emlyon lance une chaire de recherche « Risque Climatique et Assurance Dommage » avec Groupama

emlyon lance une chaire de recherche « Risque Climatique et Assurance Dommage » avec Groupama (c) emlyon
emlyon lance une chaire de recherche « Risque Climatique et Assurance Dommage » avec Groupama (c) emlyon

emlyon business school lance avec Groupama RAA (Rhône Alpes Auvergne) la chaire de recherche « Risque Climatique et Assurance Dommage ». L’objectif est de construire un cadre conceptuel et quantitatif, décrivant l’impact de la transition climatique sur les risques de dommage en assurance.

Le réchauffement climatique, une source d’instabilité majeure pour les acteurs économiques

Le réchauffement climatique est une source d’instabilité majeure pour l’ensemble des secteurs économiques et le domaine de l’assurance n’échappe pas à ces difficultés. Il existe à la fois une mutation des risques (où la nature des aléas évolue) et l’apparition d’un haut niveau d’incertitude (à savoir une situation où les risques ne peuvent plus, ou presque plus, être modélisés). Parmi les risques les plus affectés par le changement climatique figurent le risque ‘argile’ et le risque ‘grêle’. Les travaux de la chaire se concentreront sur le risque ‘argile’. Les mouvements des terrains argileux, principalement dus à la sécheresse, provoquent une forte sinistralité des bâtiments.

Mieux comprendre l’adaptation des mécanismes d’assurance à la transition environnementale

L’objectif est de conduire un travail de recherche, notamment doctorale, autour de la modélisation probabiliste des risques climatiques, afin d’aboutir à une meilleure compréhension de l’adaptation des mécanismes d’assurance dommage à la transition environnementale. Sont notamment étudiés :

  • Les risques posés par les conditions météorologiques et les changements dans les modèles de saisonnalité.
  • Les risques extrêmes, théorie des valeurs extrêmes et distribution conjointe des événements extrêmes.
  • La crédibilité des données climatiques et la stabilité des paradigmes climatiques.

Pour Olivier Le Courtois et Lorenz Schneider, co-directeurs de la Chaire : « il ne faut pas négliger l’impact majeur pour les populations et pour l’agriculture des risques de dommages qui touchent l’ensemble du territoire : mouvements de terrains argileux, grêles, inondations, etc. Ce contexte est particulièrement compliqué pour les assureurs dont le but est de continuer à protéger les populations, en offrant des prestations accessibles au plus grand nombre.»

La chaire « Risque climatique et Assurance Dommage » rattachée au centre de recherche QUANT d’emlyon business school

La chaire « Risque Climatique et Assurance Dommage » est rattachée au centre de recherche QUANT d’emlyon business school. Ses travaux portent sur tous les aspects de la modélisation mathématique appliquée aux sciences économiques et de gestion, avec deux questions majeures concernant les risques dommage :

  • Peut-on les modéliser en tant que tels, et si oui comment ?
  • Peut-on les modéliser en tant que conséquence d’évolutions climatiques ? 

Des modélisations endogènes comme exogènes sont donc à construire dans un contexte d’instabilité environnementale. De la capacité à pouvoir modéliser ces risques dépend la capacité à pouvoir les gérer, et par conséquent à pouvoir continuer à fournir un service d’assurance aux particuliers, entreprises et agriculteurs. En effet, la fourniture de ce service ne doit pas devenir une source nette de coûts pour les assureurs, dans un contexte de désengagement des réassureurs.

La redéfinition de la structure des risques sous-jacents – de leur instabilité éventuelle et de leurs non-linéarités – va forcément de pair avec la redéfinition des contrats.Cela peut se faire par une redéfinition des risques couverts, par la modification des franchises, par de la prévention, etc. Dans tous les cas, la reconstruction d’une modélisation et d’une tarification prenant en compte les risques climatiques doit être associée à la reconstruction d’une offre de protection. 

La chaire aura, pendant quatre ans, pour mission de produire des travaux de recherche aboutissant à des publications scientifiques, d’organiser des séminaires sur ces sujets et des événements grand public.

Une chaire innovante dirigée par deux professeurs d’emlyon business school

Cette chaire est dirigée par deux professeurs d’emlyon business school, Olivier Le Courtois et Lorenz Schneider. Elle rassemblera également des professeurs chercheurs internationaux, des experts et doctorants sur les dimensions climatiques et modélisation des risques.

Professeur de finance et d’assurance à emlyon business school, Olivier Le Courtois est spécialiste des probabilités et de l’analyse appliquées à la modélisation en finance, en assurance et en économie. Il est un ancien élève de l’École Normale Supérieure de Lyon, agrégé en sciences physiques ainsi que titulaire d’un doctorat et d’une Habilitation à Diriger des Recherches (HDR) en sciences de gestion. Il est un actuaire « Fellow of the Society of Actuaries » et détenteurs de plusieurs certifications, il dispose d’une longue expérience dans le domaine du conseil et a publié de nombreux articles de recherche dans des revues académiques.

Professeur de finance mathématique à emlyon business school, Lorenz Schneider a été professeur à l’université technique de Munich dans le cadre des prestigieux programmes August-Wilhelm Scheer et KPMG. Il a travaillé comme analyste quantitatif sur les matières premières et les produits dérivés hybrides à Dresdner Kleinwort à la City de Londres. Il est titulaire d’un doctorat en mathématiques de l’université Paris VI Pierre et Marie Curie et d’une Habilitation à Diriger des Recherches (HDR) de l’université d’Aix-Marseille. Il a publié dans de nombreuses revues académiques internationales.

Pour Francis Thomine, Directeur général de Groupama Rhône-Alpes Auvergne :

« Notre région a été l’une des plus touchées par les événements climatiques de grande ampleur au cours des dernières années. Ces phénomènes impactent considérablement la vie de nos sociétaires et notre charge sinistres. Pour faire face à ces bouleversements, nous avons créé, en septembre dernier, une nouvelle Direction « Changements climatiques et risques émergents » afin d’adapter notre modèle.  Nous sommes fiers de nous associer à emlyon business school dès l’origine de la création de cette chaire, qui marque notre engagement autour des grands enjeux climatiques. Les résultats des recherches nous permettront de mieux anticiper, mesurer et imaginer des solutions face à ces risques, pour que nos clients-sociétaires puissent construire leur vie en confiance. » 

Pour Isabelle Huault, Présidente du Directoire et Directrice générale d’emlyon business school : « Le lancement de la chaire « Risque Climatique et Assurance Dommage » avec Groupama illustre à la fois l’engagement très fort d’emlyon busines school sur les enjeux environnementaux et sa proximité avec les entreprises et leurs problématiques. La recherche est pour nous essentielle – et je me réjouis qu’avec ce lancement, nous puissions travailler sur des sujets majeurs encore peu traités par la communauté scientifique. Notre ambition est de poursuivre dans cette voie pour toujours mieux nourrir la recherche et irriguer le monde-socio-économique. Il est plus que jamais essentiel que les défis à relever le soient dans le cadre d’une réflexion scientifique, critique et systématique, rendue possible par les centres de recherche d’emlyon business school, pour un impact réel et positif sur la société ».

A lire aussi : https://www.mondedesgrandesecoles.fr/incubateur-accelerateur-emlyon/

Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter