L’hybridation n’a plus de secrets pour Grenoble IAE-UGA ! – L’interview de Christian Defélix

Interview Christian Defélix Grenoble IAE UGA
crédit plus2sens

Une école publique de management au milieu de sept écoles d’ingénieurs de pointe : rien de plus logique pour Grenoble INP ! Christian Defélix, directeur de Grenoble IAE-UGA liste les atouts de l’établissement.

Comment Grenoble IAE-UGA participe-t-il à l’élan du Plan de Relance ?

Par une formation et une recherche appliquées qui ont de l’impact sur l’économie. Grenoble IAE fournit ainsi aux entreprises les diplômés qui correspondent à leur besoin : des experts qui savent innover et collaborer. Côté recherche, l’impact se traduit notamment avec nos six chaires, dont deux d’entre elles font particulièrement écho aux défis posés par le Plan de Relance : management & santé au travail ainsi que les communautés d’innovation.

L’hybridation : la marque de fabrique de Grenoble IAE-UGA ?

Absolument. D’autant que cette dynamique d’hybridation existait bien avant que l’IAE n’intègre Grenoble INP. Nous travaillons en effet en ce sens depuis une quinzaine d’année avec Grenoble INP-Génie Industriel, par exemple. Aujourd’hui, les perspectives se multiplient et nous avons un monde de synergies à développer. Nous avons par exemple beta-testé des projets tutorés hybrides avec une équipe projet composée d’élèves en M1 à l’IAE et d’élèves-ingénieurs en M2. L’objectif ? Apporter au commanditaire des compétences technologiques et managériales, tout en formant nos élèves à travailler en mode collaboratif dans des équipes pluridisciplinaires. Nous avons aussi des perspectives de recherches appliquées à la frontière de l’ingénierie et du management. Nous coopérons ainsi avec Caterpillar et Génie Industriel sur une chaire industrielle portée par la Fondation Grenoble INP, afin de mieux former les techniciens et les cadres de demain pour l’industrie 4.0.

Coup de projecteur sur le Prix Nobel IAE

Créé dans le cadre des cours d’introduction à la Recherche en Master 1, ce dispositif a pour objectif d’ancrer la culture de la recherche dans le cursus des étudiants de M1. » Il s’agit d’un procédé pédagogique visant à former par la recherche et à la recherche. Car même lorsqu’ils travaillent en entreprise, nos diplômés ont tout intérêt à avoir des réflexes liés à la recherche, comme l’esprit critique par exemple. »

Sabrina Cherrad

A Grenoble INP-UGA, la recherche à impact c’est aussi l’affaire des étudiants !

Être en emploi tout en poursuivant ses études en formation initiale : tel est le pari relevé avec brio par Sabrina Cherrad, actuellement en Master 2 RH à Grenoble IAE-UGA. « Je savais que Grenoble IAE était une école faite pour moi… mais je n’en attendais pas autant ! Je savais que mon Master 2 était une excellente formation mais je n’imaginais pas y trouver une telle interaction avec le monde du travail. » Un point d’autant plus important pour Sabrina qui s’intéresse aux questions d’emplois et de profils pénuriques dans une optique recherche. Une orientation qu’elle a nourrie lors de son choix de stage, orienté recherche à impact. « L’IAE est partenaire d’un projet régional dans lequel est impliquée PRISMO, une startup haut savoyarde qui développe des solutions de bilans de compétences autour d’une technologie de visualisation 3D assez unique. Cette entreprise veut résoudre le grand écart existant entre les candidats qui ne trouvent pas d’emploi et les entreprises qui cherchent des cerveaux et des bras… mais qui n’en trouvent pas. L’idée étant de faire de la R&D en RH pour mieux diagnostiquer les opportunités pour un chercheur d’emploi de repérer son potentiel de compétences et d’acquérir celles qui correspondent aux profils pénuriques. Reste encore à Sabrina à décider de poursuivre ce projet de recherche à impact en doctorat ou d’entrer sur le marché du travail. Dans tous les cas, le succès sera au rendez-vous !

