Vous voulez faire avancer la médecine et changer la vie de millions de personnes atteints par les troubles du système nerveux ? Mettez votre créativité au service de Biogen, l’une des plus anciennes entreprises internationales indépendantes de biotechnologies. Son CEO, Michel Vounatsos (MBA HEC Paris 89) le clame : « N’attendez pas pour vous engager ! »

 

Le couronnement d’une carrière

Après avoir travaillé pendant 20 ans dans un célèbre laboratoire pharmaceutique Americain, Merck&co, Michel Vounatsos a choisi, il y a deux ans, de rejoindre Biogen, le groupe de biotechnologies qui dispose de la plus large offre de médicaments pour le traitement de la sclérose en plaques et du seul traitement de l’amyotrophie spinale. « C’était une opportunité de marquer l’histoire en contribuant à ce challenge noble et urgent qu’est la santé publique pour les maladies neurologiques. C’est le couronnement de ma carrière. Ce que j’admire chez Biogen, c’est son engagement à 100 % pour l’étude du système nerveux, le domaine le plus complexe du corps humain. »

Un leadership tourné vers l’innovation

Pour Michel Vounatsos, le défi du CEO est de s’assurer que l’entreprise reste à la pointe de la Recherche sur les maladies neurologiques et neurodégénératives. « Biogen est une entreprise qui ose innover, prend des risques limités et s’engage avec les médecins, les gouvernements et les patientsCela suppose de savoir utiliser les nouvelles technologies, la fusion inéluctable entre la neurobiologie et les neurotechnologies, les sciences de la donnée, l’intelligence artificielle, les algorithmes d’aide à la décision et embrasser les canaux de communications émergents.»

En quête de talents éclectiques

Pour se faire, Biogen mise sur les jeunes talents. « La formation initiale est importante, mais marginale par rapport aux valeurs intrinsèques de l’individu, son état d’esprit, sa volonté de s’engager dans une mission et de créer des équipes composées des meilleurs talents, ce que l’on appelle une « high performance team ». Michel Vounatsos l’assure : si vous avez la passion des neurosciences et de la santé publique, Biogen est fait pour vous ! « Une carrière est réussie grâce à la passion et l’honnêteté. J’ai éliminé le mot chance de mon vocabulaire. Les opportunités apparaissent toujours à ceux qui se donnent la chance de… travailler et qui sont proches des clients, surtout les plus importants ! »

MBA de HEC : la voie royale : « Après avoir validé ma sixième année de médecine à l’Université Bordeaux II (CSCT), j’ai souhaité suivre un MBA au sein d’HEC. Durant mon cursus médical j’étais fasciné par la découverte de la science humaine, mais beaucoup moins par la perspective d’exercer en tant que médecin. Grâce à cette formation d’excellence, j’ai eu l’opportunité de rejoindre l’industrie pharmaceutique et de travailler autour du monde. A HEC, j’ai apprécié la diversité des participants, l’engagement avec le corps professoral et le travail en groupe. Je m’y suis investi avec beaucoup d’énergie afin de compléter un premier cursus médical certes fascinant, mais trop basé sur le travail individuel. Grâce à ce MBA, je suis devenu un généraliste des sciences de la vie et du management de l’entreprise… puis un CEO 28 ans plus tard ! »

Un projet de marque employeur responsable : « Chaque année, les collaborateurs de Biogen du monde entier participent à une journée de bénévolat dans leur ville. Ce « Care Deeply », c’est notre façon de participer à la vie de la communauté nationale quel que soit le pays où l’on se trouve. C’est aussi un moyen de dire à nos employés que nous ne vivons pas dans une bulle artificielle. Chez Biogen, les portes ouvertes, c’est toute l’année ! Nous accueillons régulièrement dans nos laboratoires des étudiants, mais aussi des enfants du primaire et du secondaire afin qu’ils découvrent les sciences de la vie. Avec l’espoir de susciter des vocations et de les attirer chez nous plus tard ! »

 

« Ma France à moi, c’est innover pour ne pas mourir ! »

Contact : https://www.biogen-france.fr/fr_FR/careers.html

 

Le Grand témoin – Maud Fontenoy

Défenseure d’une écologie pragmatique et positive, Maud Fontenoy travaille aux côtés de la jeunesse et des entreprises pour que chacun puisse agir pour la planète.

[#PopTaCulture] Ce que la série Big Little Lies nous révèle des nouveaux enjeux de notre génération

Camille Clot, étudiante de KEDGE Business school – Bordeaux, décrypte la série à succès Big Little Lies (HBO) : le reflet de toute une génération.

Décryptons-les : les statuts des grandes écoles de commerce

Public, privé ou consulaire : tour d’horizon des trois statuts juridiques en vigueur pour les grandes écoles de commerce françaises.

IMT Lille Douai annonce l’ouverture des inscriptions de son Mastère Spécialisé en Ingénierie de l’Économie Circulaire au Maroc pour la rentrée 2020

Cette formation, proposée en collaboration avec l’École Nationale Supérieure des Mines de Rabat (ENSMR), vise à former des experts de l’ingénierie environnementale et de l’économie circulaire, capables de répondre aux nouveaux défis écologiques et d’accompagner les entreprises et les collectivités dans la transition vers un modèle vertueux, basé sur l’économie des ressources naturelles et le recyclage.

Mon dej avec le boss – Christophe Germain, directeur général d’Audencia

Christophe Germain, directeur général d’Audencia répond aux questions posées par deux étudiants de la business school à l’occasion d’un déjeuner réalisé juste avant le confinement

La géopolitique, nouveau must have des business schools ?

Comment dompter un monde où la technologie fait loi sans la culture ? C’est pour répondre à cette question que les business schools font désormais de la géopolitique un des meilleurs atouts de leurs formations. Mais comment mettent-elles la culture au service de l’action ?

ESTIA et SIGMA Clermont lancent un Mastère Spécialisé « Procédés du futur & robotisation » en partenariat avec les industriels

Né du besoin des industriels qui y sont étroitement associés, à l’instar d’Ariane Group, Dassault Aviation ou le pôle international de compétitivité Aerospace Valley, le Mastère Spécialisé « Procédés du futur & robotisation » est centré sur les procédés de fabrication avancée. Première formation dédiée à la fabrication additive, elle associe les expertises de l’ESTIA (École Supérieure des Technologies Industrielles Avancées) et de SIGMA Clermont. Elle offre un environnement technologique de premier plan et un contenu pluridisciplinaire, pour former des spécialistes, à tous les aspects de sa mise en œuvre. En fort développement dans de nombreux secteurs industriels, porteuse de compétitivité et de durabilité, la fabrication additive constitue une véritable opportunité à l’heure où la relocalisation industrielle en France est une question de premier plan

What’s new at AgroParisTech ?

Gilles Trystram, directeur d’AgroParisTech revient sur les principaux défis qui attendent l’école d’ingénieurs spécialiste des sciences du vivant en 2020

Quel dirigeant du Sup’ est Laurent Champaney ?

Directeur général des Arts et Métiers depuis 2017, Laurent Champaney se livre sur son parcours, son rôle de directeur et ses relations avec les gadzarts.

[EXPERT ESILV] L’apprentissage pour monter rapidement en compétences

L’apprentissage est le fruit d’une longue tradition de formation : en artisanat, restauration, boulangerie, hôtellerie, comme dans tous les métiers de l’industrie