Depuis plusieurs années, l’université se réinvente pour diplômer des étudiants au plus proche des besoins des entreprises. Un travail très important puisqu’en 2018, les établissements français comptent plus de 1,62 million d’étudiants sur leurs bancs. Cette année, la grande nouveauté qui marquera la rentrée 2019 sera l’obligation pour les établissements d’appliquer l’arrêté Licence, un texte du 30 juillet 2018 proposant plusieurs nouveautés pour les étudiants entrés en L1 cette année.

 

Qu’est-ce qui change ?

Pour être au plus proche des besoins, le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation insiste avant tous sur l’expérience professionnelle en l’inscrivant directement dans la loi. « En particulier, les formations ainsi que les unités d’enseignement qui les composent peuvent présenter, à des degrés divers, une dimension plus professionnalisante. » Un atout quand on sait que l’expérience en entreprise est un passeport pour l’emploi !

Et pour coller au plus près des attentes des étudiants et des organisations, l’université va créer des passerelles entre les différentes formations. Selon le texte de l’arrêté, elles « constituent ainsi une réponse adéquate aussi bien pour les étudiants, qui en formation initiale, ont un objectif d’insertion professionnelle à l’issue de la licence,  que pour ceux qui, en formation continue, souhaitent une réorientation professionnelle ou une reprise d’études. »

Autre nouveauté majeure pour cette année : la possibilité de personnaliser son cursus. En effet, l’arrêté Licence permet aux universités de mettre en place des parcours sur-mesure pour assurer une meilleure insertion des diplômés. « Les établissements peuvent organiser des parcours différenciés (…). Cette diversité a pour but de répondre à la variété des projets que les étudiants construisent au cours de leur formation. »

Parmi les axes de transformation : la création d’un contrat pédagogique entre les étudiants et l’université. Ainsi, l’établissement s’engage de manière concrète pour la réussite de l’étudiant en prenant en compte son profil, son projet personnel et professionnel.

L’arrêté précise également le rôle que jouera la direction des études qui « assure la mise en place des contrats pédagogiques pour la réussite étudiante et un accompagnement personnalisé des étudiants. » Elle sera en charge d’élaborer le contrat pédagogique, mais aussi de l’adapter tout au long de la formation, selon l’accord de l’étudiant, pour coller au plus près de ses attentes.

Enfin, l’arrêté favorise la mise en place d’un contrôle continu, une nouveauté qui ravira les étudiants qui n’auront plus à tout miser sur une épreuve terminale. Pour légitimer ce mode d’évaluation, le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation explique qu’il « permet une acquisition progressive tout au long de la formation. L’évaluation continue doit intervenir à des moments pertinents pour l’orientation de l’étudiant et sa progression par rapport à son projet personnel et à son projet professionnel. » Encore une fois, l’insertion reste l’objectif de cet arrêté Licence.

 

Devenez le roi de la négociation commerciale !

Vous voulez être incollable sur de la négociation commerciale ? Didier Roche vous donne tous les termes à connaitre pour maitriser le sujet dans son Lexique du bon négociateur commercial.

Le génie de Clairefontaine ? Savoir se recycler !

Comme l’explique le pdg de Clairefontaine Guillaume Nusse, c’est en se diversifiant et s’adaptant sans cesse que son groupe a franchi les générations et continue de croître…

Biogroup : testez votre réactivité !

« Ce groupe est un condensé de technicité et de savoir-faire, il y a forcément de la place pour vous ! » lance aux jeunes diplômés Stéphane Eimer (Université de Strasbourg 97), PDG de Biogroup. Rejoignez le numéro un français des laboratoires privés de...

Communicator : qui sera le communicant du monde d’après ?

Cas pratiques, théories, témoignages, données chiffrées… La 9e édition du Communicator dresse le portrait du communicant de demain !

L’application TousAntiCovid est-elle vraiment safe ?

Un expert en cybersécurité de l’école d’ingénieurs en intelligence numérique EPITA répond à nos questions sur l’application TousAntiCovid.

I.P.C dépoussière le monde du nettoyage

« Entrez dans une entreprise où tout est possible ». Ce sont les mots de Hervé Dohollou, Président d’I.P.C, société de fabrication de produits d’hygiène et de maintenance sains, pour les utilisateurs comme pour la planète.

Misez sur l’humain à la MACIF

Ophtalmologue, Pascal Michard a débuté son aventure MACIF comme sociétaire en 1986. Plus de 30 ans plus tard, il est en devenu le Président.

BNP Paribas Personal Finance: The good and safe place to work !

« Rejoignez une entreprise responsable et inclusive », assure Frédéric Thoral, DRH BNP Paribas Personal Finance

Alternet donne vie à votre énergie

Le Président ‘Alternet nous fait découvrir son entreprise… dont chaque collaborateur est actionnaire !

Prenez goût à une carrière all over the world chez Danone

Aujourd’hui Senior Vice President Global Sales chez Danone, Ayla Ziz a déjà une belle carrière derrière elle, marquée par des postes dans des multinationales dans le monde entier.