Art, NFT et IA ne s’emmêlent pas les pinceaux dans la galerie d’art de Clément et David

Art, NFT et IA : "Underwater Mansion" de la collection Imaginary Mansions by AI

L’intelligence artificielle au service de l’art, ça vous parle ? Clément et David, deux élèves-ingénieurs de Mines Nancy, ont lancé le collectif Deep Future – Art & AI pour commercialiser des œuvres digitales sous forme de NFT. Portrait croisé de ces deux amis qui mettent art, NFT et IA à l’honneur sur leur palette.

Si vous n’êtes pas familiers avec le vocabulaire de l’art digital, vous le serez après la lecture de cet article ! Clément Sagette et David Fereres sont en deuxième année à l’Ecole des Mines de Nancy. Membres du parcours entrepreneuriat de leur école, ils ont créé une véritable galerie d’art numérique, avec la possibilité d’acheter des œuvres d’art digitale. Art, NFT, IA, crypto monnaies… Lumière sur un monde pas si obscur que ça.

Art, NFT et IA : une évidence pour deux ingénieurs passionnés

Le collectif Deep Future – Art & AI, c’est avant tout l’histoire de deux amis passionnés. Ce projet n’est pas leur coup d’essai, puisqu’ils avaient déjà travaillé ensemble en première année d’école d’ingénieurs. « Nous avons cherché un projet pour lequel nous avions les capacités, on y a réfléchi tout l’été » se souvient Clément. « On voulait un projet où on pouvait tout faire par nous-même, sans dépendre des banques ou de besoins de financement » renchérit David.

Quant à l’art, c’est apparu comme une évidence pour les deux élèves-ingénieurs. David a l’habitude de visiter des musées depuis sa tendre enfance et rêve, un jour, de consacrer une collection d’art digital à la période impressionniste, sa favorite. Clément, lui, se souvient être tombé dans l’art plus récemment. « Ma grand-mère s’est lancée dans la pratique artistique en partant de zéro, et ça m’a assez impressionné. Je suis entré petit à petit dans ce monde, notamment par le biais de la mode de luxe. » Deux visions distinctes donc, mais l’envie commune de partager des œuvres au plus grand monde. Et pour ça, rien de tel que l’art digital.

Les NFT, késaco ?

Les œuvres digitales qu’ils commercialisent dans leur galerie online sont sous forme de NFT et payables en crypto monnaies. Abréviation anglaise de non-fungibile token, ou jeton non-fongible en français, les NFT sont des objets numériques uniques, non-interchangeables et infalsifiables. Concrètement, ce sont des fichiers numériques liés à un certificat d’authenticité. Cela veut dire que chaque œuvre est associée à un contrat d’authenticité inviolable afin d’éviter la contrefaçon.

Concernant les crypto monnaies, il faut imaginer que ces devises numériques qui permettent de se procurer les œuvres fonctionnent exactement comme les monnaies classiques. « Le montant de l’œuvre peut varier en fonction du temps, du cours de la crypto monnaie ou encore, du type de collection que l’on sort » explique David. Finalement, c’est exactement comme dans une galerie d’art classique !

Art + NFT + IA = de nouvelles œuvres inédites

Mais les deux passionnés de techno ne s’arrêtent pas là. David et Clément expliquent que leurs œuvres numériques prennent forme grâce à une intelligence artificielle bluffante. « Nous pratiquons l’art génératif à l’aide d’algorithmes qui fonctionnent avec des réseaux de neurones adverses génératifs. Ce sont deux réseaux de neurones qui collaborent et analysent les autres œuvres afin d’en créer une nouvelle. Ce qui offre plus d’imagination et de libertés que celles générées par le cerveau humain. Nous sommes comme des peintres qui mélangent leurs couleurs : nous entrons une certaine idée ou émotion dans l’intelligence artificielle et nous en modifions le poids dans le réseau de neurones, afin de lui donner les bonnes intentions. »

Space Mansion de la collection Imaginary Mansions by AI

Découvrez leurs collections d’art digital

Le futur idéal pour le collectif ? « Pouvoir créer des œuvres, collaborer et intégrer d’autres artistes à notre aventure. Puis diversifier notre style, être unique » répondent les deux amis. C’est tout ce que l’on souhaite à David et Clément, heureux créateurs d’une belle galerie virtuelle dans laquelle vous pouvez vous promener avec votre smartphone et un casque de réalité virtuelle. Ils souhaitent également promouvoir l’art génératif, afin que leurs créations soient perçues comme de vraies œuvres par le plus grand nombre.

Art, NFT et IA au cœur de la collection Imaginary Mansions by AI

Et si leur première collection n’était pas à 100 % générée par l’intelligence artificielle, c’est bel et bien le cas de la collection Imaginary Mansions by AI, qui a été conçue via les émotions et pensées générées dans la tête d’un enfant (artificiel). Ces huit œuvres sont consultables sur la galerie digitale et vendues sur la plateforme OpenSea dédiée. En attendant la prochaine exposition, restez connectés au collectif Deep Future – Art & AI, qui envisage d’être exposé dans de véritables musées, mais aussi de créer une communauté de collectionneurs qui auront des avantages sur les prochaines sorties. Autre projet dans les tuyaux : une collaboration avec des étudiants en art de l’ENSAD pour créer des œuvres inédites. De beaux tableaux en perspective !

>> Découvrez la start-up qui mêle IA et création de contenu

Imprimer

Articles qui pourraient vous intéresser également

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Vous pouvez vous inscrire à notre newsletter en cliquant sur le lien suivant :

inscription à la newsletter