Cinq conseils pour une rentrée organisée et fructueuse

Les conseils pour une rentrée organisée et sereine

Cette fois, c’est le grand jour, vous ne pouvez plus reculer : c’est la rentrée ! Mais cette année, vous êtes déterminés à prendre de bonnes résolutions pour bien commencer l’année scolaire. Un jeune thérapeute vous livre ses conseils pour une rentrée organisée et sereine. Respirez un bon coup, servez-vous un thé, et bonne lecture !

Audric Maucotel est un étudiant thérapeute en reconversion. Formé au CIFPR (Centre interdisciplinaire de formation à la psychothérapie relationnelle), il pratique la Gestalt-thérapie depuis deux ans au sein d’associations. Le grand livre de la Gestalt explique d’ailleurs l’objectif de cette approche thérapeutique moderne : « élargir le champ de nos possibles, augmenter notre capacité d’échange avec des êtres ou des environnements différents et restaurer notre liberté de choix. » Trois axes qui résonnent particulièrement lorsqu’on entame un cursus en grande école ou université. Vous allez être confrontés à des choix, de nouvelles rencontres, de belles réussites et parfois, des échecs. Mais en suivant ces cinq conseils pour une rentrée organisée et fructueuse, tout devrait bien se passer. Mode d’emploi.

#1 Vous recentrer sur l’instant présent pour éviter le stress

C’est une évidence : débuter des études supérieures est une source de stress. Très rapidement, vous avez un planning à établir, des dates d’examen à noter, des organisations d’emploi de temps à calculer… Le cerveau reçoit beaucoup d’informations en même temps, si bien que cela peut générer une situation d’angoisse. En Gestalt, thérapeutes et coachs conseillent de se concentrer sur l’instant présent. A quoi bon penser à l’exposé de décembre dès le premier cours de septembre ? Cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas s’organiser, mais juste se concentrer sur l’instant T, car cela aide à prendre du recul sur la situation. « La base de la Gestalt, c’est de revenir dans le moment présent. Quand on fait quelque chose, il faut se concentrer sur cette tâche, ça ne sert à rien d’en faire dix en même temps. Mieux vaut faire une chose bien, que deux à moitié » explique Audric.

#2 Canaliser votre énergie : le conseil zen pour une rentrée organisée

L’été est terminé et ce constat procure des émotions bien différentes en fonction des personnalités ! Certains peuvent ressentir une tristesse ou une colère de voir leur temps pour soi réduit pour reprendre la vie professionnelle. D’autres, au contraire, sont dotés d’une grande joie à l’idée de faire des rencontres, retrouver leur campus… Et certains peuvent aussi ressentir plusieurs de ces émotions en même temps. Le plus important, c’est de canaliser votre bonne énergie. « Ceux qui ont réussi à faire une bonne coupure en été se sentent l’énergie pour faire plein de choses. Mais attention, l’énergie est limitée : il faut la doser dans le temps pour pouvoir traiter plein de sujets et non s’épuiser en donnant tout sur une seule tâche » recommande Audric.

#3 Extérioriser dès que vous le pouvez

Parmi les conseils pour vivre une rentrée organisée, extérioriser vous permettra d’atténuer le stress. Vous vous concentrez sur l’instant présent (par exemple, le cours d’introduction de votre matière principale), votre énergie est canalisée, mais vous apprenez une mauvaise nouvelle qui risque de chambouler votre rentrée. Dans ce cas précis, mieux vaut ne pas ruminer, comme le conseille Audric. « En général, il ne faut pas garder le négatif pour soi. Si vous avez besoin de vous plaindre ou d’extérioriser : faites-le. Il est nécessaire de discuter, de se sentir le droit d’en parler et surtout de ne laisser personne rabaisser ce que vous ressentez. » Reste donc à choisir le bon interlocuteur pour vos doléances !

#4 Prioriser et diviser vos tâches pour mieux vous organiser

Parfois, un sentiment de surmenage peut survenir lorsque vous avez plusieurs choses à faire. Mais tout est une question d’organisation. « Tout n’a pas la même priorité et la même importance. Ce qui nous fait du bien doit être la priorité. Il ne faut pas se forcer s’il y a des choses peu urgentes que l’on n’arrive pas à faire. En clair, il s’agit d’aller vers ce pourquoi nous sommes faits et de faire en premier ce qui nous fait du bien, car cela ne nous demande pas d’effort » constate Audric. Ainsi, si vous avez beaucoup de travaux à rendre, commencez par celui qui vous plaît le plus, car « en une semaine de temps, vos affinités vont changer. » Si vous faites ce que vous vous sentez capable de faire, cela vous mettra dans une bonne dynamique pour le lendemain. Autre conseil : « nous avons souvent tendance à nous donner de trop grands objectifs. Si vous avancez par des petits pas, vous prendrez moins le risque de tomber. » N’hésitez donc pas à diviser vos objectifs en différentes petites tâches pour ne pas vous mettre trop de pression.

>>>> Lire aussi : Tuto : trois étapes pour réussir votre recherche d’alternance

#5 Trouver votre projet personnel

Dernier conseil pour une rentrée organisée et riche : réfléchir dès les premiers jours à votre projet personnel. Etudier dans une grande école ou une université, c’est bien, mais quel est le projet à long terme ? « Avoir un diplôme ou trouver un travail, ce n’est pas un projet personnel, c’est un projet commun dans notre société normée. Il faut ainsi personnaliser votre projet : trouver un intérêt dans une matière spécialisée, avoir son diplôme pour aller dans telle ville ensuite… Ça, ce sont des exemples de projets qui ont du sens pour vous. Nous pouvons faire exactement les mêmes choses en y mettant une saveur particulière et en nous posant la question suivante : qu’est-ce qui m’intéresse et me correspond ? »

Le conseil bonus pour une rentrée organisée et sereine : voir l’échec comme une réussite

Malgré tous ces conseils, il est possible de vivre un échec, comme une matière à passer au rattrapage ou un mauvais choix d’orientation. Mais Audric vous rassure : « la plupart du temps, on se met la pression par peur de rater, d’être humilié. Pourtant, l’échec est la plus belle preuve de réussite si vous prenez le temps de réfléchir à pourquoi cela n’a pas marché. En agissant de la sorte, il est quasiment impossible de rater deux fois de suite la même chose. Dans tout échec, il y a du positif à en ressortir. »

Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter