Vivre 1 000 vies différentes et faire rire les autres, deux moteurs intimes qui ont conduit Michaël Hirsch, jeune diplômé de NEOMA Business School, à changer de trajectoire, à faire un choix de vie : devenir comédien et humoriste.

 

Comment l’humour est-il entré dans votre vie ?

L’humour fait partie de moi depuis toujours. J’aime ce double principe, un peu comme les chatouilles, qui fait rire et démange à la fois. J’ai fait une école de commerce car je ne savais pas quoi faire à l’issue du lycée. Je ne voulais pas me fermer de portes, et continuer à nourrir ma curiosité.

Et le théâtre ?

J’aime l’idée de trajectoire : car c’est à NEOMA que j’ai appris les rudiments du métier de comédien ! J’ai rejoint la troupe de théâtre de l’école. J’étais aussi le rigolo de service qui faisais des sketches pour l’accueil des admissibles. J’ai adoré ces moments, jouer devant un public différent tous les jours, engager un contact sur ce mode. NEOMA a été un formidable terrain de jeu et un tremplin. J’ai monté mon premier spectacle grâce à mon directeur de programme. En 2011, après ma sortie de l’école et ce spectacle à Reims, c’était décidé je serai comédien. J’ai donc intégré le cours Cochet pour mener des études d’art dramatique durant deux ans et demi.

Un travail, un métier, comment définissez-vous votre activité ?

C’est un choix de vie. Car plus qu’un travail, être comédien, humoriste, produire et monter mes spectacles, c’est une vie. En ce sens, la notion d’engagement est essentielle. Le choix de travailler dans un environnement moins formel que celui de l’entreprise implique d’accepter que la réussite ne soit pas comparable à celle des autres. Durant vos études vous êtes guidé par la perspective de construire votre carrière, or un artiste ne se projette pas du tout ainsi. Faire ce choix d’une certaine liberté implique aussi de renoncer à un confort plus accessible via le cheminement classique après une grande école.

Quels sont vos moteurs pour cette vie ?

Au départ, j’avais envie de m’amuser. J’ai toujours été passionné d’histoires, qu’on m’en raconte et que j’en raconte. Je suis principalement mu par mes envies de création, et je travaille un modèle économique et financier au service de mon activité artistique. De ce point de vue, mes études à NEOMA me sont très utiles. Mon état d’esprit c’est : mieux vaut une tentative imparfaite que pas de tentative du tout.

Qu’aimez-vous le plus dans cette vie ?

Ce qui est merveilleux dans mon métier c’est qu’il est drivé par la curiosité. Cela aurait pu être une phrase de petit garçon : « Plus tard, je serai un grand curieux ! » Je lis beaucoup, j’observe la réalité, puis j’ajoute un peu de rêve et de fantaisie pour mes spectacles. Ce que j’aime profondément c’est avoir 1 000 vies ! Par exemple dans mon spectacle « Pourquoi ? », chaque soir je vis 100 vies sur scène, explorant les facettes d’une vie de l’enfance à son dernier jour. Je suis en tournée en France jusqu’en juin. Le spectacle existe depuis 2014, et j’ai eu beaucoup de chance, je l’ai joué plus de 450 fois devant 55 000 spectateurs en tout. Je produirai à Avignon en juillet le nouveau spectacle que je suis en train d’écrire. Je ne m’interdis rien pour la suite. C’est comme lorsque j’ai choisi cette vie, je ne savais pas où cela me mènerait.

https://www.michaelhirsch.fr/

Le truc de Michael pour prendre la parole en public

Ce qui marche à tous les coups, c’est d’être sincère dans ce que l’on dit. Il n’y a pas plus convaincant qu’un être humain sincère. Les autres sont très sensibles à cela. Or, ce n’est pas toujours possible. Dans ce cas, cela s’appelle être comédien !

 

« Je suis principalement mu par mes envies de création, et je travaille un modèle économique et financier au service de mon activité artistique »

 

L’InterContinental Paris Le Grand : l’excellence professionnelle 5 étoiles !

Christophe Laure, General Manager de l’InterContinental Paris Le Grand et Area General Manager Paris IHG Brands parle de l’hôtellerie de luxe et des attraits qu’elle offre aux jeunes diplômés.

Faurecia : mettez le turbo sur l’hydrogène !

« La mobilité durable est synonyme d’aventures passionnantes, rejoignez-nous » dixit Bruno Rias, Vice-President et General Manager at Faurecia Clean Mobility

Watt & Well : l’audace du risque !

Ingénieur polytechnicien (X 2000), Romain Beaume a vite troqué son bicorne pour une incroyable collection de casquettes. Retour sur son parcours inspirant.

SUPERGA INVEST : l’allié de l’ombre

Luxe, cosmétiques, mode… Derrière les grandes marques made in France se cache SUPERGA INVEST : le sous-traitant chouchou des géants de l’industrie.

NEXTER, pour vivre le pari de l’innovation et de l’industrialisation !

Alexandre Dupuy, Directeur des Relations Institutionnelles, de la Communication et des Ventes France, invite les jeunes X, à rejoindre le systémier intégrateur qui recrute 500 nouveaux collaborateurs chaque année.

ENGIE Solutions : nouveau nom, de fortes ambitions

Depuis janvier 2020, ENGIE Cofely est devenu ENGIE Solutions. Une seule marque, plusieurs savoir-faire !

Comme Honda, adoptez la green attitude !

Saviez-vous que Honda est un constructeur automobile historiquement engagé pour l’environnement ? Découvrez ses secrets pour devenir une entreprise 100 % verte.

MAIF: mutualiste et humaniste

La MAIF accueille ceux qui partagent sa conception de l’assurance. Sophie Elkrief (INSEAD 2000), directrice des investissements, nous ouvre les portes de l’assureur militant.

L’innovation au service du sourire chez ACTEON

Olivier Blanc, Chief Information Officer et Chief Customer Officer vous invite à rejoindre le leader mondial des ultrasons et de l’imagerie dentaire.

Le droit, l’énergie montante d’ENGIE

Sylvie Credot, (Université Paris Sud 2001). La General Counsel d’ENGIE Global Business Support (GBS) revient surun métier devenu stratégique pour l’entreprise. Plongée au cœur des opérations.