Louis Jouanny, Directeur Général du Groupe ESIEA

L’école a été donnée à ses anciens par son fondateur : un cas unique en France ! Au lieu de la vendre à un fonds d’investissement, il a confié aux alumni la mission d’assurer la pérennité et l’esprit de l’école. Ainsi, chaque promo élit ses grands électeurs qui élisent un CA représentatif de tous les parcours et de toutes les générations, tous bénévoles. Plusieurs centaines d’anciens concrétisent leur engagement à leurs côtés en parrainant des étudiants en stage de fin d’étude, en participant à des jurys… En tant que diplômé de l’ESIEA et qu’ancien responsable de l’association, je sais aujourd’hui en tant que directeur l’importance que revêt ce réseau pour l’école. Je sais que je peux prendre mon téléphone et appeler un ancien pour parler de ses projets, l’ouvrir à notre vivier de jeunes talents et affiner ma connaissance des besoins concrets des entreprises. Qu’on soit étudiant ou diplômé, à l’ESIEA, tout le monde a le réflexe réseau !

 

Simon Tournadre, Président du Club ESIEA – IN’TECH

Si à l’ESIEA on intègre automatiquement le réseau des anciens une fois diplômé, la transition étudiant / alumni reste un challenge. En effet, nombre d’entre eux partent faire leur vie et ne reviennent à l’école que 10 ans après leur sortie. Et pourtant, les réseaux de diplômés sont absolument indispensables et de plus en plus interconnectés avec d’autres réseaux (Facebook, LinkedIn…). Notre plus grand défi est donc de garder nos alumni motivés ! Comment faire ? En leur rappelant que l’école leur appartient et que ce sont eux les décideurs ! C’est d’ailleurs dans cette optique que nous développons de façon volontariste notre réseau d’alumni à l’international. Mon message aux tout jeunes anciens qui hésitent encore à s’impliquer à nos côtés ? Rejoignez-nous car le moment le plus important c’est maintenant.

 

Pour découvrir des opportunités dans les plus grandes entreprises et des témoignages de dirigeants inspirants, c’est par là :

 

 

Le Grand témoin – Maud Fontenoy

Défenseure d’une écologie pragmatique et positive, Maud Fontenoy travaille aux côtés de la jeunesse et des entreprises pour que chacun puisse agir pour la planète.

[#PopTaCulture] Ce que la série Big Little Lies nous révèle des nouveaux enjeux de notre génération

Camille Clot, étudiante de KEDGE Business school – Bordeaux, décrypte la série à succès Big Little Lies (HBO) : le reflet de toute une génération.

Décryptons-les : les statuts des grandes écoles de commerce

Public, privé ou consulaire : tour d’horizon des trois statuts juridiques en vigueur pour les grandes écoles de commerce françaises.

La géopolitique, nouveau must have des business schools ?

Comment dompter un monde où la technologie fait loi sans la culture ? C’est pour répondre à cette question que les business schools font désormais de la géopolitique un des meilleurs atouts de leurs formations. Mais comment mettent-elles la culture au service de l’action ?

Agri, agro : il y a du boulot !

Les ingénieurs agronomes sont en première ligne pour accompagner les agriculteurs face aux enjeux climatiques. Les écoles doivent alors adapter leurs programmes pédagogiques.

Ingénieur et apprenti : pourquoi pas moi ?

15% des étudiants en école d’ingénieurs passent aujourd’hui par l’apprentissage. Une voie privilégiée pour entrer facilement dans le monde de l’emploi.

Ingénieur mais pas que : zoom sur les doubles formations

Face à des entreprises qui apprécient de plus en plus les profils hybrides, terminer son cursus avec un double diplôme en poche est un atout pour les ingénieurs.

Les ingés ont la santé

Robot chirurgiens, prothèses ou encore respirateurs, derrière se cachent les ingénieurs. Mise en lumière de cet allié de l’ombre du personnel soignant.

Crypto-monnaies : quand la monnaie change de main

Les crypto-monnaies ont émergé en 2008 et font depuis parler d’elles. De grandes entreprises comme Facebook projettent de créer la leur ainsi que des banques centrales.

France TV : construire ensemble la télé de service public de demain

Offrir des contenus de qualité au public le plus large en veillant au respect de ses missions de service public, tel est le défi que relève le groupe France Télévisions au quotidien. Explications de Francis Donnat, son Secrétaire général.