Transformations pédagogiques, virage digital, international, développement durable… presque un an après avoir dévoilé son plan stratégique 2022, NEOMA Business School fourmille de projets. Le point sur les 5 actus à ne pas louper cette rentrée.

 

Nouveau look pour un nouveau campus

Plus de 6 500 m² à deux pas de la Butte aux Cailles, 2 ans de travaux et une enveloppe de 80 M€ : avec son nouveau campus intramuros annoncé pour 2021, NEOMA BS voit les choses en grand ! Sur ce site flambant neuf, 1 500 étudiants devraient ainsi profiter de nouveaux programmes post-bac et en Executive Education « Un relais de croissance pour nos campus de Reims et de Rouen et une réponse aux attentes de certains lycéens franciliens de commencer leurs études supérieures près de leur domicile, avant de poursuivre à l’international et sur nos campus historiques, qui vont également croître en termes d’effectifs » indique sa DG Delphine Manceau. Un terrain de jeu privilégié pour inventer l’enseignement de demain « en imaginant les différents espaces d’enseignement et de coworking, en fonction des expériences des utilisateurs, les étudiants et les professeurs bien-sûr, mais aussi les collaborateurs, les alumni ou encore les entreprises. »

Devenez Entrepreneurs sans Frontières

Les étudiants incubés à NEOMA Business School peuvent désormais réaliser leur échange au sein de l’incubateur d’une université partenaire. A la clé ? Coopération avec des business partners internationaux, échanges  avec des startupers locaux, nouveaux marchés porteurs… Une première cohorte a rejoint UC Berkeley en aout 2019. A suivre !

Ma spé se transforme en MSc

Rentrée 2020, toutes les spécialisations du PGE se transforment en Masters of Science (MSc). Un parti-pris pédagogique allant de pair avec la création de nouveaux MSc. Une nouvelle dimension donnée au parcours de l’étudiant qui pourra ainsi par exemple suivre un « triple-diplôme avec l’Université de San Diego autour de notre MSc Investment Analysis, ainsi que celui autour du MSc in International Luxury Management avec Politecnico di Milano » précise Sylvie Jean, directrice du PGE.

Un séminaire de rentrée engagé

Pour débuter l’année, les 1 000 étudiants de 1A du PGE se sont mis en mode Starting Days. Au programme, 4 jours d’accompagnement par des coachs, des entrepreneurs et des professeurs sur la création d’un concept de service ou produit autour de l’entrepreneuriat social, thème mis à l’honneur cette année.

20 nouveaux professeurs

20 professeurs dont 16 internationaux de11 nationalités différentes ont rejoint la faculté de NEOMA BS à la rentrée. Jeunes docteurs débutant leur aventure académique ou chercheurs expérimentés, ils sont issus des meilleures universités internationales et présentent des expériences pro de haut niveau.

NEOMA et moi – Mathilde Daversin en 1A du PGE

 

Mathilde en première année du PGE de NEOMA BS campus de Rouen explique pourquoi elle a choisi la business school

Mathilde en première année du PGE de NEOMA BS campus de Rouen explique pourquoi elle a choisi la business school

« Quand je suis venue passer mes oraux à Rouen, le campus m’a tout de suite tapé dans l’œil : le super accueil des admisseurs, le cadre, l’offre associative… C’est le seul oral que j’ai passé sans mes amis de prépa mais je ne me suis jamais sentie seule ou perdue. A NEOMA on porte haut et fort les couleurs de l’école : je me voyais bien ici et je ne suis pas déçue. D’autant plus que l’intégration commence avant la rentrée. Dès qu’on est admis on peut rejoindre des groupes sur les réseaux sociaux, participer à des événements, connaitre des assos… c’est très bienveillant et rassurant. Le jour de la rentrée, la direction et les étudiants ont beaucoup insisté sur la notion de famille… et ça me plait ! Qu’est ce qui me fera me dire en juin prochain que j’ai réussi mon année ? Si je me suis épanouie dans cette nouvelle vie et si NEOMA m’a aidée à trouver ma voie. »

Yes Weglot ! Misez sur une startup multilingue

En 2016, Rémy Berda (Supélec 2011) créé sa start-up Weglot, un service de traduction de sites Internet. Aujourd’hui, l’entreprise a déjà traduit 50 000 sites.

Le Grand témoin – Maud Fontenoy

Défenseure d’une écologie pragmatique et positive, Maud Fontenoy travaille aux côtés de la jeunesse et des entreprises pour que chacun puisse agir pour la planète.

[#PopTaCulture] Ce que la série Big Little Lies nous révèle des nouveaux enjeux de notre génération

Camille Clot, étudiante de KEDGE Business school – Bordeaux, décrypte la série à succès Big Little Lies (HBO) : le reflet de toute une génération.

Décryptons-les : les statuts des grandes écoles de commerce

Public, privé ou consulaire : tour d’horizon des trois statuts juridiques en vigueur pour les grandes écoles de commerce françaises.

La géopolitique, nouveau must have des business schools ?

Comment dompter un monde où la technologie fait loi sans la culture ? C’est pour répondre à cette question que les business schools font désormais de la géopolitique un des meilleurs atouts de leurs formations. Mais comment mettent-elles la culture au service de l’action ?

Agri, agro : il y a du boulot !

Les ingénieurs agronomes sont en première ligne pour accompagner les agriculteurs face aux enjeux climatiques. Les écoles doivent alors adapter leurs programmes pédagogiques.

Ingénieur et apprenti : pourquoi pas moi ?

15% des étudiants en école d’ingénieurs passent aujourd’hui par l’apprentissage. Une voie privilégiée pour entrer facilement dans le monde de l’emploi.

Ingénieur mais pas que : zoom sur les doubles formations

Face à des entreprises qui apprécient de plus en plus les profils hybrides, terminer son cursus avec un double diplôme en poche est un atout pour les ingénieurs.

Les ingés ont la santé

Robot chirurgiens, prothèses ou encore respirateurs, derrière se cachent les ingénieurs. Mise en lumière de cet allié de l’ombre du personnel soignant.

Crypto-monnaies : quand la monnaie change de main

Les crypto-monnaies ont émergé en 2008 et font depuis parler d’elles. De grandes entreprises comme Facebook projettent de créer la leur ainsi que des banques centrales.