Les entreprises ne peuvent plus attirer, former et fidéliser les talents de demain de la même façon. Comme l’indique une étude de 2018, on observe une baisse de l’engagement des collaborateurs au sein de leur entreprise. L’importance de redonner du sens au travail apparaît aujourd’hui comme une véritable demande des nouvelles générations, mais aussi des collaborateurs déjà en poste.

 

 Le sens au travail : quelle définition ? Le « sens au travail » est présenté comme un élément clef de la santé au travail. L’article de Morin et Forest (2007) en détaille les 5 piliers : l’utilité au travail, le sentiment de travail bien fait, l’apprentissage ou développement, la qualité des relations et l’autonomie.  

 

Redonner du sens au travail grâce à l’entrepreneuriat  Cette quête du sens amène plusieurs entreprises à revoir leur(s) méthode(s) de management en encourageant à titre d’exemple leurs collaborateurs à développer leur esprit entrepreneurial. En effet, dans un contexte de passage d’une économie managériale à une économie entrepreneuriale, les derniers chiffres de l’INSEE soulignent une forte hausse du nombre de créations d’entreprises, portée par les immatriculations d’auto-entrepreneurs (ou de micro-entrepreneurs). Cette forme de travail inclut des personnes qui ont créé leur propre emploi, ou bien des salariés désirant avoir un complément de salaire à travers une activité entrepreneuriale. Avec cet éveil entrepreneurial, on observe la naissance d’une forme hybride du travail, où l’employé pourrait se transformer en un indépendant au sein même de son entreprise. De leur côté, les grandes entreprises, conscientes du potentiel qu’offre l’entrepreneuriat, encouragent leurs collaborateurs à travailler sur des projets innovants. Ainsi, plusieurs grands Groupes (e.g. Société générale, BNP, Thales, Suez) ont mis en place des programmes visant à développer les compétences entrepreneuriales chez les salariés. Les buts recherchés sont : (1) stimuler la créativité, clef de voûte d’un management 4.0 ; (2) l’exploration de nouvelles opportunités « business » ; (3) répondre aux attentes des salariés quant à la recherche de bien être, de plus d’indépendance et de sens dans leurs missions quotidiennes .

Construire un environnement de travail inclusif

Les entreprises doivent ainsi se réinventer et gérer leurs ressources humaines avec anticipation et attention, afin de rester demain en mesure d’attirer les meilleurs talents. Au-delà des enjeux économiques que représente la gestion des talents dans leur diversité, les entreprises auront également la lourde tâche de tenter de contribuer à une société plus responsable et inclusive. La gestion des compétences de demain devra trouver des solutions pour ne pas accentuer, mais plutôt corriger, les fractures du travail existantes (numériques, sociales, territoriales, etc.). Les entreprises doivent aussi s’adapter aux demandes de mobilité et de transfert, notamment dans la perspective de carrières plus courtes voire même fragmentées entre plusieurs structures. C’est-à-dire à de nouvelles manières de travailler. L’idée du travailleur nomade ou zappeur qu’il soit un travailleur indépendant, un travailleur à distance ou un travailleur sur les routes invitera à repositionner les cartes de la formation professionnelle dans son architecture mais aussi dans sa prise en charge. Le sens au travail de demain passera par une approche plus inclusive où les organisations devront privilégier la coopération, la justice sociale et la protection. Dans le même temps, et comme l’évoque le livre de Enlart et Charbonnier (2013), un environnement de travail attractif deviendra un environnement de travail « ressources » plutôt qu’un lieu de contraintes. Autrement dit, si cet environnement ne permet pas de créer et d’apprendre, alors il n’existera plus.

Les auteurs sont   

 

Magalie Marais (Enseignant-Chercheur à Montpellier Business School) et Walid A. Nakara (Enseignant-Chercheur à Montpellier Business School)

 

   

Connectez-vous aux plus beaux challenges avec Sipartech ! L’interview de Gwénola Santina-Morin

Des taux de croissance à deux chiffres, des projets hyper challenging dans le numérique et les télécoms : Sipartech c’est the place to be ! La preuve dans l’interview de Gwénola Santina-Morin, Vice-Présidente et DRH

SpaceSense : la responsabilité sociétale de l’entrepreneur

Découvrez la tribune du cofondateur de la startup SpaceSense, Sami Yacoubi, sur le rôle de l’entrepreneur dans la société.

« Moët Hennessy : la passion et la richesse des métiers, des terroirs au digital » – L’interview d’Isabelle Fleurot

Le partage, l’élégance, l’épicurisme, l’intégrité et l’esprit de conquête : les valeurs de Moët Hennessy, partagées par sa collaboratrice Isabelle Fleurot. Son interview.

Qualiconsult, des super-héros qui agissent dans l’ombre !- L’interview d’Alice Duke

Dans son interview, Alice Duke, Responsable du Pôle Recrutement du Groupe Qualiconsult invite les jeunes talents à rejoindre un groupe qui place les clients et les Hommes au centre des préoccupations.

Ecrivez une page durable chez ENGIE – L’interview d’Anne Le Gac et d’Emilie Trichereau

Au travers de sa nouvelle marque employeur, ENGIE redéfinit ses priorités et objectifs. Retrouvez l’interview d’Anne Le Gac et d’Emilie Trichereau.

Biocodex prend soin de vous – L’interview de Florence Leroy

Ce laboratoire pharmaceutique fait de la santé des êtres humains dans le monde sa priorité. Interview de Florence Leroy de Biocodex.

A l’ISCOM on en est convaincu : la communication c’est le nerf de la guerre !

Non tout le monde ne sait pas faire de la communication ! Marianne Conde Salazar, directrice de l’ISCOM nous en dit plus.

GRTgaz : Participez à la troisième révolution du gaz ! – L’interview d’Hervé Rambaud

Dans son interview, Hervé Rambaud, DRH de GRTgaz, incite les jeunes talents à participer au développement des énergies du futur.

Fiche métier : Directeur Marketing

Qui est le Directeur Marketing d’aujourd’hui ? Nouveaux outils digitaux, nouvelles compétences, nouveaux enjeux… Portrait d’un pro 2.0.

ENQUETE – Les 11 secteurs qui recrutent en 2021

Vous cherchez un emploi en 2021 ? Bonne nouvelle : 11 secteurs à la pointe de l’innovation recrutent cette année ! On vous donne toutes les clés pour décrocher le job de vos rêves dans les secteurs qui buzzent.