Responsable de la formation professionnelle au sein de TSM, j’ai à cœur de former de manière opérationnelle et réaliste nos étudiants. La formation se déroulant sur plusieurs années (niveau licence puis master) cela nous permet de sensibiliser et de former au mieux nos étudiants aux techniques marketing en les formant en tant que « makers » et non plus en les considérant en simples apprenants.

 

La sensibilisation

Dans mon cours, ou plutôt dans mes cours, les étudiants sont invités à se former au marketing de manière longitudinale. Ayant la chance d’intervenir auprès d’étudiants en licence 2 puis de les retrouver ensuite dans le master que je dirige (master marketing) j’ai l’opportunité de pouvoir mettre en œuvre ma pédagogie de manière longitudinale et ce, avec l’appui de l’ensemble des équipes intervenant dans ces diplômes.

Les étudiants sont ainsi invités à travailler sur des cas d’entreprises innovantes dès leur année de licence 2, ces derniers doivent analyser la stratégie marketing d’entreprises perçues comme innovantes dans leur business et sont libres de les contacter afin d’obtenir de plus amples informations, voire de leur livrer leur dossier final avec leurs recommandations. Plusieurs marques (Micronutris, feed…) ont ainsi interagi avec les étudiants pour les renseigner et les aider dans leur projet.

L’accompagnement à long terme

Une fois leur licence en poche et, si ils sont intéressés par le marketing, nous pouvons être amenés à retrouver ces étudiants en master 1. Lors de cette première année de master, les étudiants sont sensibilisés à l’entrepreneuriat et sont donc invités à réfléchir à un projet de création d’entreprise. Pour ce faire, plusieurs modules de cours de différents blocs de compétences leur sont dispensés en parallèle afin de leur montrer la complexité d’une organisation et la nécessité pour eux d’avoir une vision globale.

Des cours de marketing et de management de l’innovation leur sont dispensés durant lesquels ils sont formés aux nouvelles techniques de création et sont donc formés au sein du Fablab de Toulouse. En parallèle, des cours d’introduction à la recherche leur montrent l’intérêt de réaliser des études de manières profondes et scientifiques et enfin des professionnels, entrepreneurs et managers d’incubateurs viennent les guider dans leur réflexion. Ce schéma porte ses fruits puisque depuis 4 ans, 3 entreprises ont été créées grâce à cette forme de pédagogie très opérationnelle.

Un schéma qui porte ses fruits

Témoignage de Mathilde Bouterre, fondatrice de Food & Com, une agence de communication responsable pour les acteurs de l’alimentation durable : Etudiante en master marketing et communication de la Toulouse School of Management de 2014 à 2016, mon parcours m’a permis de comprendre les grandes théories du marketing et d’identifier leurs leviers. Lors de la création de mon agence de communication culinaire, cela m’a conduit à définir mon offre et étudier le marché. Des bases qui ont servi au développement de ma société et à sa pérennisation.

Témoignage de Julien Peyraga et Nicolas Mathieu fondateurs de l’entreprise Madnesscuff : A la fin de nos années d’études au sein de TSM où nous avions effectué un Master Marketing en Alternance, nous avons choisi de créer notre marque de montres Madnesscuff. En effet, à la sortie de ce Master riche en compétences nous nous sentions opérationnels à entrer dans la vie active et à lancer notre startup. Le rythme soutenu de l’alternance que nous avons suivi pendant deux ans nous a permis d’être réactifs et organisés dans notre activité. De plus, l’IAE nous a conféré l’envie d’entreprendre par ses nombreux projets et modules où l’innovation est placée au centre. Le Master Marketing permet de faire le lien entre le marketing et les autres apports fondamentaux nécessaires à l’entreprise

Julien Grobert,

Maître de conférences en Marketing à TSM

Responsable de la formation professionnelle au sein de TSM

Ekinops, l’innovation à haut débit ! – Interview de Vincent Munière

C’est un « monsieur innovation » des télécoms. Retrouvez l’interview de Vincent Munière, CTO et VP R&D chez Ekinops.

Le digital à bord de la SNCF – Interview d’Emilie Bloyet, SNCF

Comment le groupe leader de la mobilité infuse-t-il le digital dans ses activités et ses équipes ? Interview d’Emilie Bloyet de la SNCF.

La techno chez ADEO, une valeur sûre – Interview de Matthieu Grymonprez

ADEO, groupe leader des magasins de bricolage et de décoration, met la technologie au service de sa mission. Explications de son Global Leader Digital Data.

NOVACEL : le film écolo compatible – L’interview de Jean Loup Masson

Les films de protection NOVACEL recouvrent toutes les surfaces sur un market place respectueux de l’environnement. L’interview de Jean Loup Masson, Innovation, Marketing and Digital Director SVP

CAFPI : exercez un métier d’avenir au sein d’une entreprise leader – Interview croisée

Sur un marché du courtage en crédit immobilier en ébullition, Denis Menard et Jessy Julien vous donnent les clés pour intégrer CAFPI, le leader historique

Motoblouz : la passion moto chevillée au corps ! – L’interview de Raphaelle Mappus

Dans son interview, Raphaelle Mappus, Directrice de l’Offre de Motoblouz, revient sur le succès de ce spécialiste de la vente en ligne d’équipements motos.

Dell Technologies : venez bousculer le marketing avec les data – L’interview de Loris Viarouge

Dell Technologies, le leader de la transformation numérique ! La preuve avec l’interview de Loris Viarouge, (IAE France 2000), Directeur marketing France.

HM.CLAUSE a besoin de jeunes pousses – interview de Sébastien Benon

Sébastien Benon, VP chez HM.CLAUSE explique à quel point s’investir aujourd’hui dans la high-tech du vivant au service de la planète s’avère valorisant et passionnant

Journée mondiale sans Facebook, Like ou pas Like ?

Dépendant, moi ? Pas du tout ! 24h chrono, c’est le moment de faire le test ce 28 février, date anniversaire de la "Journée mondiale sans Facebook". Action boycott fondée il y a presque 10 ans par des utilisateurs du réseau social, elle sonne l’alerte de la...

CLARINS décline le bien-être au futur – Interview d’Isabel Martins

CLARINS allie état d’esprit familial et groupe international, en prenant soin de la nature et des hommes, explique Isabel Martins, Directrice Marketing Régional Europe