Qu’est-ce qu’un coach de vie ? On se pose tous la question. Surtout si on a lu Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une  de Raphaëlle Giordano ! Mais loin du personnage « routinologue » du livre, Benjamin Friant nous parle du vrai métier de coach de vie.

 

Quelle est ton histoire ?

J’ai eu un parcours assez « classique ». Une licence RH puis un master en management. J’ai ensuite intégré plusieurs entreprises dans le secteur banque-assurance. Jusqu’au jour où je me suis posé des questions : qu’est-ce que je fais là ? Est-ce que je suis utile aux autres ? Est-ce que mon travail a du sens ? Certes mon poste en entreprise m’apportait un certain confort : un bon salaire, des congés payés, une forme de sécurité… mais peu de réelles satisfactions. J’y suis tout de même resté un moment car c’était « simple ».  Quand j’ai décroché le poste de chef de projet marketing que je convoitais depuis un moment, j’ai tout de suite senti que ce n’était pas là que j’allais m’épanouir. J’avais de plus en plus de mal à me lever le matin, je ne trouvais pas de sens dans mon job et je ne pensais qu’au weekend.

 Le déclic ?

Oui. J’ai mis fin à ma période d’essai après 7 mois, sans savoir précisément ce que j’allais faire après. Je suis parti en voyage solo pour faire le point et je me suis nourri de rencontres, de lectures, de vidéos YouTube… Je me suis passionné pour le développement personnel et c’est ainsi que j’ai découvert le métier de coach de vie.

Comment fait-on pour devenir coach de vie ?

Personnellement, j’ai choisi de me former et j’ai intégré une école de coaching pendant 9 mois. A 29 ans, j’étais le plus jeune de la promo. Pour autant, je ne me suis jamais senti aussi à l’aise ! Nous abordions tous les thèmes du développement personnel : motivation, valeurs, responsabilités… Nous apprenions à mettre le projecteur sur les différents problèmes que l’on peut rencontrer dans sa vie ainsi que les leviers et outils à mettre en place pour s’en sortir. A la sortie de l’école, j’ai créé ma structure.

Ta définition du coaching de vie ?

Être coach de vie, c’est aider les personnes à atteindre leurs objectifs de vie, quels qu’ils soient.

En quoi consiste un coaching ?

Chaque coaching est personnalisé car il n’y pas de recette toute faite et chaque individu est différent. La première séance est bien souvent une séance découverte de soi : ses besoins, ses envies, ses motivations… Puis, en fonction des réponses, je mets en place les bons outils et je donne des « exercices » comme travailler sur la gratitude ou ses besoins pour les séances suivantes.

Que dis-tu aux sceptiques ?

Je respecte leur point de vue ! Tout le monde n’a pas besoin d’un coach de vie, comme tout le monde n’a pas besoin d’un coach sportif ou d’un kiné. En revanche, pour ceux qui en ressentent le besoin, cela provoque une réelle transformation dans la manière d’aborder sa vie, ses problèmes et ses ambitions. J’ai la chance de n’avoir eu que d’excellents retours de la part de mes coachés. Je me souviens notamment d’un de mes premiers coachings : une jeune femme brillante, journaliste à tout juste 22 ans, qui voulait gagner en responsabilité mais gênée par rapport à son âge. Je l’ai aidée à mettre le doigt sur ce qui la dérangeait et je lui ai fait prendre conscience de sa valeur. Cela lui a ouvert beaucoup de portes par la suite, et je suis ravi d’avoir de ses nouvelles de temps à autres ! J’ai plusieurs beaux exemples comme celui-ci ; c’est pourquoi je suis persuadé de l’intérêt et du bienfondé de ce métier.

Ton conseil pour s’épanouir ?

On assimile souvent la réussite à l’argent ou à la célébrité alors même qu’on s’aperçoit que des gens « successful » peuvent être malheureux. Il est fondamental de trouver ce qui nous convient, ce qui nous fait plaisir, ce qui nous fait vibrer. Le trouver n’est pas chose facile, mais une fois qu’on y arrive, on a accompli 80 % du travail. Il ne reste plus qu’à passer à l’action !

J’ai testé pour vous… le campus virtuel de Grenoble École de Management

Septembre 2020, GEM a fait une rentrée remarquée : les étudiants de 1ère année du PGE ont fait leur journée d’intégration… sur un campus virtuel !

ICN Business School poursuit le renforcement de son corps enseignant, de très haut niveau et international

ICN Business School poursuit le renforcement de son corps enseignant dans le cadre de son plan stratégique « Ambition 2022 » et accueille 4 nouveaux professeurs permanents à la rentrée 2020. Ces derniers recrutements portent le corps enseignant ICN à 74 professeurs permanents (dont 92 % titulaires d’un doctorat, 51 % étrangers par la nationalité ou par le diplôme de doctorat) et 17 professeurs affiliés. L’école renforce ainsi son taux d’encadrement tout à fait remarquable de 33 étudiants par enseignant.

54e rentrée ENSTA Bretagne : retour des étudiants sous vigilance et reconnaissance des pairs donnent le ton à cette nouvelle année

Le 7 septembre 2020, à l’occasion de sa première conférence de presse de rentrée, Bruno Gruselle, directeur de l’ENSTA Bretagne est revenu sur le contexte sanitaire inédit qui prévaut en cette rentrée. Il a également déroulé l’actualité, riche, de l’école, tant en termes de formation que de recherche

A Institut Mines-Télécom Business School, innovation rime avec créativité

Cap sur l’édition 2020 de la Semaine de la Créativité et de l’Innovation ! Organisée par l’Institut Mines-Télécom Business School, elle se tiendra aura lieu du 2 au 6 novembre prochain.

Une nouvelle identité visuelle pour le Pôle Léonard de Vinci et ses écoles

Pour ses 25 ans, le Pôle Léonard de Vinci fait évoluer son logo et ceux de ses écoles.
Aérienne, moderne et épurée, cette nouvelle identité visuelle, imaginée en concertation avec toute la communauté, s’inscrit dans la rupture.

Antoine Sadoux est nommé secrétaire général d’IMT Atlantique

Âgé de 49 ans, Antoine Sadoux, ingénieur aéronautique de formation, était Directeur du syndicat mixte pour l’aménagement et le développement de l’aéroport de Tours Val de Loire depuis 2017. Il rejoint IMT Atlantique au poste de secrétaire général et aura pour mission de piloter le fonctionnement et la mise en œuvre de la stratégie et du développement d’IMT Atlantique.

[RENTREE 2020] Audencia met sa rentrée sous le signe de la RSE – Episode 2

Nicolas Vanier, Hugo Clément et la DG de WWF France : trois invités VIP pour inspirer les 500 nouveaux étudiants du PGE d’Audencia

MINES ParisTech ouvre ses portes au public à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine 2020

À l’occasion de la 37ème édition des Journées Européennes du Patrimoine, qui se déroulera les samedi 19 et dimanche 20 septembre 2020 sur le thème « Patrimoine et éducation : apprendre pour la vie ! », MINES ParisTech PSL, une des premières écoles d’ingénieurs de France, situé au cœur de l’Hôtel de Vendôme, à deux pas des jardins du Luxembourg, ouvrira ses portes au public, de 10h00 à 18h00. Les visiteurs pourront (re)découvrir ce lieu de patrimoine exceptionnel et visiter le Musée de Minéralogie.

[RENTREE 2020] Audencia met sa rentrée sous le signe de la RSE – Episode 1

Retour sur la conférence inaugurale de rentrée 2020 / 2021 d’Audencia. Thématique de cette année : la RSE. Tout sur l’événement du 14 septembre 2020.

Nomination : Pascal Vidal, nouveau directeur des programmes INSEEC U

Pascal VIDAL est nommé directeur des programmes INSEEC U. Doté d’une expérience du monde académique d’une vingtaine d’années, Pascal Vidal est titulaire d’un doctorat en Sciences de Gestion (Systèmes d’Information) de l’Université Aix-Marseille III.