***

« Grenoble IAE c’est le pari triplement gagnant ! » – L’interview de Christian Defélix

Unique école de management au milieu des sept écoles d’ingénieurs de Grenoble INP, Grenoble IAE ne se sent pas seule pour autant. Bien au contraire ! Quelle plus belle occasion pour l’établissement pour développer des synergies et booster sa singularité dans le paysage foisonnant de l’enseignement supérieur français ? Christian Defélix, directeur de Grenoble IAE nous en dit plus. Enquête réalisée le 31 août 2021

La différence IAE Grenoble ?

crédit plus2sens

Grenoble IAE est une école publique de management qui se distingue par son ancrage dans son écosystème d’innovation (à ce titre, elle oriente particulièrement ses étudiants et diplômés vers l’esprit d’entreprendre) et par son orientation internationale croissante via des mobilités internationales bien sûr, mais aussi des parcours délocalisés à l’étranger.

Faire partie de Grenoble INP alors que vous êtes déjà membre du réseau IAE France, ça change quoi ?

Ces deux appartenances ne sont pas antinomiques mais complémentaires. Faire partie d’IAE France c’est appartenir à une famille de valeurs reposant sur la volonté d’offrir aux étudiants et à leurs familles, la meilleure formation possible en management tout en restant une école publique et socialement accessible. C’est aussi adhérer à un modèle ouvert à la diversité : les IAE sont de belles auberges espagnoles avec une grande complémentarité des profils (DUT, prépa, licence en économie, droit, SHS, technologie, psychologie, BTS, bachelor international…) qui fait leur force.

L’appartenance à Grenoble INP est, quant à elle, d’abord institutionnelle. Son ancrage industriel et sa réputation sont une énorme opportunité est une énorme opportunité pour assoir notre stratégie d’école. Un IAE est une école de management inscrite dans une université. Par nature, il s’agit donc d’une entité un peu étonnante pour le monde universitaire classique. Tellement différente d’une faculté de médecine ou de philosophie par exemple (de par sa sélectivité à l’entrée, ses relations avec les entreprises, son développement international…) qu’il est parfois délicat pour un IAE de se faire accepter. A l’inverse, à Grenoble INP nous sommes dans notre élément : nous sommes une école qui forme des cadres pour les entreprises… ce qui est le lot normal de toutes les écoles de Grenoble INP !

C’est aussi l’occasion de multiplier les synergies ?

Effectivement. Avant de rejoindre Grenoble INP, nous avions déjà mis en place des collaborations avec ses écoles d’ingénieurs et avions initié des rapprochements en recherche. Mais faire partie de ses huit écoles nous ouvre bien sûr à un monde de synergie beaucoup plus grand. En matière de formation, mais aussi au niveau de la vie associative par exemple. C’est aussi créateur de synergies au niveau de la recherche. A la rentrée, Grenoble INP a par exemple financé deux nouvelles thèses à la croisée de l’ingénierie et du management. Une thèse dans le domaine des semi-conducteurs avec un volet marketing, et une seconde sur les enjeux RH de l’industrie 4.0.

Une école universitaire de management au milieu de toutes ces écoles d’ingénieurs, c’est donc logique ?

Je vous dirais même que c’est assez confortable ! Si les écoles d’ingénieurs du groupe sont complémentaires, et non rivales, du fait de leurs spécialités, c’est encore plus vrai avec nous. D’autant que nous nous reconnaissons pleinement en termes de valeurs avec ces écoles publiques qui font le choix d’être socialement accessibles.

Deux pépites made in Grenoble IAE qui vous rendent particulièrement fier ?

Je citerais d’abord IAE transfert. Un dispositif créé en 2013 qui fait travailler au niveau L3 à M2  des étudiants de formation initiale et continue provenant de plusieurs masters, au service d’entreprises de notre écosystème sur des projets d’adaptation ou d’évolution stratégique. Je pense aussi à notre Masterclass Capital humain et innovation qui, dans la droite ligne de notre chaire éponyme, mélange des profils RH, entrepreneuriat et innovation. Ils travaillent ensemble sur des projets réels d’entreprise au carrefour de l’humain et de l’innovation : comment gérer les experts dans les entreprises, comment designer un climat de travail favorable à l’innovation technique…  

Grenoble IAE bénéficie aussi d’une accréditation internationale ?

Grenoble IAE s’inscrit en effet  dans un mouvement d’accréditations internationales… car celles-ci ne sont pas réservées aux écoles privées ! Notre L3 Management a ainsi été accréditée EFMD en juin 2020 et est aujourd’hui la seule licence publique accréditée EFMD. Nous sommes par ailleurs en préparation de l’accréditation AACSB pour 2023. Une dynamique importante qui nous fait progresser de manière intrinsèque (dans la structuration de nos programmes notamment) et qui permet aussi de « rassurer » nos étudiants et nos partenaires étrangers.

Un mot pour les étudiants qui voudraient vous rejoindre ?

Grenoble IAE c’est le pari triplement gagnant ! C’est un des IAE le plus en pointe sur l’innovation et l’international, il est ancré sur un territoire et un écosystème hyper dynamique… sans oublier bien sûr la nature et la montagne qui l’entourent !

Et pour les alumni ?

Réjouissez-vous !  Tout en restant alumni de votre école bien aimée, vous êtes aussi aujourd’hui alumni de cette grande et belle institution qu’est Grenoble INP. C’est plus de reconnaissance et plus de connexions. Bref, une grande chance !  

Grenoble IAE c’est…

Une mission : Révéler et connecter les talents pour un management innovant dans les organisations locales et internationales.

Une vision : Combiner l’expertise en management et l’intelligence collective pour nourrir la transformation des organisations.

Des valeurs : service public & accessibilité sociale / créativité & innovation / compétence & expertise / proximité & disponibilité / ouverture & diversité

Grenoble IAE : les 10 chiffres qui tuent

+ de 1 600 étudiants dont 370 en parcours international
22 % d’étudiants internationaux
12 mentions de Master
22 parcours de Master 2
656 heures de stages / an en moyenne
541 publications ces 5 dernières années
87 % d’insertion professionnelle à 8 mois
Un salaire moyen à la sortie de 33 514 € (brut)
27 000 alumni depuis 1956
88 % des alumni travaillent dans le secteur privé

A Grenoble IAE on met les mains dans le cambouis !

Pour développer l’innovation et l’entrepreneuriat au sein de ses cursus, Grenoble IAE a mis en place IAE Starter, un programme transversal 100 % pratique. Philippe Bertrand Coordinateur du projet Entrepreneuriat institutionnel d’IAE Starter et professeur associé à Grenoble IAE, fait les présentations.

Le concept ?

Ce dispositif permet aux étudiants d’IAE Grenoble et d’autres établissements (dont les écoles de l’INP), de suivre et de résoudre concrètement la problématique d’un donneur d’ordre (entreprise, institution, association…). Rassemblés en groupes de cinq à sept étudiants accompagnés par des tuteurs ils répondent à des demandes variées, en lien avec une création ou un développement d’entreprise, un projet dans l’ESS ou dans l’entrepreneuriat institutionnel.

A qui s’adresse-t-il ?

Les groupes incluent des étudiants de Grenoble IAE mais aussi d’autres écoles. Cette année par exemple, nos étudiants ont pu travailler avec des étudiants de l’Ecole d’Architecture de Grenoble sur le concours de construction responsable Solar Décathlon afin d’apporter à ces créateurs de très haut niveau une indispensable vision client.  

Comment participer ?

Une fois les projets identifiés, ils sont présentés aux étudiants de M1 et M2 (plus rarement de Licence) en début d’année. Une fois les candidats identifiés et constitués en groupe de travail, ils suivent le projet, accompagnés par leurs tuteurs et les donneurs d’ordre. Ils présentent leur travail au bout de 6 mois, et leur évaluation sur la compétence « conduite de projet » est prise en compte dans leur cursus.

Le retour des étudiants ?

D’abord, ils trouvent ça génial d’avoir mis les mains dans le cambouis et réalisé des choses qu’ils ne pensaient jamais voir à l’université ! Ensuite, d’avoir découvert à quel point la conduite de projet était un domaine diversifié. Et enfin, d’avoir développé un sens de l’adaptation qu’ils ne pensaient pas forcément aussi central. Un point d’autant plus vrai cette année de crise.

Les programmes pépites !

Le European Master’s program in Customer Relationship Marketing  (MERCURI). Lancé en 2020, ce nouveau programme de formation en marketing à l’international est développé et mis en œuvre conjointement par quatre universités européennes : Katowice University of Economics (Pologne), Aschaffenburg University of Applied Sciences (Allemagne), Universidad Cardenal Herrera (Espagne et Grenoble INP. Un programme en full english sur quatre semestres répartis sur les quatre campus et concentré sur le marketing et la relation client. Son objectif ? Former des professionnels du marketing capables de comprendre les enjeux de la relation client, de définir des stratégies et de les mettre en œuvre dans un contexte interculturel.

Le double diplôme MAE ingénieur – manager ouvert aux élèves de 3A des écoles d’ingénieurs de Grenoble INP. L’objectif : acquérir une double compétence combinant aptitudes managériales et aptitudes techniques ou technologiques fortes dans un délai optimal de 4 mois après la fin de leur PFE. Son point fort ? Etre un accélérateur de carrière hors pair ! Ses atouts ? Son approche pédagogique transversale entre fondamentaux et innovation et un apprentissage en mode learning by doing articulé autour de trois moments forts : une mission professionnelle de six mois en plus du stage, un jeu de simulation exclusif de deux semaines et un projet de création d’entreprise. Une formation idéale pour s’épanouir ensuite comme ingénieur chef de projet ou à des postes d’ingénieur à orientation plus managériale (ingénieur d’affaires, ingénieur clientèle ou développement, manager de BU, ingénieur qualité, ingénieur achats production…).

Depuis 2021, les étudiants de Grenoble INP peuvent suivre le M2 en alternance Parcours Business Developpement et accompagnement. Un programme misant lui aussi sur le learning by doing en mettant les étudiants en situation sur des missions avec des porteurs de projet ou sur leur propre projet. Depuis la création du master en 2004, plus de 30 entreprises ont été créées, deux reprises et toutes sont toujours en activité.

Les fans de design ont aussi toute leur place à Grenoble IAE ! La 1A du Master Design s’adresse aux étudiants diplômés d’une L3 ou d’un M1 en SHS, droit, économie ou gestion, science et technologies, staps… et pouvant faire état d’une expérience de travail dans une organisation (stage, bénévolat, job étudiant etc.) ou d’un investissement dans des pratiques culturelles ou associatives. Au programme de ce parcours : apprendre à conduire un projet de design, préparer une organisation à une transition complexe et conduire un projet de design de transitions.

Et la formation continue n’est pas en reste. Grenoble IAE propose le module Intelligence Artificielle au service du management pour aider les managers (à tout niveau organisationnel) à aligner les promesses de l’IA avec les réalités de la stratégie, de la culture et de l’organisation de leur entreprise. Un module destiné « aux cadres moyens et confirmés impliqués dans la transformation numérique de leur entreprise et qui cherchent à comprendre et à évaluer l’apport de l’IA à son organisation, sa production et sa capacité d’innovation ».


Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter