Communiqué de presse :

Conclu pour une durée de 5 ans, le partenariat vise à étendre et formaliser les relations qui existent depuis de nombreuses années entre les personnels et les étudiants des campus rennais des deux écoles. La convention signée par Paul Friedel, directeur d’IMT Atlantique, et Romain Soubeyran, directeur général de CentraleSupélec, prévoit notamment de développer des actions conjointes de formation et de recherche autour des thématiques communes aux deux établissements telles que la cybersécurité, les objets communicants et les réseaux de communication.

 

Animées par des valeurs communes, les deux Grandes Ecoles d’ingénieurs entendent mettre à profit la complémentarité et la proximité de leurs campus rennais pour assurer leur développement. Ce partenariat est ainsi l’occasion pour IMT Atlantique de renforcer sa présence sur Rennes. CentraleSupélec souhaite pour sa part développer les synergies avec les acteurs locaux en matière de recherche et de formations. La convention a pour objet d’encadrer et de favoriser les relations et les synergies entre les écoles. La collaboration portera sur différents domaines, qu’il s’agisse de formation et de recherche, mais aussi en matière de vie étudiante, de soutien à la création d’entreprises et au développement économique du territoire, de diffusion de la culture scientifique et technique ou de l’importance du développement durable et de la responsabilité sociétale.

 

Mutualiser les moyens et développer des formations communes

IMT Atlantique et CentraleSupélec entendent en premier lieu étudier l’intérêt d’un rapprochement des formations opérées sur leurs campus de Rennes à l’instar du Mastère spécialisé en Cybersécurité qu’ils animent conjointement depuis plus de 15 ans. La mutualisation des moyens permettra d’étendre l’offre de formation et de renforcer l’attractivité de ces campus, en améliorant la qualité de la vie étudiante, qu’il s’agisse de l’hébergement ou des activités extrascolaires.

Capitaliser sur la complémentarité des équipes de recherche

Le partenariat entre les deux écoles accorde une large place à la recherche. Il s’agit ici de capitaliser sur l’expertise et le savoir-faire reconnus d’IMT Atlantique et CentraleSupélec dans leurs domaines phares (énergie et numérique, cybersécurité, environnement et numérique, industrie du futur, nucléaire, santé et numérique, risques et interactions pour IMT Atlantique ; énergie et numérique, cybersécurité, environnement et numérique, industrie du futur, santé et numérique, ingénierie et système pour CentraleSupélec). L’objectif est de s’appuyer sur la complémentarité des équipes et de mutualiser les moyens – laboratoires, outils, personnels – et les informations dont dispose chaque établissement.

 

Développer une politique commune pour l’entrepreneuriat

IMT Atlantique et CentraleSupélec conviennent de développer des projets et des actions concertées en faveur de la création d’entreprises, en encourageant notamment l’émergence de projets d’entreprises communs aux étudiants des deux écoles.