« La Cartographie des talents pédagogiques », d’une pédagogie de l’urgence à des pratiques partagées entre pairs. L’environnement de l’enseignement supérieur évolue très rapidement. Il se transforme sous l’impulsion du développement du numérique dans la société, des nouvelles attentes des étudiants et des employeurs, de réformes voulues par les établissements (fusion, démarche compétences…). A cela s’ajoute aujourd’hui un facteur exogène brutal : la COVID-19. L’impact sur les formations, les étudiants et les enseignants est considérable.

 

Comment faire face à cette (r)évolution ? Appliquer des pratiques pédagogiques présentielles dans des dispositifs distanciels ou hybrides ne fonctionne pas, même en ayant recours à un outil de classe virtuelle : difficulté à garder l’attention, manque d’interactivité, quasi-absence d’expression non verbale, fatigue visuelle… les raisons ne manquent pas. Il est nécessaire d’adapter ses pratiques, de repenser les scénarios pédagogiques. Mais, comment acquérir de telles nouvelles pratiques ?

 

Des politiques d’appui à la pédagogie

Le ministère de l’Enseignement supérieur et les établissements ont développé des politiques de développement pédagogique. Par exemple, les jeunes maîtres de conférence bénéficient, durant leurs premiers années d’exercice, d’un programme de formation donnant lieu à une décharge d’enseignement. Les universités et les grandes écoles ont créé des services d’appui à la pédagogie pour accompagner les enseignants et les aider à se professionnaliser à travers des démarches de type SoTL (Scholarship of Teaching and Learning). Des stratégies de reconnaissance et de valorisation de leur investissement se développent (Dossier de Valorisation Pédagogique, prix pédagogiques…). Ces actions sont indispensables pour un engagement durable des enseignants dans la transformation de leurs pratiques pédagogiques.

 

Développer la pédagogie/apprentissage entre pairs

Ces actions de long terme, très importantes, ne sont toutefois pas suffisantes. Il est nécessaire de compléter les dispositifs institutionnels en soutenant le développement pédagogique entre pairs. L’échange entre pairs est une source d’inspiration, de transposition d’expériences réussies, de conseils sur des problématiques partagées. Rejoindre des communautés de partage de pratiques devient utile pour se nourrir et évoluer. Elles facilitent le passage d’une pédagogie de l’urgence, induite avec le premier confinement, à des pratiques plus adaptées à la distance, et aux étudiants laissés actuellement dans un sentiment d’isolement. Ces communautés sont aussi un bon moyen de valoriser ses propres pratiques et de les confronter à d’autres contextes.

 

Apprentissage entre pairs : la Cartographie des Talents Pédagogiques, une communauté de 500 pairs présents dans 8 pays

Elle est née au sein de CARÆ (Centre d’Appui et de Ressources pour l’Apprentissage et l’Enseignement) d’IMT Atlantique. Elle a grandi avec le soutien politique et financier de l’Institut Mines Télécom sans compter l’adhésion d’un grand nombre de ses enseignants. Elle s’est ensuite largement ouverte à l’enseignement supérieur francophone. Aujourd’hui plus de 500 enseignants, conseillers/ingénieurs pédagogiques représentant plus d’une centaine d’établissements de 8 pays constituent cette communauté. La cartographie des talents pédagogiques est en pleine transformation, tel un papillon qui sort de sa chrysalide. En 2021, elle se structure en une fondation pour grandir davantage et être dirigée par la communauté elle-même. Les membres et institutions de cette communauté décideront de son avenir.

 

Cartographie des Talents Pédagogiques, un levier puissant de développement professionnel

Participer à la Cartographie des Talents Pédagogiques c’est interagir avec une communauté de praticiens qui ont expérimenté de nombreuses pratiques et qui sont dans une dynamique de partage. Les informations de ce site sont autant de sources d’inspiration pour trouver des réponses aux nouvelles situations. Il est possible de s’adapter plus vite aux changements que nous vivons en bénéficiant de l’expertise collective. Partager ses propres pratiques sur la Cartographie des Talents Pédagogiques devient une preuve de diffusion de ses initiatives qui est reconnue dans des dossiers de valorisation (DVP, prix…). La communauté de pairs est un levier puissant de développement professionnel.

 

Rejoignez notre communauté ! 

Le site web actuel donne accès aux profils de ses membres, fourmille d’initiatives pédagogiques partagées, de webinaires sur des pratiques, d’événements à venir… Ces informations sont positionnées sur une carte afin de mettre en lumière les territoires et répondre au besoin de proximité des acteurs. Des chaines Youtube et de podcasts complètent le site. D’ici la fin de l’année, une version décentralisée sera proposée aux membres. Chaque institution pourra héberger sur ses propres serveurs une version locale de la cartographie tout en étant interconnecté avec les autres instances. Comme elle sera en open source, chacun pourra l’enrichir à sa convenance. Demain un réseau social sera incorporé au site web pour faciliter les échanges entre les membres. Beaucoup d’autres fonctionnalités sont en projet. C’est la communauté qui choisira celles qui seront développées et offertes en priorité.

 

L’auteur est Christian Colin, Responsable du Centre d’Appui et de Ressources pour l’Apprentissage et l’Enseignement d’IMT Atlantique. Initialement enseignant-chercheur en informatique à IMT Atlantique (1991), Christian Colin a créé en 2003 une cellule TICE, puis en 2008 une cellule d’appui pédagogique. Il est à présent responsable d’un service qui est à la fois un learning center, un teaching center et un learning lab. De 2016 à 2019, il a été conseillé scientifique d’une start-up dans le domaine du social learning.