Entité du géant industriel suédois Atlas Copco, Chicago Pneumatic Tools est un expert des biens d’équipement industriel pour le serrage et l’enlèvement de matière (meulage, perçage, ponçage). Thierry Desaphix (Arts et Métiers ParisTech 82), Directeur Général des Ventes pour l’Europe de l’Ouest revient avec nous sur les forces de cet acteur incontournable du marché.

Thierry Desaphix (Arts et Métiers ParisTech 82), Directeur Général des Ventes de Chicago Pneumatic Tools pour l’Europe de l’Ouest

Thierry Desaphix (Arts et Métiers ParisTech 82), Directeur Général des Ventes de Chicago Pneumatic Tools pour l’Europe de l’Ouest

« Le DG de demain devra être capable de gérer la complexité tout en sachant s’affirmer. »

Un maître-mot, l’innovation
Portant les marques Desoutter, Chicago Pneumatic, Rodcraft et Fuji Tools, la division outillage Chicago Pneumatic s’adresse à de nombreux clients industriels évoluant principalement dans l’automobile et l’aéronautique. Durablement implantée en Europe, elle tire son succès des spécificités de son savoir-faire commercial et technique. « Si notre caractère multimarques est évidemment une grande force multipliant nos chances d’être choisis par les industriels, notre réussite est indissociable de l’innovation. Nous investissons 4 à 6 % de notre CA dans la R&D car pour améliorer la productivité de clients comme Airbus et PSA, il faut sans cesse innover. La proximité de notre technocentre et de notre siège social à Nantes nous permet d’ailleurs d’être en contact direct avec eux et de nouer des partenariats de développement. Notre capacité à proposer des solutions complètes (en matière de traçabilité des serrages par exemple) est aussi un atout majeur. »

 

 

Mon conseil aux jeunes ingénieurs
« Parlez anglais, soyez curieux, intéressez-vous aux autres et surtout débutez par le terrain. Il est impossible de concevoir un produit sans avoir jamais vu un client ou une usine. »

 

De l’ingénieur au manager de terrain
Dans cet écosystème résolument novateur, quel est le rôle d’un Directeur Général des Ventes au background d’ingénieur ? « Toujours technicien dans l’âme, je suis avant tout un manager de terrain qui évolue dans un contexte commercial pavé de rencontres passionnantes et où j’apprends encore tous les jours. » Thierry Desaphix voit également en sa fonction l’occasion idéale de faire valoir sa créativité de manager. « Je travaille dans une unité opérationnelle d’un grand Groupe international dans une totale liberté, un peu à l’image d’un patron de PME, avec l’avantage indéniable de profiter du soutien d’un géant de l’industrie. J’ai pour mission de gérer la complexité, qu’elle soit externe (définition et mise en oeuvre d’une stratégie en ligne avec la mission du Président du Groupe) ou interne (gestion d’une organisation très matricielle). » Dans ce contexte comment voit-il le DG de demain ? « Il devra être capable de gérer la complexité tout en sachant s’affirmer. » Avis aux managers en herbe !

 

Instant RH
« Un jeune ingénieur rejoint généralement nos équipes en tant que commercial de terrain (il est alors responsable d’un secteur dont le CA oscille entre 500 000 et 1.5 million €), chef de projet pour concevoir des solutions de serrage et de perçage pour nos clients, ou à la R&D pour travailler sur des problématiques de mécanique et de software notamment. Le Marketing Produit est aussi une voie intéressante pour un ingénieur qui souhaite participer à la définition des besoins de nos clients de demain. »

 

Pourquoi rejoindre Chicago Pneumatic Tools ?
On ne s’y ennuie jamais. « La multitude de ses produits, applications et clients en fait une entreprise passionnante où on voit chaque jour des choses nouvelles. »
On s’ouvre à un nombre incroyable d’opportunités de mobilité. « Géographiques ou fonctionnelles, toutes les perspectives y sont envisageables pour un jeune qui a envie de bouger et de découvrir. »
On rejoint le Groupe Atlas Copco. « Présent dans 80 pays et présentant un CA 2013 de 10 milliards €, ce géant industriel est porteur d’une croissance forte et durable depuis 141 ans. »
Parce que son plus gros concurrent est 4 fois plus petit dans la Division outils industriels.

 

CW.

 

Contact : thierry.desaphix@cp.com