Après des siècles de pédagogie dans une salle de classe en espace confiné, nous, acteurs de l’ESR, avons innové au 21è siècle avec la modernisation des cours à distance, la dotation progressive d’outils interactifs, de salles de cours modulables et de learning lab, ou bien encore par une approche différente de la pédagogie, disruptive et inversée. La crise actuelle et le confinement jouent un rôle fort d’accélérateur et nous obligent à intégrer dans l’urgence de nouvelles méthodes d’apprentissage. L’école telle que nous la connaissons est-elle à l’aube du déconfinement ?

 

« Une relation de confiance plus forte »

Depuis une vingtaine d’années on observe les essais des écoles sur le segment de la formation à distance, via des plateformes pédagogiques (LMS) soit en contenu édité par l’école soit par du contenu externe intégré. Il y eut la naissance de « pur players » de l’enseignement à distance via des MOOC qui ont rencontré leur public mais pas toujours leur business model.

Aujourd’hui nous vivons une véritable accélération subie du modèle distanciel. Sans le confinement, aucune école n’aurait expérimenté en crash test et en grandeur réelle la totalité de ses formations à distance, plus particulièrement le passage en classes virtuelles.

Les écoles ont basculé plus ou moins rapidement depuis le 16 mars dans le modèle en fonction du degré d’intégration du digital dans leur pédagogie : force est de constater qu’aucune n’a en revanche sacrifié ni la qualité de la pédagogie, ni la qualité de l’évaluation au principe de la distanciation du couple élève / professeur.  La réussite du dispositif s’appuie sur le travail des apprenants ainsi que sur l’adaptabilité remarquable du corps enseignant et elle consolide la relation de confiance. La situation nous conduirait alors à lever la contradiction entre l’acte pédagogique de la transmission du savoir massif et descendant à celui du « apprendre à apprendre » individuel.

« Le confinement a ouvert le champ des possibles »

Nous sommes donc au moment de l’histoire où peut s’ouvrir le champ des possibles de l’enseignement individualisé : nous pouvons raisonnablement imaginer des programmes beaucoup plus hybrides, la possibilité par exemple de suivre un double cursus intra ou inter écoles en présentiel et distanciel, une offre de qualité à la fois standardisée mais indéniablement personnalisée selon les choix. Le corps professoral aura un rôle primordial à jouer en accompagnant et en encadrant ces nouvelles offres. La révolution ne devra pas s’arrêter là, placer l’élève au centre du modèle est essentiel, les processus d’admissions devront être revisités laissant plus de place aux valeurs humaines, aux compétences et à l’intelligence émotionnelle plutôt qu’à la performance académique pure.

Pour la rentrée 2021 la communauté de l’enseignement supérieur doit s’interroger encore plus qu’avant sur les évolutions de l’offre, ces dernières auront évidement un impact fort sur l’architecture des campus et des salles de cours.

L’enseignement supérieur ne se trouve pas face à une révolution mais revient aux valeurs fondamentales de la pédagogie, apprendre à apprendre.

Laurent Espine
Directeur d’IDRAC Business School 

www.ecoles-idrac.com

Datadog, expert du monitoring des données – Interview de Tristan Michelet

« Venez relever des défis techniques passionnants dans une entreprise qui double de taille tous les ans ! » propose aux jeunes ingénieurs Tristan Michelet (Télécom Paris 2012), Director Of Engineering chez Datadog dans son interview

Ekinops, l’innovation à haut débit ! – Interview de Vincent Munière

C’est un « monsieur innovation » des télécoms. Retrouvez l’interview de Vincent Munière, CTO et VP R&D chez Ekinops.

Le digital à bord de la SNCF – Interview d’Emilie Bloyet, SNCF

Comment le groupe leader de la mobilité infuse-t-il le digital dans ses activités et ses équipes ? Interview d’Emilie Bloyet de la SNCF.

La techno chez ADEO, une valeur sûre – Interview de Matthieu Grymonprez

ADEO, groupe leader des magasins de bricolage et de décoration, met la technologie au service de sa mission. Explications de son Global Leader Digital Data.

NOVACEL : le film écolo compatible – L’interview de Jean Loup Masson

Les films de protection NOVACEL recouvrent toutes les surfaces sur un market place respectueux de l’environnement. L’interview de Jean Loup Masson, Innovation, Marketing and Digital Director SVP

CAFPI : exercez un métier d’avenir au sein d’une entreprise leader – Interview croisée

Sur un marché du courtage en crédit immobilier en ébullition, Denis Menard et Jessy Julien vous donnent les clés pour intégrer CAFPI, le leader historique

Motoblouz : la passion moto chevillée au corps ! – L’interview de Raphaelle Mappus

Dans son interview, Raphaelle Mappus, Directrice de l’Offre de Motoblouz, revient sur le succès de ce spécialiste de la vente en ligne d’équipements motos.

Dell Technologies : venez bousculer le marketing avec les data – L’interview de Loris Viarouge

Dell Technologies, le leader de la transformation numérique ! La preuve avec l’interview de Loris Viarouge, (IAE France 2000), Directeur marketing France.

HM.CLAUSE a besoin de jeunes pousses – interview de Sébastien Benon

Sébastien Benon, VP chez HM.CLAUSE explique à quel point s’investir aujourd’hui dans la high-tech du vivant au service de la planète s’avère valorisant et passionnant

Journée mondiale sans Facebook, Like ou pas Like ?

Dépendant, moi ? Pas du tout ! 24h chrono, c’est le moment de faire le test ce 28 février, date anniversaire de la "Journée mondiale sans Facebook". Action boycott fondée il y a presque 10 ans par des utilisateurs du réseau social, elle sonne l’alerte de la...