24h chrono, c’est le moment de faire le test ce 28 février, date anniversaire de la "Journée mondiale sans Facebook". Action boycott fondée il y a presque 10 ans par des utilisateurs du réseau social, elle sonne l’alerte de la...