Emilie Tota devient Directrice adjointe de l’ISAE-SUPAERO

Emilie Tota devient Directrice adjointe de l’ISAE-SUPAERO
Emilie Tota devient Directrice adjointe de l’ISAE-SUPAERO

Emilie Tota, 44 ans, vient de prendre ses fonctions en tant que Directrice Adjointe à l’Institut Supérieur de l’Aéronautique et de l’Espace (ISAE-SUPAERO) à Toulouse. Diplômée de l’Ecole Polytechnique, cette ingénieure en chef de l’armement dispose d’une bonne expérience du management d’équipes et des relations internationales, et sera en particulier chargée de superviser le déploiement du Contrat d’Objectifs et de Performance que l’Institut a signé en début d’année avec son ministère de tutelle.

L’ambition de l’ISAE-SUPAERO est de renforcer sa position de leader international pour les formations supérieures à l’ingénierie aérospatiale, en s’affirmant comme un acteur majeur des transitions du secteur aérospatial civil et militaire. Les principaux enjeux comprennent bien sûr la décarbonation de l’aviation, mais aussi le développement de l’innovation ou du « New Space » au sein des formations.

« Je suis très heureuse et honorée de rejoindre l’ISAE-SUPAERO en tant que directrice adjointe aux côtés d’Olivier Lesbre, directeur général de l’institut. Je suis enthousiaste de travailler avec des équipes engagées et talentueuses, pour participer à la formation des ingénieurs qui seront les futurs leaders du secteur aérospatial. Les enjeux sont de taille : c’est en particulier eux qui vont devoir inventer l’aviation décarbonée de demain, pour maintenir notre industrie à la pointe mondiale. A nous de leur donner les clés pour cela, en développant nos activités de formation, de recherche et d’innovation » affirme Emilie Tota.

Après avoir débuté sa carrière dans le domaine de la recherche (PhD) puis en tant qu’ingénieure au sein d’un centre technique de la DGA (Direction Générale de l’Armement – Ministère des Armées) dans le secteur de la défense radiologique, biologique et chimique, Emilie Tota intègre en 2009 la délégation aux affaires stratégiques (DAS) à Paris sur des travaux de prospective de défense.


Après ces fonctions en direction centrale, elle rejoint le monde industriel de l’aéronautique en 2011 en intégrant l’atelier industriel de l’aéronautique de Bordeaux (AIA), un établissement d’un peu plus de 1000 collaborateurs, spécialisé dans le maintien en conditions opérationnelles et l’expertise des moteurs d’aéronefs militaires. Forte de cette expérience tournée vers la production, elle devient ensuite directrice du programme de maintenance du moteur de l’avion de transport A400M. En 2015, elle est nommée sous-directrice technique et directrice adjointe de l’AIA de Bordeaux, au sein de l’Armée de l’air.


Elle part ensuite aux Etats-Unis en 2018 en tant qu’Attachée d’armement adjointe à Washington DC. Dans le cadre de cette fonction au sein de la direction du développement international de la DGA, Emilie Tota pilote les activités de coopération dans le domaine aéronautique et spatial en lien avec le Pentagone et l’US Air Force. Elle occupe également la fonction d’Attachée d’armement non-résidente au Canada pour favoriser la coopération en matière d’armement et de recherche de défense.


Emilie Tota, 44 ans, vient de prendre ses fonctions en tant que Directrice Adjointe à l’Institut Supérieur de ’Aéronautique et de l’Espace (ISAE-SUPAERO) à Toulouse. Diplômée de l’Ecole Polytechnique, cette ingénieure en chef de l’armement dispose d’une bonne expérience du management d’équipes et des relations internationales, et sera en particulier chargée de superviser le déploiement du Contrat d’Objectifs et de Performance que l’Institut a signé en début d’année avec son ministère de tutelle.


De retour en France en août 2022, Emilie Tota rejoint l’ISAE-SUPAERO en tant que Directrice Adjointe, avec pour missions principales la coordination des démarches de l’Institut dans des domaines transverses comme le développement durable ou l’innovation. Elle est également chargée de superviser le déploiement du Contrat d’Objectifs et de Performance signé avec le ministère des Armées.

A lire aussi : Quoi de neuf à l’ISAE-SUPAERO ? L’interview d’Olivier Lesbre (mondedesgrandesecoles.fr)

Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter