Pour en savoir plus sur l’attention des étudiants ou pour manager avec ses émotions, les sphères éducative et professionnelle font appel aux connaissances et méthodes des neurosciences. Comment aident-elles concrètement à mieux comprendre le fonctionnement humain pour mieux l’accompagner ? Eclairage avec François Bonvalet, directeur de TBS, alors que l’institution développe son expertise dans ce domaine.

 

Dans l’éducation, l’évolution rapide des technologies pousse les professeurs à réévaluer leurs méthodes d’enseignement. L’attention, la mémorisation et la compréhension des cours par les étudiants sont au cœur de leurs préoccupations. TBS s’est emparée de ces questions avec son Brain Training Center. « Aujourd’hui, l’école se pose la question des durées optimales de séquences pédagogiques durant lesquelles l’attention, la compréhension et la mémorisation seraient au plus haut niveau chez nos élèves. Nous voulons leur fournir des cours d’une durée optimale pour un meilleur apprentissage. Nous travaillons également sur les programmes online et sur les différences d’interprétation et de restitution des savoirs par rapport à un cours en présentiel. »

François Bonvalet credits TBS

Neurosciences : de l’école à la vie active

Outre l’efficacité des séquences pédagogiques, les neurosciences peuvent également apporter des réponses sur les apports des enseignements dans le monde du travail. « Nous utilisons beaucoup les serious games, car nous comprenons leurs vertus éducatives, mais nous n’avons jamais mesuré leur efficacité dans la sphère professionnelle. Nous ne savons pas si des étudiants sauront réagir plus vite s’ils se trouvent dans la même situation que dans leur jeu. Grâce à notre experte en neurosciences, nous allons observer l’efficacité de ces dispositifs. »

Au-delà de l’éducation, les neurosciences trouvent également des applications au sein des entreprises et plus particulièrement dans le management et la gestion des émotions des collaborateurs. « Les neurosciences permettent de trouver un équilibre entre la rationalité et l’émotion. Désormais, on sait que leur prise en compte et leur maîtrise permet de créer des conditions de travail optimales. » Cette analyse des émotions par les neurosciences trouve des applications dans des secteurs très divers. Dans l’armée par exemple, elles permettent de mieux comprendre les décisions prises les militaires dans des situations de stress intense. Dans l’aviation, elles peuvent servir à détecter des émotions négatives chez les pilotes de ligne qui peuvent être un facteur d’accident.

Actuellement, les neurosciences répondent aux grandes questions posées par les organisations et la société sur la relation homme-machine. L’intégration de plus en plus importante de l’intelligence artificielle oblige le manager à adapter ses décisions en prenant en compte le volet émotionnel et humain, mais également la machine. À TBS, le professeur Laurent Germain a étudié les relations homme-machine dans le cadre du trading haute fréquence. « Même si l’intelligence artificielle permet de réaliser un nombre important de transactions par minute, les émotions de l’être humain lui donnent une capacité à sortir du cadre, une qualité essentielle au métier. »

« Il n’y aura pas de révolution totale des pratiques »

Malgré de nombreux impacts dans le monde académique et au sein des entreprises, François Bonvalet ne voit pas émerger de réelle tendance, surtout dans l’enseignement. « Il n’y aura pas de révolution totale des pratiques. Depuis Socrate, les méthodes ont évolué, mais une constante demeure : la relation entre l’apprenant et le pédagogue. Les neurosciences n’auront donc qu’une influence limitée, car l’éducation est un secteur où on retrouve une forte implication de l’humain. De nombreux professeurs continueront à privilégier cette approche, quels que soient les atouts de ces sciences. »

 

Tomorrow Wine 2021 : un concours étudiant autour de la filière du vin

Tomorrow Wine 2021 : la 3e édition du concours d’innovation à destination des étudiants en commerce et marketing du vin départagera les 5 équipes finalistes le 8 mars 2021.

Le NoctiRaid 2021, un raid sportif organisé par des étudiants malgré un contexte sanitaire difficile

Le NoctiRaid 2021 était la 13e édition de la traditionnelle course organisée par les étudiants du M2 SLEM de l’Université Paris-Saclay.

7ème édition des Trophées des campus responsables : qui sont les lauréats ?

La 7ème édition des Trophées des campus responsables s’est tenue le 10 février 2021. Sept lauréats ont été récompensés pour leurs projets responsables et innovants. Découvrez le classement par catégorie.

Retrouve une vie sociale avec l’application Flips

Lancée par 3 étudiants, l’application Flips propose des centaines d’activités et de nouvelles rencontres entre étudiants.

« C’est dur d’avoir 20 ans » : le documentaire poignant de Monsieur Student

« C’est dur d’avoir 20 ans » : c’est le documentaire étudiant et engagé de Monsieur Student sorti le 15 février 2021.

Kedge Motors Club, association d’avenir

Kedge Motors Club (KMC) est une association étudiante dédiée à l’auto et la moto sur le campus bordelais de KEDGE Business School.

Fast Rennes, la passion pour l’automobile et l’humain

Voir grandir et évoluer leur belle association et transmettre la passion de l' automobile aux étudiants de l’école au travers d’événements variés. C'est la ferveur qui anime les 44 étudiantes de l'association Fast Rennes de Rennes School of Business. Créée...

Ne manquez pas Alternance Manufacturing en 2021 !

RDV les 6, 7 et 8 avril 2021 pour participer au salon de recrutement pour l’alternance dans le milieu industriel en visio ou en réel à l’IUT de Nantes.

Raid Hannibal d’emlyon : l’association de trail prend l’air

4 jours de course au cœur des Alpes, 160 km de paysage à découvrir, 9 000 mètres de dénivelé positif et 250 participants… Créé en 1999, le Raid Hannibal d'emlyon est le 1er Raid étudiant de France. Du 26 au 29 août 2021, les coureurs enchaineront trail,...

Care About Us : une nouvelle association étudiante à MBS qui fait du bien !

Care About Us a vu le jour à Montpellier Business School avec pour objectifs la prévention et l’accompagnement des étudiants.