Dirigeants, chefs d’entreprise, CEO. Plusieurs mots synonymes de réussite et des plus hautes responsabilités de l’organisation concernée. Pour autant, l’image des managers de façon plus large est souvent écornée. Il existe pourtant des voies à explorer pour que le management soit au service de la performance des entreprises, et du bien-être collectif.

 

Diriger, une position difficile…

En 2017, une étude de la Chaire Innovations Managériales d’Audencia révélait un chiffre édifiant : 79 % des salariés ne souhaitent pas devenir managers. Stress, manque de reconnaissance, solitude, burnout, charge de travail, les mots – et maux – associés à cette fonction ne manquent pas. De surcroit, la même étude souligne le management directif pratiqué en France. C’est en tous les cas de cette façon qu’il est perçu par les salariés. En effet, 74 % d’entre eux considèrent que le N°1 de l’entreprise impose son point de vue. La dernière étude de la Chaire, qui interrogeait cette fois les dirigeants, a permis de mettre en lumière un certain décalage entre ceux-ci et leurs équipes. Déconnectés du terrain, ils ne font pas du tout la même appréciation de leurs pratiques managériales, et se trompent par exemple sur les attentes des millenials.

… mais indispensable

Une analyse trop superficielle de ce tableau pourrait même amener à se demander si le rôle de dirigeant est encore légitime au 21e siècle. Mais il ne faut pas se tromper de débat. Même dans les entreprises libérées qui modifient leur organisation pour déléguer davantage de pouvoir et d’autonomie aux salariés, une équipe de direction et des middle managers sont conservés. Oui, ce sont des rôles dont l’entreprise ne peut se passer. Et bonne nouvelle, les dirigeants et leurs salariés s’accordent à dire que la première qualité attendue d’un manager, c’est de savoir motiver ses équipes.

De la nécessité de revoir ses modèles mentaux

Toutes les recommandations en matières d’innovations managériales ont un point commun : elles soulignent l’absolue nécessité pour les dirigeants s’engageant dans ces démarches d’être « en phase » avec leurs organisations et d’être alignés avec ce qu’ils en exigent. Evident ? Pas si sûr, car cela relève en réalité d’un challenge de taille. Il n’y a en effet point d’innovations managériales effectives sans que le dirigeant n’évolue lui-même, et n’ait pour ce faire la faculté de réfléchir sur soi-même et les représentations qui dirigent ses analyses, ses comportements, ses actions, donc par conséquent ses conceptions et ses pratiques managériales. C’est ce que Peter Senge (1991) appelle la discipline des modèles mentaux et Chris Argyris (1985) la science de l’action. Il s’agit de la capacité dont dispose un individu à faire l’analyse approfondie de sa propre manière de penser et d’agir afin de la modifier ensuite pour mieux appréhender la réalité. Convenons-en, la tâche est ardue ! Car ces modèles mentaux, qui sont des « postulats, des généralisations, voire des représentations ou des images profondément enracinées influencent notre compréhension du monde et nos actes. Très souvent, nous ne sommes conscients ni des modèles mentaux, ni de leurs effets sur nos comportements. » (Senge). Mais lorsque le dirigeant parvient à faire ce travail pour transformer son entreprise au service d’une vision partagée, l’aventure n’en est que plus gratifiante. Sans cela, les projets d’innovation managériale risquent d’être réduits à des modes managériales, dont on sait qu’elles sont préjudiciables à la performance économique et sociale des entreprises, comme l’indiquent Nicolas Arnaud, et Thibaut Bardon, professeurs à Audencia. La mise en place d’espaces de discussion dans l’organisation est d’une grande richesse. Ceux-ci nous ont permis de co-créer, à Audencia, notre dernier plan stratégique, de concevoir ensemble l’évolution de nos bâtiments pour qu’ils conviennent aux nouveaux usages et aux attentes de chacun, ou encore de définir notre signature de marque. Une conviction qui n’est pas sans rappeler les mots de Nelson Mandela : « Aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès. »

L’auteur est Christophe Germain, Directeur Général d’Audencia

Groupama Gan Vie : dépoussiérez la relation client !

« Venez exprimer vos idées et casser les codes du secteur ! » assure Jean-François Garin, (Ponts ParisTech, 92), Directeur général adjoint du Groupe Groupama en charge des activités Vie

British American Tobacco France : une entreprise multiculturelle et multipotentielle

Présent dans 180 pays, le fabricant international de tabac et de nicotine se réinvente pour construire un avenir meilleur.

Mettez votre talent au service de la lutte contre le cancer

Unique réseau hospitalier français dédié à 100 % à la lutte contre le cancer, Unicancer comprend 18 centres répartis sur le territoire vise l’excellence dans la prise en charge des patients, la recherche ou encore l’enseignement. Jean-Yves Blay (Université Claude-Bernard 90), en est l’actuel président.

KparK : venez tester vos idées

« Développez vos idées, vous avez le champ libre ! » lance aux jeunes talents Nicolas Gandy, Directeur général de KparK

Checkout.com : challengez la Data !

« Vous êtes passionnés de Data et créatifs, bienvenus chez nous ! » assure Valentin Vincendon, VP Business Intelligence at Checkout.com

KNEIP Hugues Delcourt : « Dans la finance, apprenez à oser ! »

Président de Kneip depuis le début de l’année et ex-CEO de BIL, banque internationale à Luxembourg, Hugues Delcourt connait très bien le secteur de la finance. Il nous parle de son parcours et de sa vision du management. Rencontre.

Faites-vous une place chez Agriplas Sotralentz Packaging

Agriplas Sotralentz Packaging conçoit, développe et fabrique des packagings pour les secteurs de la cosmétique, chimie, agroalimentaire, médical… Son Directeur Général prend la parole.

Woehl : Une ETI experte en solutions de transports terrestres

Vous voulez rejoindre une entreprise experte dans son domaine, implantée de longue date et innovante ? Woehl est faite pour vous ! Son C.E.O, Christian Woehl le prouve.

Assystem Care : mettez-vous au service des innovations biotechnologiques

“Rejoignez des métiers au service des thérapies du futur ”Vincent Genet, (UTC, 2001), CEO d’Assystem Care

Stallergenes Greer : rejoignez la team mondiale anti-allergies

« Rejoignez le leader du traitement de l’allergie et innovez à ses côtés ! », lance Michele Antonelli, CEO Stallergenes Greer aux jeunes diplômés.